AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Dim 31 Aoû - 1:01

L'heure des retrouvailles...


Alexian était pensif, attendant patiemment Valentin. Il était fatigué, se demandant quand même comment la soirée allait se finir. Il espérait un peu plus que quelques baisers, il ne s'attendait pas à ce que Valentin soit prêt à sauter le pas ce soir, mais bon, pourquoi pas ? Même si il était très fatigué, il en avait envie, ça faisait trop longtemps qu'il ne l'avait pas fait, son corps en avait besoin, et lui avait besoin de Valentin, d'être sur de leur relation. Il voulait avoir sa totale confiance. Il fixait le plafond et ses yeux se fermèrent, il somnola un moment, percevant toujours le bruit de l'eau venant de la salle de bain. Valentin avait donc bien prit une douche.
Il ouvrit grand les yeux d'un coup en entendant la porte de la salle de bain s'ouvrir, il avait fini, ils allaient enfin pouvoir se retrouver ensemble dans le lit, comme la première fois où il l'avait emmené chez lui. Il espérait que Valentin sorte en boxer, ou mieux, en serviette. Mais non, il avait son jogging. Peut être qu'il en demandait trop, il fit néanmoins un doux sourire en le voyant, il le trouvait toujours aussi beau. Il était très intrigué par le fait de voir ses jambes et espérait pouvoir le convaincre de retirer son pantalon ce soir, même si il n'y croyait pas beaucoup. Tout à l'heure, il avait été prêt à toucher Alexian, par contre, il n'avait pas l'air d'être rassuré lorsque c'était l'inverse. C'était sûrement du à sa mauvaise expérience qu'il allait finir par oublier, doucement. Alexian doutait beaucoup dans sa relation avec Valentin, pas de ses sentiments ou de sa capacité à être à nouveau en couple, mais plutôt à celle de le rendre heureux et épanoui. Lorsqu'il arriva dans la chambre, le plus jeune s'installa sur le lit après avoir blagué un peu. Alexian sourit, mais au fond, il était doublement déçu. Il avait espéré qu'il reste un peu plus longtemps. Demain ? C'était trop court. Il pensait également qu'il allait se blottir contre son torse pour un câlin, ou quelque chose du genre. Mais il s'était trompé, il le regarda, allongé à côté de lui, une main sur son ventre et l'autre derrière sa tête. C'était clair et net, ils n'allaient rien faire ce soir, enfin sûrement. C'était ce qu'Alexian avait comprit. Si il avait voulu, il se serait sûrement un peu plus rapproché. Valentin avait sûrement du mal avec les contacts, pourtant sur le coup, il était vraiment distant. Alexian avait du mal à le cerner, devait-il tenter quelque chose ? Ou au contraire rester très soft ? Il tourna à nouveau sa tête vers le plafond, avant de se dire qu'ils n'allaient quand même pas dormir chacun de leur côté.

« Quoi.. tu comptes partir demain ? Reste un peu plus. Tu pourras profiter de ma douche. Je sais que tu es la pour ça. »

Il fit un léger sourire et pivota pour être plus prêt de lui, il passa un bras derrière sa tête et l'attira contre son torse. Il avait la tête posée dessus, comme d'habitude, et Alexian venait de tirer sa jambe contre lui, pour qu'ils soient collés. Sa peau était toute fraîche, toute douce, il sentait bon et il enfoui son nez dans ses cheveux humides avec un sourire idiot. Il aimait son odeur et souhaitait pouvoir l'avoir avec lui un peu plus longtemps. Bien sur, il ne voulait pas le forcer, mais au fond ils devaient apprendre à se connaître, et à cohabiter. Alexian était prêt à beaucoup de choses pour Valentin, à vrai dire, il avait déjà fait pas mal de concessions, il était patient, compréhensif, il voulait le voir heureux et c'était une véritable source de stress pour lui. Il détestait le savoir mal ou gêné, il avait constamment l'impression que c'était de sa faute. Il ne voulait absolument pas le brusquer, surtout qu'ils étaient au lit, ça pouvait rapidement être ambiguë. Il releva son menton et l'embrassa tendrement, une main sur sa taille, l'autre sur ses fesses. Ses yeux étaient clos et ses mains se baladaient sur le torse nu de Valentin qu'il découvrait du bout de ses doigts pour la première fois. Avec l'autre main, il se risquait à caresser ses fesses, à descendre un peu sur ses cuisses. Il n'allait pas trop vite, il ne le serrait pas trop. Il ne voulait pas être brusque, mais devait lui montrer qu'il ne le laissait pas du tout indifférent. Valentin l'excitait beaucoup, il ne fallait pas grand chose pour qu'il le montre, c'était agréable de se sentir désiré, il espérait que son copain aimait ça lui aussi. Il glissa sa langue entre ses lèvres pour un baiser un peu plus langoureux, mais toujours en douceur, leurs bassins étaient proches, Alexian continuait de presser légèrement les fesses de Valentin par dessus son jogging pour les découvrir, et essayer de lui donner envie lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Morrison
avatar
les imparfaits
vos messages : 149
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Dim 31 Aoû - 10:05






L'heure des retrouvailles...
Alexian & Valentin

Si ça n’avait été qu’une question d’envie, Valentin serait déjà sur Alexian en train de faire des choses pas très catholiques. C’est vrai, le jeune bouclé était exactement le genre de garçon sur lequel Valentin craquait. Il l’avait imaginé des dizaines de fois dans cette situation. Il avait fantasmé sur leur première fois. Il avait même attendu ce moment avec une certaine impatience. Alors qu’est-ce qui clochait exactement pour qu’il stresse à ce point ? Ce n’était pas le manque d’envie. Sans doute la peur de mal faire, ou alors l’inconvénient de devoir garder son jogging. Et puis, ce lit avait déjà bien servit pour des précédentes conquêtes, ce qui n’arrangeait pas le plus jeune qui se sentait comme quelqu’un avec un numéro, attendant son tour. Il savait qu’il n’était pas qu’un partit tant d’autre pour Alexian mais… ouais, ça l’angoissait quand même un peu. Enfin, il essayait de se concentrer sur sa réponse. Le bouclé voulait qu’il reste un peu. Il n’avait pas prévu de rester plus longtemps, par peur de déranger et aussi parce qu’il n’était pas encore totalement à l’aise dans cet endroit. Ce n’était pas chez lui, il n’était qu’un invité. C’était donc comme passer des vacances. Et il n’aimait pas vraiment les vacances. Il aimait la tranquillité de son foyer, même s’il en aurait bientôt plus de foyer. Ceci dit, il ne voulait pas décevoir Alexian. Et puis, ce dernier prenait soin de lui. Il n’avait aucune raison de se sentir mal à l’aise, vu à quel point il se sentait désiré. Il répondit donc, tandis que son ami commençait à le toucher de toute part. Encore une fois… ce n’était pas désagréable.

« D’accord. Je vais rester un peu plus. Mais uniquement pour la douche, ça va de soi. »

Il continuait de blaguer sur la douche, même si c’était plutôt évident que la raison de sa présence ici était le bel étalon à ces côtés. Ce dernier était en train de passer à l’étape supérieure, en posant sa seconde main sur les fesses de Valentin. Ce dernier ne savait pas trop comment faire. Il voulait lui aussi montrer qu’il désirait Alexian, mais ignorait comment s’y prendre. Reproduire la blague du canapé ? En tant que blague, ça pouvait aller. Mais le faire en vrai, ça l’angoissait terriblement. Il ressentit comme un énorme frisson lorsque son copain descendit sa main vers ses cuisses. Alexian ne savait pas, il ne pouvait pas savoir. Le plus jeune ne pouvait cependant pas avoir de contact au niveau de ses cuisses. Surtout pas en ce moment. Alors il essaya de se raisonner. Il devait lui aussi montrer son intérêt envers Alexian. Ce manque de réaction aurait put être assimilé à de l’indifférence et il ne voulait pas que le jeune bouclé pense ça. Alors à son tour, il se tourna sur le côté et posa sa main sur les hanches de son ami. Ce dernier avait un corps de rêve. À tel point que Valentin se sentait un peu bête d’oser le toucher. Il laissa se main se baladait sur le torse parfait de son ami, le touchant du bout des doigts. Alexian se rapprocha alors davantage, capturant les lèvres du plus jeune. Ce dernier ferma les yeux, profitant du baiser qui lui était offert. Il en profita pour descendre sa main et aller toucher les fesses musclées de son ami. Bon sang. Il n’arrivait pas à croire à ce qu’il était en train de faire. Il plotait Alexian, littéralement. Heureusement, le baiser lui prenait suffisamment l’esprit pour qu’il ne se sente pas mal à l’aise. Par ailleurs, ce baiser langoureux bien qu’il soit tendre, arrivait à provoquer quelques réactions chez Valentin. Heureusement qu’il avait un jogging disons, et non pas un boxer comme Alexian. Tout en prolongeant le baiser, il se sentit rougir.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Lun 1 Sep - 1:55

L'heure des retrouvailles...


Alexian était content de savoir que Valentin allait rester, même si c'était juste une nuit de plus. Peut être qu'il se sentait mal à l'aise chez lui. Pourtant il ne comprenait pas, le plus petit lui avait fait souvent comprendre qu'il détestait son studio. Enfin, le plus important était qu'il avait dit oui. Mais déjà qu'il appréhendait la nuit, il se demandait comment aller se passer la deuxième. Il avait toujours peur que tout s'arrête d'un coup, à cause d'un geste un peu trop entreprenant. Mais dans l'autre sens, il en avait assez de tourner autour du pot. Certes, ce petit jeu de séduction n'était pas vraiment déplaisant, au contraire, il aimait jouer à ça avec Valentin, mais parfois il aurait voulu un petit quelque chose. Ce soir c'était sûrement le bon moment. D'ailleurs le plus jeune avait répondu à son baiser avec entrain, et avait même posé ses mains sur ses fesses. Ça le faisait toujours sourire. Valentin paraissait innocent, n'osant pas trop s'aventurer sur d'autres parties de son corps. Lui aussi avait toujours ses mains sur les fesses de Valentin, ça n'avait pas l'air de déranger son copain de se faire toucher pour une fois. Mais Alexian en voulait plus, et il allait le faire. Il ne pouvait pas continuer à se comporter comme un ado de 15 ans qui découvre sa sexualité, parce que ce n'était pas le cas. Ses doigts se glissèrent au niveau du jogging, et il passa lentement sa main au-dessous. Si il n'avait pas le droit de voir, peut être avait-il le droit de toucher ? Il sentait enfin sa peau, il en avait eu assez de toucher seulement le tissus. Il n’essayait pas de lui retirer son vêtement, il savait que Valentin ne voulait pas. Mais il caressait toujours ses fesses nues avec sa main ses lèvres jouant avec les siennes. Il ne laissa pas ça durer trop longtemps, il ne voulait pas le gêner ou le voir le pousser comme tout à l'heure, alors il retira sa main, la reposant par dessus le jogging. Il commençait un peu à comprendre ce que Valentin aimait ou n'aimait pas. Et selon ses estimations, il pouvait le toucher à cet endroit, mais pas le déshabiller. Il était extrêmement pudique. Et c'était un peu gênant si ils voulaient faire l'amour, même beaucoup. Ça ne serait sûrement pas pour ce soir, au grand désespoir d'Alexian. Il était collé contre son petit ami, et pouvait sentir qu'il ne le laissait pas indifférent. Il frotta leurs bassins ensemble pendant quelques secondes en mordillant sa lèvre et décida de pivoter sur lui finalement, pour être en position dominante. Il devait retrouver ses marques, ses habitues. Sa respiration se faisait un peu plus rapide, et il crevait de chaud dans sa chambre. Il avait l'impression que le chauffage était allumé à fond. Sa peau était déjà brûlante, il avait trop envie de lui. Il quitta ses lèvres quelques secondes, et descendit ses baisers sur sa mâchoire, son cou. Il prit soin de le marquer à nouveau en aspirant sa peau, et la relâcha au bout de quelques secondes, contemplant son travail. Il avait toujours trouvé les suçons très excitant à faire dans une relation. Il descendit encore, embrassant son torse, plus son ventre. Il n'avait pas vraiment de muscle, mais pas de graisse non plus. A priori, Valentin n'avait pas vraiment ce torse de rêve comme les mannequins des magasines, mais Alexian ne pouvait pas rêver mieux, il aimait son torse, et son ventre, plus que n'importe quel autre corps. Il descendit bien bas après son nombril, sans jamais essayer de baisser son jogging. Son but était de le faire craquer,. Valentin avait lui aussi envie, et résister était quelque chose de vraiment très dur, Alexian n'arrivait jamais à se calmer vraiment lorsqu'il était excité. Enfin, depuis qu'il était avec Valentin il était habitué à devoir se stopper immédiatement. Il finit par remonter ses baisers pour retrouver ses lèvres, elles lui manquaient trop. Il étouffa un gémissement contre celles-ci alors qu'il s'était installé entre ses jambes, comme à son habitude. Son érection était presque douloureuse, l'élastique de son boxer lui faisait mal et il voulait vraiment l'enlever. Mais hors de question de le retirer tout seul, il tenait à ce que ce soit Valentin qui le fasse. Il se serait senti moins gêné que si il l'enlevait tout seul devant lui. Il était presque certain qu'il n'allait pas faire ça de sa propre initiative. Il ne pouvait vraiment plus attendre et lui attrapa sa main. Son autre bras était sur le matelas pour le garder en équilibre au-dessus de Valentin. Il le guida, ses doigts liés aux siens et posa sa main sur son entre-jambe tendue entraînant la main de Valentin avec lui, il allait maintenant le laisser faire. Il ne savait pas si ça allait le faire peur, ou si ça n'allait pas être trop impressionnant et choquant pour une première fois. Il espérait qu'il n'allait pas immédiatement se pousser ou quelque chose du genre. Il l'embrassait toujours, sur ses lèvres, parfois sur la joue ou sur la tempe, toujours est-il qu'il ne voulait pas que ses lèvres quittent sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Morrison
avatar
les imparfaits
vos messages : 149
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Lun 1 Sep - 12:02






L'heure des retrouvailles...
Alexian & Valentin

Les choses étaient en train de s’accélérer et Valentin ne savait pas trop quoi faire. Il avait mit la main sur les fesses de son ami, mais il n’avait pas encore osé aller plus loin alors qu’Alexian semblait prêt à exploser. Il pouvait sentir à quel point son excitation était grande. Ce dernier redoublait d’actions, s’exécutant assez rapidement. Le plus jeune semblait comme bloqué. Il n’était pas réticent à tout ça, loin de là. L’excitation s’était déjà emparée de lui, et son entrejambe le trahissait de toute façon. Mais il ignorait juste comment s’y prendre sans avoir l’air totalement ridicule. Le moment n’était pas à la rigolade, et il ne voulait pas le gâcher en faisant une bêtise qui provoquerait l’hilarité. Heureusement, Alexian faisait le travail. Après avoir brièvement touché les fesses de Valentin à même la peau, il vint se mettre sur lui, toujours en prolongeant le baiser. Le bouclé était donc désormais sur le plus jeune, dans une position clairement dominante, ce qui convenait finalement plutôt bien à Valentin. Ce dernier se sentait un peu plus à sa place de cette façon, à être celui qui suit l’autre dans ses actions. Il se surprit même à fermer les yeux lorsqu’Alexian quitta ses lèvres pour couvrir son corps de baiser. Il savourait le moment, se mordant brièvement la lèvre quand il sentit son ami lui faire un petit suçon. Sans savoir à quoi cela était dut, il se mit à trembler de tout son corps. Surement à cause de l’excitation. Il avait renoncé à tout ça. Le sexe n’avait jamais été associé à un quelconque plaisir pour lui. Alors… Vivre tout ça, c’était plutôt hors du commun. Et il aimait tellement ce qu’Alexian lui faisait découvrir. Il sentit ce dernier descendre encore et encore, suggérant qu’il allait finir par arriver à ce fameux jogging que Valentin détestait sur le moment. Il aurait eut envie de le retirer, de l’arracher même afin de ne plus pouvoir se cacher. Mais il ne pouvait pas. Alexian remonta après avoir été jusqu’à la limite qu’imposait le vêtement, et s’empara à nouveau des lèvres de Valentin. Le plus jeune prolongea encore le baiser, sans savoir quoi faire de plus. Heureusement, et encore une fois, Alexian était là. Ce dernier lui prit la main, l’amenant jusqu’à son entrejambe. Le plus jeune se sentit de nouveau trembler d’excitation, mais cette fois ça s’accompagnait d’un nœud à l’estomac. Il était en train de toucher le sexe en érection d’Alexian. Le genre de truc qu’il avait seulement imaginé dans ses fantasmes, qu’il n’aurait jamais crut possible. Il devait maintenant faire quelque chose. Après tout, il se fichait pas mal d’être ridicule. Il avait toutes les excuses du monde pour faire quelques erreurs. Il devait se lancer.

Sans réfléchir davantage, il abandonna la main du bouclé. Il mit sa main dans le boxer de ce dernier, touchant son sexe dur. Il se sentit rougir, mais ça n’allait pas l’arrêter. Pas cette fois. Il l’avait déjà vu nu de toute façon, un peu plus tôt dans la soirée. Il pouvait réitérer l’expérience. Il porta sa deuxième fois jusqu’au boxer d’Alexian, et le lui retira comme il put. Ainsi, le bouclé se retrouvait nu face à un Valentin encore vêtu de son pantalon de jogging. Le plus jeune ne s’arrêta pas là. Maintenant qu’il était à peu près en confiance, et qu’il arrivait à faire preuve d’aplomb, il n’allait pas se contenter de ça. Il se tourna sur le côté, obligeant Alexian à se mettre sur le dos, allongé sur le grand lit. À son tour, le plus jeune vint se mettre sur son ami comme ce dernier l’avait fait un peu auparavant. Il en profita pour lui retirer complètement son boxer, le jetant au sol. Ainsi, il se permit de le regarder durant quelques secondes, se mordant légèrement la lèvre par la même occasion. Alexian était beau. Très beau. Et sexy. Affreusement sexy. Sans plus attendre, il reproduisit exactement ce que son petit-ami avait fait un peu plus tôt. Il alla s’emparer de ses lèvres, avant de descendre avec son cou, puis vers son torse. Il descendit doucement, alternant entre baiser et coup de langue. Il y allait à l’instinct, ignorant malgré tout s’il faisait bien ou pas. Il descendit encore, arrivant jusqu’à son ventre, se rapprochant ainsi du sexe en érection d’Alexian. Il se sentait de plus en plus stressé sur le moment, le nœud à son estomac s’intensifia. Cependant, même si ça pouvait lui faire peur, il refusait de faire demi-tour. Il n’allait pas se dégonfler encore une fois. Il descendit un peu plus, se retrouvant face au sexe plutôt imposant de son ami. Il devait le faire. Il en avait envie, il en avait rêvé. Il descendit quelque peu son visage, laissant sa langue allait toucher le sexe dur d’Alexian. Il se contenta dans un premier temps de donner des coups de langue sur l’objet de ses fantasmes, histoire d’y aller en douceur. Juste pour se rassurer. Il leva quelque peu le regard, afin de voir le visage d’Alexian. Quand il vit ce dernier semblant apprécié le moment, alors il décida de passer à l’étape supérieure. Il prit le sexe dans sa main, puis entoura ses lèvres de ce dernier. Il ferma les yeux, et s’appliqua à faire des va-et-vient avec ses lèvres. Sa main fit de même, suivant le même mouvement que ses lèvres. Ce n’était pas désagréable, c’était même carrément pas mal. Il aimait se dire qu’il était en train de provoquer un certain plaisir à Alexian, et qu’il avait réussit à prendre des initiatives. Son corps continuait de trembler, tandis que le nœud qu’il avait à l’estomac semblait disparaître peu à peu. Son érection était toujours à son maximum. Et le fait d’avoir le sexe d’Alexian en bouche ne faisait qu’accentuer son érection, ce qu’il n’aurait pas crut possible.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Mer 3 Sep - 3:06

L'heure des retrouvailles...


Alexian ne s'attendait pas à ça, mais alors pas du tout. Il en rêvait, il s'était imaginé cette scène pleins de fois, il s'était même touché en y pensant, mais il n'avait pas imaginé que ça puisse arriver, ce soir, pour la première fois. Valentin avait glissé la main dans son boxer et son corps fut comme prit de décharges électriques. Il peinait à respirer et levait légèrement la tête pour chercher son souffle. Alex était asthmatique. Rien de très grave, mais il n'avait pas du tout envie de chercher son inhalateur dans son tiroir, ce n'était pas du tout sexy. Il s'était rapidement habitué aux mouvements du brun sur son sexe tendu. Il était heureux, pas simplement parce que ça lui faisait du bien, mais aussi parce que Valentin avait réussi à le faire, ça paraissait bête mais c'était comme ça qu'il voyait les choses. Valentin avait enfin confiance en lui, assez pour se relancer dans le sexe. D'un coup, le plus jeune se retourna, obligeant Alexian à se remettre sur le dos, il était plutôt content de se retrouver dans cette position. Voir Valentin prendre des initiatives était rare, mais adorable, il aimait le voir faire, malgré sa timidité et ses gestes un peu maladroit. Il le déshabilla entièrement, et Alexian rougit un peu en se retrouvant complètement nu devant son petit ami qui lui gardait son jogging. D'ailleurs, il put apercevoir une grosse bosse sous le tissus, et lui aussi avait hâte de pouvoir le soulager. Valentin redevint entreprenant comme plus tôt dans la soirée, ils s'embrassèrent avec fougue, les mains d'Alexian caressant le dos et les fesses de Valentin rapidement et maladroitement, comme si il voulait toucher et découvrir chaque passerelle de sa peau. Il les retira en le sentant descendre, et ne put s'empêcher de lâcher quelques gémissements au fur et à mesure de sa descente. Il frissonnait à chaque coup de langue, il avait littéralement la chair de poule alors qu'il suait presque déjà. Il se rapprochait dangereusement de son bas ventre. Allait-il vraiment le faire ? Sûrement, il ne pouvait pas arrêter la. Il glissa une main dans ses mèches lisses et lorsqu'il sentit le premier contact des lèvres de Valentin sur son membre tendu, il poussa un long râle rauque. Il en voulait plus, il se mordit l'intérieur des joues presque jusqu'au sang, son autre main agrippait fortement le drap. Il ne mit pas longtemps à le prendre en bouche, Alexian tremblait presque, haletait déjà. Sa main était posée sur la tête de Valentin sans pour autant l'inciter à aller plus loin, il voulait qu'il continue tout seul, il n'avait pas besoin d'être guidé pour ça. Il sentait son sexe à l'intérieur de sa gorge, et ça le faisait perdre la tête, il baissa un peu la tête pour le regarder, ça rendait le moment encore plus excitant. Il n'avait pas autant d'expérience que toutes ses filles qui étaient passées avant lui. Il n'en n'avait pas du tout à vrai dire. Il était plus timide, moins rapide, mais bordel qu'est ce que c'était bon. Alexian avait toujours aimé les fellations, surtout en recevoir. Et il avait longtemps fantasmé sur Valentin, à chaque fois qu'il avait regardé ou embrassé ses lèvres, il n'avait pas pu s'empêcher d'imaginer cette scène. Il le laissa faire pendant un bon moment, un peu de liquide pré-éjaculatoire s'échappait de son gland, il espérait qu'il ne serait pas dégoûté. Il aurait très bien pu jouir uniquement grâce à la langue habille de Valentin, mais ne voulait pas que tout se termine si rapidement. Il gémissait son prénom à voix basse, son corps se cambrant sous le plaisir qui envahissait tout son corps, même sa vue était brouillée. Sa respiration était très irrégulière, il avança très légèrement son bassin pendant quelques instants en poussant un gémissement de sa voix grave. Lorsque tout devint trop intense, il tira très légèrement sur les cheveux de Valentin, pour l'obliger à relever la tête. Il gardait un air tout innocent, Alexian le força à se redresser pour venir se mettre contre lui, ses mains étaient moites, son souffle court, son visage était rouge et quelques gouttes de sueur perlaient sur son front. Il pivota pour se retrouver à nouveau sur lui et d'un coup, baissa son jogging jusqu'à mi-cuisse, sans pour autant regarder. Il ne voulait pas le gêner, il savait qu'il était pudique. La lumière de la lune n'était pas assez forte pour qu'il puisse relever les détails de son corps, et dans un sens, c'était bien. L'excitation était toujours bien présente, il en profita pour frotter leurs membres tendus l'un contre l'autre en poussant un long soupir de plaisir. Il se pencha vers son oreille et murmura.

« Je te veux Valentin.. maintenant.. »

Ses pupilles s'étaient soudainement dilatées, oh oui, il le voulait, il brûlait même de l'intérieur tellement il en avait envie. Il avait vraiment peur d'essuyer un refus, si c'était le cas, ça serait très gênant, et très frustrant. Il l'embrassa à nouveau et sa main vint attraper son sexe. Il avait vraiment besoin d'être soulagé, il se redressa un peu sans le quitter des yeux et avec son autre main baissa encore un peu son jogging, doucement, pour ne pas lui faire peur. Il ne regardait même pas, mais il le trouvait absolument merveilleux. Il avait du paraître un peu brusque, et embrassa un peu plus tendrement ses lèvres avant de reprendre la parole. Il voulait rester tendre, il n'aimait pas quand tout allait trop vite, posa son front contre le sien et redevint plus tendre, moins impatient.

« Seulement si tu te sens prêt.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Morrison
avatar
les imparfaits
vos messages : 149
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Mer 3 Sep - 8:46






L'heure des retrouvailles...
Alexian & Valentin

Il s’appliquait à faire de son mieux, pensant surtout au plaisir d’Alexian avant le sien. Il n’en avait rien à faire si son entrejambe à lui était laissé à l’écart pour le reste de la soirée, tant qu’il arrivait à montrer à Alexian qu’il pouvait s’en sortir sur le plan sexuel. Il poursuivait donc les va et vient avec sa bouche, les lèvres entourant le sexe tendu de son ami. Ce dernier semblait apprécier les efforts du plus jeune, à en juger par ses gémissements et par la crispation évidente de son corps. Valentin avait bien sentit que sa main s’était posé sur ses cheveux, mais il ne se sentait pas plus obligé pour autant de continuer la chose. Il n’avait plus vraiment peur avec Alexian, il avait réussi à franchir une étape. Il commençait à avoir confiance en lui, dans un sens. Il sentit comme un drôle de gout dans sa bouche à un moment, mais il n’y prêta pas vraiment attention. Ça présumait sans doute que le bouclé aimait vraiment ce qu’il était en train de faire, ça faisait une bonne raison de continuer. Cependant, il dut s’arrêter, après quelques minutes. Alexian lui releva légèrement le visage, l’indiquant de remonter vers son visage. Valentin s’exécuta, se retrouvant rapidement sur le dos après que son ami est pivoté sur le côté. Il se laissa faire, plutôt ravi que le plus expérimenté reprenne le contrôle des choses. Il ne savait plus trop quoi faire ensuite, et Alexian semblait justement savoir ce qu’il voulait. Il sentit son jogging descendre, avec l’aide du bouclé. Il voulut protester, tant l’angoisse venait de lui monter d’un seul coup, mais se rendit compte rapidement qu’ils étaient presque dans le noir et qu’Alexian ne verrait alors pas grand-chose. Ce n’était même pas le fait d’être désormais nu devant lui. Le problème des cuisses était plus important, plus envahissant. En vérité, ce ne fut que lorsqu’il sentit le sexe dur du bouclé se frotter contre le sien qu’il se rendit compte qu’il était nu. Et les mouvements de bassin de son ami lui procuraient finalement tellement de plaisir, qu’il n’arrivait même pas à se sentir mal d’être ainsi dénudé. Alexian prit rapidement la parole de nouveau. Valentin se sentit rougir. Il était tellement excité que les tremblements avaient reprit, que sa tête commençait même à lui tourner. Il ne pouvait pas refuser, en dépit de ses fichues cuisses. Il en avait trop envie. Il prit un moment afin de réfléchir, ne voulant pas prendre une décision de la sorte sur l’excitation. Mais le bouclé ne l’entendait pas de cette oreille. Valentin sentit sa main se poser sur son sexe, et il se crispa simplement en sentant les doigts parfait de son ami entourer son sexe. Rien que ça, ça lui faisait énormément de bien. Et pour le coup, ça l’empêchait carrément de réfléchir. Il ne fit même pas attention à son jogging qui venait encore de baisser d’un cran. Il voulait le faire avec Alexian, ici et maintenant. Il n’avait plus aucune hésitation. Ce dernier revint embrasser Valentin, rajoutant qu’il le voulait seulement s’il était prêt.

« Je… Je le veux aussi mais… dans le noir complet, si ça te dérange pas.. ? »

Il se sentait un peu bête de demander ça. C’était un peu comme la condition. Il ne serait pas mal à l’aise de cette façon, il ne penserait pas à ses cuisses et il pourrait sans doute se laisser aller un peu plus. La télécommande des volets roulants se trouvant sur la table de chevet, il tendit le bras afin de l’attraper. Et lui-même se permit de les baisser, cachant ainsi même la lumière que pouvait produire la lune. À l’aide d’une de ses mains, il baissa encore un peu son jogging pour se servit de ses pieds pour enlever définitivement le vêtement. Il était ainsi dans la même tenue que son ami. Pour autant, il espérait que ce dernier ne toucherait pas ses cuisses, même si normalement ça ne devrait pas arriver. Il déposa un nouveau baiser sur les lèvres d’Alexian, ce dernier se trouvant toujours au-dessus de lui de façon dominante.

« Maintenant je suis prêt… »

Il pouvait à peine distinguer Alexian dans le noir, ses yeux s’étant peu à peu habitué à la faible luminosité. Il mit ses mains sur les fesses de son ami, l’obligeant à coller son corps contre le sien. Il voulait encore sentir son sexe frotter contre celui du bouclé, que leur deux corps nus se retrouvent l’un contre l’autre pour n’en former plus qu’un. Il enroula ses jambes autour de celle de son ami, comme pour l’emprisonner dans cette position. Oui, il avait terriblement envie de lui à ce moment précis.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Mer 3 Sep - 17:27

L'heure des retrouvailles...


Il s'était attendu à recevoir un refus. Valentin n'avait plus vraiment froid aux yeux après ce qu'il venait de faire, mais bon, faire l'amour pour de vrai, c'était différent. Surtout après avoir eu une première mauvaise expérience. Il ne pensait pas que tout se passerait si vite, il était très agréablement surprit. Sa fatigue de la journée s'était soudainement envolée, il était en pleine forme, et ça se voyait. Valentin était d'accord, à condition qu'ils soient dans le noir total. Alexian esquissa un sourire, il ne comprenait pas bien pourquoi. Avait-il honte de son corps à ce point ? Il avait déjà couché avec des filles qui réclamaient d'être dans le noir pour ne pas qu'il puisse voir leur défauts. Il aurait préféré que ce ne soit pas le cas avec Valentin, mais déjà il était d'accord, il n'allait pas se plaindre.

« Tant que tu te sens à l'aise, tout me va. »

Il sourit tendrement après avoir embrassé son nez. C'est vrai qu'il aurait aimé le voir, pouvoir trouver ses lèvres sans hésiter. Alexian n'aimait pas trop le noir total, mais si c'était pour faire plaisir à Valentin, il était d'accord. Il tourna la tête lorsqu'il le vit baisser les volets. La lumière de la lune n'était presque plus présente, et il peinait à le voir dans la pénombre. Il devait vraiment être très pudique. Il haussa les épaules pour simple réponse, se doutant que Valentin ne pourrait pas voir. Il gigota sous lui pour retirer complètement son jogging. Il était nu, enfin, Alexian était un peu frustré de ne pas pouvoir le voir, mais finalement il pouvait toujours le sentir. Il colla tout son corps au sien et l'embrassa tendrement. Valentin avait enroulé ses jambes autour du bassin d'Alexian qui se retrouvait collé contre lui, il aimait ça, son copain osait enfin montrer son envie et son affection. Lui qui était si timide et si réticent au début, avait parcouru un beau chemin. Il se frotta à nouveau contre lui, il était tellement mince, tellement petit sous son poids, il avait peur de lui faire mal à chaque mouvement. Il devait réapprendre à être lent et doux, ce qui n'était pas forcément facile avec l'excitation. Avec sa main, il attrapa leurs deux sexes pour les caresser en même temps en gémissant tout bas. Valentin aimait ça, il le savait et ça se voyait. Il esquissa un doux sourire en entendant qu'il était prêt et se décala très légèrement, tendant son bras pour fouiller dans le tiroir de sa table de chevet. Il faisait noir, il ne voyait rien et pouffa légèrement, galérant un peu pour trouver ce qu'il cherchait. Il finit par sortir un préservatif et du lubrifiant qu'il déposa à côté d'eux sur le lit. Il attrapa le tube de lubrifiant et en mit généreusement sur ses doigts. Il devait faire son possible pour qu'il n'ait pas trop mal. En réalité, Alexian appréhendait vraiment le moment. Il détestait faire mal, malheureusement pour les premières fois, c'était inévitable, surtout pour les garçons. Il voulait que ce souvenir soit beau pour Valentin, pas que ce soit une tentative douloureuse, gênante et ratée. Il rabattit le drap sur leurs jambes, il n'aimait pas se sentir entièrement nu sans rien sur lui. C'était toujours plus intime d'être un peu couvert. Il approcha sa main de son entre-jambe et rentra un doigt en lui pour le préparer. Il s'était légèrement redressé pour ne plus peser sur Valentin avec son autre main, il caressait toujours le membre dur de son petit ami pour essayer de lui faire oublier la sensation bizarre qu'il devait ressentir. Ses mouvements étaient lents, il prenait son temps pour ne pas lui faire mal. Il se penchait pour embrasser ses lèvres par moment, il ne voulait plus les quitter. Il remit un peu de lubrifiant sur ses doigts et en glissa un autre en guettant toutes ses réactions. Il ne voulait pas qu'il se crispe, il le sentait trembler et respirer rapidement. Il espérait qu'il aimait ça, et qu'il ne faisait pas semblant, il ne voulait pas qu'il se sente forcé parce que tout avait commencé, si il voulait arrêter, il pouvait. Alexian ne faisait pas impasse sur les préliminaires, et il le prépara pendant longtemps pour s'assurer que tout se passe bien. Il caressait toujours son sexe avec lenteur. Au bout de quelques instants, il retira ses doigts et se pencha à nouveau sur lui. Il attrapa le préservatif et le tendit à Valentin.

« Tu veux qu'on en mette un ? »

Il avait pour habitude de se protéger, sans exception. Les seules fois où il ne l'avait pas fait, c'était avec son ex, après avoir fait des tests. C'était sûrement plus agréable sans, mais peut être que Valentin ne voulait prendre aucun risque. Il se pencha et embrassa son front tendrement, il le laissait choisir.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Morrison
avatar
les imparfaits
vos messages : 149
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Ven 5 Sep - 8:21






L'heure des retrouvailles...
Alexian & Valentin

Maintenant pour Valentin, il s’agissait surtout de se laisser faire. Il ignorait un peu comment s’y prendre lui-même, et il n’avait vécut jusque là qu’une aventure clairement compliquée et traumatisante. Heureusement, Alexian faisait de son mieux pour être doux et pour le préserver. Valentin était touché par l’effort, même s’il ne se sentait pas aussi fragile que ça. Il sentait que le bouclé pourrait passer à l’étape supérieur sans craindre de lui faire du mal. D’ailleurs, quelle était l’étape supérieure ? Valentin n’en savait trop rien. La première fois, il n’avait eut aucune préparation. Ça lui avait fait si mal qu’il n’avait justement plus voulu le refaire. Jamais. Pour autant, il avait accepté avec Alexian parce que ce dernier avait démontré qu’il pouvait faire preuve de douceur. Après s’être frotté l’un contre l’autre, le bouclé tenta de prendre quelque chose dans la table de chevet. D’après ses rires, il eut du mal à trouver ce qu’il voulait. Valentin ne savait pas trop ce qu’il venait de prendre, mais il ne voulait pas y penser. Il était resté allongé, attendant patiemment que les choses ne commencent. Il était un peu angoissé, il pouvait sentir un nœud se former dans l’estomac. Il sentit les draps revenir sur leurs jambes, puis quelque chose venir s’introduire en lui. Il avait vu ça dans des films pour adultes, mais il ne savait pas trop si ça se faisait vraiment ou pas. Les films pour adultes étaient carrément exagérés pour la plupart, alors bon. Le nœud à son estomac avait disparu, tandis qu’une nouvelle sensation s’était emparée de lui. Il était excité, terriblement excité. Son entrejambe s’était redressé, car ce n’était pas désagréable en vérité. Bien sûr, ce n’était pas la chose la plus agréable au monde mais il s’était attendu à pire. Alexian prenait soin de lui, il faisait de son mieux pour ne pas lui faire du mal et ça se sentait dans sa façon de faire. Au bout de quelques minutes, il sentit un deuxième doigt s’introduire en lui, et il se cambra sur le coup. Il sentit son corps trembler de désir pour son amant, tandis que ce dernier continuait à caresser sa virilité malgré tout. Il ne voulait pas gémir, il aurait eut tellement honte qu’Alexian l’entende gémir. Mais il ne pouvait contrôler sa respiration qui s’était considérablement accéléré. Au bout d’un certain temps, il sentit Alexian retirait ses doigts. Il prit la parole, tandis que Valentin rouvrit les yeux pour apercevoir difficilement l’emballage du préservatif.

« Oui… Au moins pour cette fois. »

Il voulait bien signifier que la chose allait se reproduire très surement. Maintenant qu’il avait goutté à ça, il voulait pouvoir y avoir droit n’importe quand. Et encore, il n’avait encore rien vécu puisque le meilleur était à venir. Enfin, il espérait que le meilleur était à venir. Il voulait se protéger surtout par précaution. Il pensait n’avoir rien, vu qu’il avait fait un test avec le viol qu’il avait subit. Mais il ne voulait pas être responsable d’une quelconque MST qu’Alexian pourrait attraper. Il sentit alors les lèvres de ce dernier s’abattre sur son front. Il se mit à sourire légèrement, tandis qu’il entendit l’emballage du préservatif se déchirer. Ça allait être le moment. Il ferma de nouveau les yeux. Il ne savait pas trop quelle position Alexian affectionnait le plus. Il supposait que c’était la classique pour commencer, lui allongé sur le dos avec les chevilles aux épaules de son amant. L’angoisse était carrément partit. Il était impatient, carrément impatient.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Dim 7 Sep - 14:52

L'heure des retrouvailles...

Valentin avait l'air de beaucoup apprécier, il ne gémissait pas, pourtant il sentait qu'il n'était pas réticent. Et il n'y avait rien de plus excitant pour Alexian de voir son petit ami prendre du plaisir. Enfin voir, c'était vite dit. Le noir était presque total. Il devait froncer les sourcils pour être sur de l'emplacement de ses lèvres et de pouvoir l'embrasser correctement. Il entendait sa respiration qui se faisait plus rapide, il le sentait se tendre sous ses caresses. Il estimait qu'il était prêt. Il espérait que tout se passerait bien, qu'il n'aurait pas trop mal et que ça ne lui ferait pas remonter trop de mauvais souvenirs. Il allait tout faire pour être délicat, en tout cas, ça avait très bien commencé. Ça allait continuer. Valentin voulait mettre un préservatif pour cette fois, c'était compréhensible. En tout cas, il avait sous entendu qu'ils allaient le refaire, c'était tant mieux. De toutes façons, ils étaient ensemble, ils n'allaient pas s'oublier après cette nuit la. Alexian ne faisait pas de promesses dans le vide. Lorsqu'il disait les choses, c'était toujours sincère. Il avait déjà manipulé des gens, certes, mais il ne leur avait jamais dit des choses comme ce qu'il a toujours répété à Valentin. Il pinça bien le réservoir et mit le préservatif en place avant de se positionner correctement. Il avait déjà imaginé la scène des tonnes de fois dans sa tête, et il voulait l'avoir face à lui, pouvoir l'embrasser, le toucher, le regarder. Il ne devait pas être comme ces gens qu'il avait vulgairement baisé alors qu'ils étaient à quatre pattes, dos à lui. Il lui releva les jambes et vint l'embrasser tendrement, ses mains étaient posées sur ses hanches, il les laissait aller sur ses cuisses parfois, sans rien remarquer d'étrange. Il était trop excité pour se concentrer sur ce genre de choses. Lorsqu'il fut bien prêt, il regarda Valentin avec un peu d'appréhension et murmura.

« Dis moi.. si je te fais mal.. »

C'était tout ce qu'il craignait. Il avait presque l'impression de revivre ses premières fois, avec de la crainte, et l'appréhension. Il n'avait jamais eu aussi peur de mal faire, d'être trop brusque. Peut être parce que cette fois-ci, Valentin n'allait pas partir le lendemain, et l'oublier bêtement comme tous les autres. C'était trop important pour que ça se passe mal. Il le regarda avec un léger sourire et avança très légèrement son bassin pour le pénétrer lentement. Il glissa son visage dans le creux de son cou et oscilla lentement pour finir de rentrer pleinement en lui en poussant un soupir rauque contre sa peau. Il préférait y aller vraiment pour commencer, et ensuite s'arrêter, ça serait sûrement moins douloureux pour lui. C'était bon, beaucoup trop bon, et il crevait d'envie de commencer à bouger immédiatement. Son corps entier était tremblotait, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas prit autant de plaisir rien qu'au début de l'acte. Il était en lui, leurs corps étaient scellés. Il ne voulait pas se détacher de Valentin, plus jamais. Il était en train de tomber amoureux, et il commençait à la réaliser. Il resta immobile quelques secondes, le temps que Valentin s'habitue à la sensation. Il ne voulait pas qu'il se crispe. Alexian se redressa un peu et vint embrasser tout son visage. Sa main droite descendit à nouveau vers son sexe tendu et commença à faire de lents vas et viens pour le soulager. Il avait l'air d'en avoir très envie. Au bout d'une petite minute, il décida de bouger, en douceur. Il allait très lentement, en se mordant fort la lèvre. Il se redressa et tenait sa hanche avec son autre main. Son bassin avançait et reculait très doucement. Il se faisait violence pour garder ce rythme. C'était une douce torture, il adorait ça. Il se rendait compte à quel point le sexe lui avait vraiment manqué. Ca devait faire presque deux moins qu'il ne l'avait pas fait, et il ne voulait plus attendre comme ça. Même si finalement, ça valait vraiment le coup. Alexian gémissait, de sa voix rauque et grave. Il murmurait le prénom de Valentin par moment, il ne pouvait pas s'en empêcher, il le trouvait merveilleux, magnifique. Il aurait aimé lui dire mais n'était pas en mesure immédiatement. Il ne savait pas si Valentin aimait ça autant que lui. Il lui attrapa la main et la serra très fort en entrelaçant leurs doigts. Il continuait ses vas et viens lents en lui, son corps était brûlant, sa respiration difficile, il déglutit difficilement et vint l'embrasser à nouveau.

« Ça va .. ? »

Il ressentait toujours le besoin de savoir que Valentin aimait ça. Qu'il faisait tout correctement. Il fit un léger sourire et glissa une main dans ses cheveux pour le serrer fort contre lui. Son cœur battait extrêmement vite, il était presque sur que Valentin pouvait l'entendre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Morrison
avatar
les imparfaits
vos messages : 149
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Ven 19 Sep - 11:55






L'heure des retrouvailles...
Alexian & Valentin

Il commençait à sentir l’angoisse monter à nouveau. En vérité, c’était dut à deux choses. Ses cuisses, qu’Alexian s’amusait à toucher sans trop se soucier de ce qu’il avait sous les doigts. Et puis évidemment, il avait peur d’avoir mal. Mine de rien, sa première fois avait été très douloureuse et il redoutait que ça se reproduise. Qu’en fait, la douleur de la première fois avait été représentative et non dut à la violence du rapport. Mais il préférait chasser ces mauvaises idées de sa tête, surtout que le bouclé venait de l’embrasser. Entendre la voix d’Alexian lui fit du bien. Non seulement parce qu’elle démontrait une certaine angoisse, mais aussi parce que ça montrait qu’il était soucieux de ce que pouvait ressentir Valentin. Ce dernier ne répondit rien, et laissa faire son amant. Il le sentit rentrer en lui, ce qui lui fit faire une légère grimace de douleur. En effet, c’était peut être un peu désagréable mais bien moins que la première fois. C’était doux cette fois, c’était carrément plus attentionné. Il sentit le visage d’Alexian venir se fourrer dans le creux de son cou, tandis qu’il entrait davantage en lui. Le plus jeune tentait de contenir la douleur en soufflant doucement, même si cette dernière s’avérait être plutôt supportable. Alexian s’arrêta, tandis que son sexe était désormais presque entièrement dans le corps de Valentin. Ce dernier dut admettre que la douleur ne s’intensifiait pas, au contraire. Peu à peu, elle laissa place à un plaisir auquel il ne s’attendait pas du tout. Il se mordit la lèvre, tandis qu’il sentit Alexian couvrir son visage de baiser. Il en profita pour lui en voler quelques-uns sur les lèvres. Il n’avait plus vraiment mal. Il était de nouveau impatient de voir son ami remuer son bassin. Il sentit la main de ce dernier attraper son entrejambe, ce qui lui fit échapper un léger gémissement. Et les choses débutèrent. Alexian se mit à bouger à nouveau, doucement pour commencer. Ça ne faisait pas mal, c’était même plutôt bon. De toute façon, le simple fait que ce soit Alexian suffisait à provoquer un plaisir non dissimulé à Valentin. Le rythme restait le même, même si Valentin n’aurait pas dit non pour que son amant accélère. Il ne savait pas trop si c’était recommandé, s’il aurait eut mal davantage ou pas. Il aimait ce qu’il vivait, il aimait ça. Et c’était plutôt dur pour lui de l’admettre, vu qu’il s’était juré de ne plus jamais coucher avec quelqu’un. Le fait est qu’il n’était pas en train de coucher avec Alexian. Ce n’était pas rapide, ce n’était pas vulgaire, ce n’était pas sans sentiment. Ils faisaient l’amour. C’était là toute la différence.

Il entendait Alexian gémir, tandis qu’il essayait d’être plus ou moins discret. Dans le noir, il se mordait la lèvre inférieure, les yeux fermés. Il grimaçait de plaisir de temps à autre, ouvrant la bouche afin de laisser échapper un soupir. Il adorait entendre Alexian. Il adorait l’entendre dire son prénom, l’entendre prendre du plaisir en partie grâce à lui. Il accepta son baiser avec passion, tandis qu’il l’entendit poser sa question ensuite. Conscient que le bouclé ne pouvait le voir, il se mit à sourire.

« Oui… C’est parfait… Tu es parfait… »

Il avait formulé ces mots difficilement, tant les soupirs l’en empêchaient. Instinctivement, il posa ses mains sur les fesses d’Alexian, l’incitant à aller plus vite. Il voulait connaître le plaisir ultime, et il voulait contenter Alexian du mieux possible. Il ne voulait pas que ce dernier se retienne de peur de lui faire mal. Il savait qu’il n’aurait pas mal. Il était avec celui qu’il… aimait ? Oui, c’était peut-être ça. À partir de là, ça ne lui ferait aucun mal, il en était sûr.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexian Davis
avatar
les imparfaits
vos messages : 123
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   Jeu 25 Sep - 0:41

L'heure des retrouvailles...

Valentin était plutôt silencieux, voir très silencieux. Et pour être honnête, ça n'arrangeait pas beaucoup Alexian. Il avait l'habitude que ses partenaires gémissent beaucoup, lui parlent, montrent bien plus le plaisir qu'ils prenaient. Avec Valentin, c'était plutôt difficile à dire. Il le sentait plutôt détendu et parfois les soupirs qu'il poussait laissaient supposer qu'il aimait ça, mais il aurait voulu le savoir plus clairement. Il aurait pu lui demander de gémir, ce qu'il faisait parfois, mais il savait qu'il était timide et que la situation était bien assez intime comme ça. Voilà pourquoi il allait si doucement. Alexian n'avait jamais été une grosse brute égoïste au lit. Certes, parfois il aimait juste tirer son coup rapidement, mais ce n'était pas pour ça qu'il se fichait totalement de sa ou son partenaire. Si il était le seul à jouir, c'était un échec total, une humiliation. Il était performant, il le savait, et par prétention et orgueil, il devait donner du plaisir à tout le monde. Il ne savait pas si il devait se considérer comme la première fois de Valentin. Il aurait aimé être le tout premier. Certes, c'était sûrement le premier à lui faire du bien mais il n'aimait pas l'idée que quelqu'un soit passé avant lui pour lui faire du mal. Il espérait lui faire oublier tout ça. Qu'aucun mauvais souvenir n'était en train de ressurgir. Il eut cette confirmation lorsque Valentin lui dit qu'il était parfait. Il était devenu encore plus rouge, il aurait pu le voir si il ne faisait pas si noir dans la pièce. En tout cas, la chaleur était presque insupportable, il poussa le drap qu'il avait mit sur ses jambes quelques secondes plus tôt. Il sentit les mains de Valentin au niveau de ses fesses, et il le poussait à accélérer. Le bouclé ne se fit pas prier pour accepter, il en avait envie depuis le début, de prendre un rythme décent pour penser un peu à son plaisir personnel. Il s'était occupé de Valentin pour le moment. Il posa ses mains sur ses hanches, se redressa un peu et accéléra ses mouvements de bassin. Il n'allait pas trop fort, il n'était pas brusque, juste un peu plus rapide, il avait du mal à retenir ses râles et poussait de temps à autre un gémissement grave qu'il étouffait en se mordant fortement la lèvre inférieure. Il caressait les cuisses de Valentin encore une fois sans remarquer quelque chose d'anormal. Il ne pouvait pas imaginer ce qu'il était en train de toucher. Il lui semblait si heureux à cet instant, ils étaient heureux ensemble. Rien ne pourrait venir gâcher leur bonheur commun.

« Tu l'es aussi.. bien plus que moi. Je ne connais personne d'aussi merveilleux que toi. »

Il ne savait pas si ce qu'il disait avait du sens, il n'arrivait plus à réfléchir, ni à articuler, il se concentrait seulement sur le plaisir qui envahissait son corps. Ses mouvements de bassin étaient rapides et régulier, il caressait le sexe de Valentin en même temps, pour le voir se tordre et l'entendre gémir tout va. Il faisait écho à ses soupirs et vint l'embrasser au bout de quelque secondes, incapable de rester trop longtemps sans l'embrasser. Il griffa très légèrement ses hanches et accéléra encore le rythme sans trop s'en rendre compte. Il reprenait ses marques, l'habitude reprenait le dessus. Il était toujours délicat mais ses vas et viens étaient eux bien plus rapides qu'au début. Alexian était assez endurant. Ça faisait des années qu'il ''s'entraînait'' pour ça. Il y arrivait trop bien, parfois c'était même embêtant de voir jouir son partenaire bien avant lui. Il continuait ses geste depuis plusieurs minutes, son front perlant de sueur, son corps moite et sa respiration haletante. Il se sentait tellement bien en Valentin qu'il n'avait aucune envie que ça s'arrête, il voudrait que ça dure des heures encore, mais il était certain de ne pas tenir du tout. Son corps tremblait et il était traversé par des fourmillements significatifs. Alors, plutôt que de jouir trop vite, au bout de quelques coups de bassin il se retira. Il se pencha vers Valentin pour l'embrasser, son corps brûlant collé au sien. Il glissa ses doigts dans ses cheveux et se colla à lui en gémissant contre sa bouche. Il resta comme ça quelques secondes, le temps de reprendre un peu son souffle, et de pouvoir continuer encore un peu plus longtemps. Il se torturait tout seul en faisant une pause, mais il aimait bien faire ça, ça faisait parti des nombreuses choses qu'Alexian aimait au lit et que Valentin allait finir par découvrir au fil du temps. Il finit par se redresser, attrapa à nouveau les cuisses de Valentin et il entra en lui doucement en tenant son membre tendu entre les doigts de sa main droite. Son autre main se baladait sur son visage, le caressant avec tendresse. Il poussa un gémissement et recommença à bouger en lui à un rythme soutenu. Il masturbait Valentin rapidement, penché sur lui alors qu'il sentait que l'orgasme n'allait pas tarder à le submerger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure des retrouvailles... ► pv. Alexian&Valentin [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» j'avais une heure à perdre ...
» 2010-02-14 - CATALANOTTI S. - Heure d'orgue, Cannes - 14 FEV - 16h30
» Portes ouvertes jusqu'a quelle heure ?
» A quelle heure vous levez-vous ?
» JOUR J HEURE H POUR L'ALBUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le coin sud :: les habitations-