AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 god, she needs a child ft. Arizona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezeckiel Dinsmore
avatar
les futuristes
vos messages : 462
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: god, she needs a child ft. Arizona   Jeu 5 Juin - 19:58

god, she needs a child
 Arizona & Ezeckiel



Il fallait qu’il essaye. Ce bijou était trop rare pour qu’il le laisse filer. Lundi. Ce qui signifie, journée libre chez Ezeckiel. Enfin, par libre j’entends sans cours, sans journée interminable et terriblement ennuyeuse au lycée. Non, juste une courte journée au travail. C’est là que l’on lui a apporté ce « bijou » comme il le voit à travers ses yeux de passionné de photographie. Nombreux habitants de Caerphilly venaient ici, au magasin d’antiquité, les petits trésors cachés de leur grenier dans le seul but de se faire un peu d’argent. Mais parfois, ils n’ont pas idée de ce que valent les objets qu’il nous amène. C’est pourquoi son patron lui a très vite appris à leur donner de fausses valeurs, toujours plus basse, ainsi il récupère plus d’objets de valeur pour moins chère. Le lycée n’aime pas vraiment cela, puisque ce n’est pas très honnête. Mais s’il veut garder son poste, il n’a pas le choix. Et ce matin, ce radin n’est pas là. Raison de plus pour Ezeckiel d’essayer cet appareil lomography vieux d’au moins une cinquantaine d’année. Tiens, il est d’ailleurs onze heure trente. La sortie de l’école primaire sera parfaite pour quelques clichés de visages pâles, rieurs et innocents tels ceux des enfants… c’est ce qu’il pensait. Aussitôt dit, aussitôt fait.

En moins de cinq minutes, il avait bouclé le magasin le temps d’une pause de midi, officiellement, était monté sur son vieux vélo d’un vert cassé avec l’appareil et se dirigeait vers l’école. Il n’aimait pas vraiment les enfants, mais ils rendent si bien en photo, selon lui. Il espérait juste qu’aucuns parents ne le remarqueraient. Dieu sait à quel point ils sont vieux-jeux ; ils empêcheraient Ezeckiel de photographier cette sortie d’école. Mais ce ne sera pas un souci pour lui. Il sait se faire très discret. Les rues aux alentours se vident de plus en plus des femmes aux foyers ayant étés cherchaient leurs enfants à l’école, mais il arrive à temps pour qu’il en reste suffisamment à photographier. Il déposa son vélo au coin d’une rue et se posta à quelques mètres de la grille de sortie. Habillés comme des as de pique, les derniers retardataires sortaient, poussés par leurs institutrices sûrement pressées de manger ou de se débarrasser d’eux, à voir. Au coin de la rue, à une dizaine de mètres à peine de la sortie, il commence à choisir le bon cadrage. Choisir les silhouettes enfantines qui seront sur ce premier cliché quand, soudain, une femme apparait dans son objectif. Ce sourire et cette pose digne d’un magasine populaire et mondiale telle Vogue ou CQ. Arizona. Ezeckiel la reconnaitrait entre mille ! Cette femme plutôt étrange, d’ailleurs institutrice, qui a l’air de le prendre pour un de ses petits bouts de chou… Il prend tout de même la photo avant de ranger le précieux appareil et se dirigeait vers elle, le sourire aux lèvres tel un enfant, comme elle semble le voir. « Arizona ! Ca me fait plaisir de te voir ! » Il espérait secrètement qu’elle n’allait pas lui sortir un gâteau en guise de goûter comme la dernière fois… Il avait souvent pensé qu’elle devrait avoir un enfant, et lui donner un peu d’amour maternel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

god, she needs a child ft. Arizona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Al Foul, one-man band de l'arizona au Plastic jeudi 10 sept
» ARIZONA - Alain Lantin -extrait vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-