AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]   Sam 9 Aoû - 21:50

Apparemment, il avait peur d’être envahissant. Je ne le connaissais pas beaucoup sous ce trait de caractère – là. Je me doutais d’ailleurs qu’il en cachait encore énormément. On ne pouvait pas connaître parfaitement une personne en si peu de temps. Humainement, cela était impossible. « Tu n’es jamais envahissant. ». Je l’avais dit tout bas. Je ne savais d’ailleurs pas s’il l’avait entendu. Nous étions hors contexte d’ailleurs. Là, c’était plutôt une conversation de couple. Faire la différence entre les deux, c’était pas facile… Mais j’avais besoin qu’il passe du temps auprès de moi. Il me fallait une surveillance. Comme un poids qui faisait que je ne voudrai pas recommencer à m’y mettre. Je me promis alors de le remercier le jour où j’en aurai complètement fini avec ça.
Ah l’infirmier… Cette histoire l’avait marquée alors ? Serait – il un peu jaloux ? J’adorais le défaut de la jalousie. J’en étais complètement fan d’ailleurs. « Mon infirmier est en vacances cette semaine. ». A mon tour, je l’avais dit tout bas. J’avais essayé d’utiliser le même timbre de voix que lui. « Merci pour mes livres et mes affaires. J’essaierai de ne pas oublier. ». Je lui souris alors doucement. « Tu passeras me voir tout à l’heure, je suppose ? On en parlera. ». J’aimais quand il venait passer du temps avec moi. Cela me permettait de m’occuper, de discuter de tout et de rien.
J’avais pris le pli de lui dire la vérité. Il me l’avait demandé et je devais le respecter. C’est pourquoi j’avais été totalement franche avec lui lorsqu’il m’avait posé la question. « J’ai beaucoup plus de retenue quand je suis en service. Je ne bois pas à n’en plus finir. Il m’arrive de boire un verre ou deux. Et c’est étalé en 36 heures. Je n’en suis pas saoul. Et je suis très consciente de ce que je fais quand je pratique. ». Et il pouvait me croire complètement. « Je n’ai jamais bu en service au point où je méritais une suspension… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]   Dim 10 Aoû - 14:21

 
Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être.


J'avais plus l'impression que sortir des clous désormais, parlant avec ma petite amie plutôt qu'avec ma patiente, les limites entre les deux étaient tellement proches. C'était difficile de savoir lorsque l'on touchait au terrain "petit ami", et celui du médecin. J'essayais de m'éloigner du sujet, on aurait le temps d'en reparler tout à l'heure, lorsque je n'aurais plus ce rôle à jouer. Je commençais à assumer un peu plus mon rôle, tant pis si ça me mettait mal à l'aise, je n'hésitais plus à lever la tête vers elle... Je faisais tout de même mon boulot, on ne pouvait rien me reprocher, j'avais réussi à lui tenir tête, c'était déjà bien. Je me mis à sourire, me retenant de rire. Si j'avais su que c'était vrai, que je n'aurais certainement pas réagi de la même manière, mais là je savais que ce n'était pas le cas.
En vacances, c'est bête ça... Je veux dire, bête pour toi.
Il fallait que j'arrête de sortir du contexte, mais c'était difficile de rester sérieux. Je me sentais très à l'aise lorsque l'on sortait de ce contexte professionnel. Je me mis à sourire, baissant la tête vers mes notes. Je hocha la tête alors à son autre question.
Bien sur, que je passerais tout à l'heure...
J'avais hâte d'y être d'ailleurs, de pouvoir passer un moment plus normal avec Louise, de ne plus être obligé de passer autant de questions.
Heureusement... Je ne dis pas que tu ne te contrôles pas du tout, mais tu ne sais pas y résister, à un certain moment, comme tu l'as dis toi-même, tu finis par craquer. Il faut trouver un solution, justement, pour que tu ne craques plus. Il n'y a pas de limite, tu sais. Un verre, et tu risques très gros. Si ça venait à se savoir, ils ne s'amuseraient pas à savoir combien de verres tu as bu, pour eux, tu as bu de l'alcool en service et c'est largement suffisant pour te suspendre. Et plus encore dans notre métier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]   Dim 10 Aoû - 14:42

Trouver une solution, trouver une solution. C’était un grand mot ! Je n’en voyais pas comme cela. Enfin, pas des solutions possibles. Je le regardais alors. J’étais complètement perdue. « Et tu as des idées de solution pour moi ? Parce que, même en y mettant toute ma bonne volonté, je ne vois pas. Je prends sur moi, tu sais. Vraiment. Mais comme tu dis, à un moment donné, je craque. Je ne suis pas assez forte. ». Je me voyais souvent comme quelqu’un de faible. Surtout lorsque je n’arrivais pas à dépasser mes limites. « Oui, c’est ça. Je ne dos pas être assez forte. Déjà, pour être arrivée là, je dois être assez nulle. ». Je me dénigrais complètement. D’ailleurs, je n’arrivais pas à m’arrêter, je repris alors de plus belle. « Je ne dois pas avoir assez de caractère que pour avoir plongé si bas. Enfin, perdre ses parents. C’est rien. Je veux dire, ça arrive à tout le monde dans la vie, non ? Les autres ne se laissent pas démonter. Moi oui, je prends une pelle et je creuse ma tombe toute seule. Plutôt que de me battre pour eux, d’essayer de faire quelque chose de bien de sa vie. Et puis, Xavier. Enfin, c’est normal que je me sois fait taper dessus. Je le méritais au fond. Il faisait cela pour mon bien. Il essayait juste de m’ouvrir les yeux. ». Au plus je parlais au plus je m’énervais. Je ne me contrôlais plus, je partais dans tous les sens. J’étais beaucoup trop faible que pour me lever. Je me contentais donc de paroles et de varier le ton de ma voix. Finalement, je me parlais à moi – même. Je ne me rendais pas compte qu’Aymeric pouvait entendre tout cela. « Et en plus de tout cela, j’ai failli perdre mon boulot. Il suffisait d’un contrôle, un tout petit contrôle. Et pouf, j’étais dedans. Mais que j’ai été bête, ridicule ! Y a pas de mot. ». Les larmes me montaient aux yeux. J’étais en colère, en colère contre moi. Une chose est sûre, j’avais dépensé tellement d’énergie pour dire tout cela que j’allais certainement très bien dormir pendant l’après – midi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]   Dim 10 Aoû - 15:46

 
Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être.


Je n'eus pas trop le temps de placer un mot pendant qu'elle me disait tout ce qu'elle ressentait au fond d'elle, Louise avait toujours eu une mauvaise estime d'elle, elle me l'avait déjà prouvé le jour où j'avais cassé la figure de son ex-petit ami, trouvant normal qu'il se comporte comme ça avec elle. J'étais là à essayer d'ouvrir la bouche, mais plus elle parlait, plus elle élevait le ton,et s'énerver. Je n'aimais pas du tout qu'elle se comporte comme ça, ce type avait joué un grand rôle dans le fait qu'elle soit comme ça. Dès qu'elle eut terminé, je ne pus pas résister à la prendre dans mes bras, c'était trop me demander de l'ignorer... Une larme roulait sur sa joue, et je ne pouvais pas rester insensible. Je la serrais contre moi sans rien dire au départ, puis je lui repris le menton, pour la forcer à me regarder dans les yeux.
Je vais t'aider, d'accord? Tu es plus forte que tu ne le crois. Je ne doute pas une seconde de toi, tu vas y arriver, tu n'es pas comme les autres... Arrêtes de te voir comme ça, tu es une femme extraordinaire, tu n'as juste pas eu une vie facile, mais désormais je vais tout faire pour que tu t'en sortes, pour que tu aies une belle vie, celle que tu mérites.
Je lui caressais la joue, comme j'avais l'habitude de le faire. Je ne voulais plus la voir dans cet état là, je voulais qu'elle soit heureuse maintenant.
Perdre ses parents, ce n'est pas rien, tu as perdu ceux que tu aimais le plus au monde, ceux qui t'ont donné la vie. Tu ne peux pas dire que c'est rien, chaque personne réagit différemment... Tu es sensible, et c'est ce qui fait ta force. Ne baisses pas les bras, Louise. Tu es encore jeune, tu vas te remettre très vite une fois que ce cauchemar sera terminé, et s'il te plait, ne me parles pas de ce sale type. Il ne mérite pas que l'on parle de lui, et de ce qu'il t'a fait. Tu ne méritais rien de ce qu'il t'a fait enduré... S'il te plait, arrêtes de te faire autant de mal.
Je la serra de nouveau contre moi... On tapa à porte, une infirmière s'y trouvait. Elle semblait tout penaud de nous retrouver dans les bras l'un de l'autre. Je dû la laisser repartir, la mort dans l'âme....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Séance n°1: être professionnel... Essayer de l'être. (Aymeric & Louise) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» votre parcour scolaire et / ou professionnel
» Empêchement professionnel ... vends mes places 1 euro
» [Vendu] très beau bouzouki professionnel
» MPD 24, PADkontrol, ou TriggerFinger ??
» Quel reso choisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-