AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Jeu 31 Juil - 6:05


“ On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ”
 Je devrais commencer à préparer les cours pour la rentrée pour mes petits bouts, mais nous sommes fin juillet. J'ai encore envie de profiter des vacances avec ma petite princesse Charlye. En effet, on avait enchaîné ces dernières semaines les ballades, les piscines, les activités manuelles, les plages et j'en passe! Puis, comme on dit, on a qu'une vie, on ne se sait pas ce qui peut nous arriver demain.

 Le temps n'avait pas été au rendez-vous aujourd'hui. J'avais promis à charlye d'allait au parc, on allait devoir improviser. Dans la salle de bain, je coiffe d'une natte ma princesse en lui expliquant qu'on iorait pas au parc. "Mais promis, dès qu'il y a un peu de soleil on ira faire un tour". Et son sourire se dessine à nouveau sur son visage d'enfant. Je crois que nous avons joué à tous les jeux de société de la miss, pour nous occuper. Je me suis rendue-compte qu'elle pouvait être mauvaise perdante. Et pourtant, je trichaisafin qu'elle puisse gagner. Il allait falloir que je fasse attention à ça. Ensuite, nous avons colorier, passant par le jeu des poupées. Heureusement que le soleil finit par montrer le bout de son nez, car elle commençait à devenir insupportable et râleuse. "Ne commence pas, si tu veux qu'on aille au parc, tu mets ta parqua et tes bottes jeunes fille. Et il n'y a pas de mais, sinon on reste ici" Je crois que je deviens impatiente à chaque fois que la date d'enterrement de Julian arrive. Je suis plus nerveuse, j'en veux au monde entier et à moi-même de ne pas l'avoir retenu. Mais avec nos si on changerait le monde. Je me consacre maintenant à Charlye, c'est grâce à elle que j'avance depuis quatre ans. Heureusement qu'il y avait Killian, le meilleur ami de julian et annabeth pour m'aider à surmonter cette sale étape. Je leur suis vraiment reconnaissante, peut-être même trop envers Killian... Même s'il arrive à me redonner le sourire lorsque je suis dans ses bras, ce n'est pas comme avec Julian. Peut-être que j'ai peur de finir seule... Nous étions parties pour le parc, se trouvant près de la maison, peut-être à 300 mètres. Mais la pluie revient près d'une demi-heure. Nous courrons toutes les deux à la pizzeria pour commander une pizza pour ce soir, puisque que c'était sur le chemin, mais c'était aussi un moyen de nous abriter le temps que la pluie se calme un peu. Chose fait, nous rentrons à l'appartement, afin de prendre le bain pour la demoiselle. Je savais déjà qu'elle serait malade demain. A cet âge là, ils ont la santé fragile et le premier rhume qui passe, ils l'ont. Une fois propre, nous mangeons la pizza devant la télé, avant qu'elle n'aille se coucher. Elle avait pu se défouler au parc et la voilà maintenant K.O prête pour une bonne nuit de sommeil. Je l'emmène dans sa chambre la borde, pour qu'elle puisse s'endormir.

Une fois endormie, je me faufille dans la salle de bain, pour me faire couler un petit bain. J'avais besoin de me détendre. J'enlève ma robe à pois ainsi que mes sous-vêtements. Je mets un pied dans l'eau , quand j'entends sonner à la porte. Je bafouille à moi-même tout en me rhabillant " Il abuse Killian. Je lui ai dis cinquante fois que la petite s'endormait à cette heure si, de rentrer ou de m'envoyer un SMS. Qu'est ce qu'il peut m'énerver quand il n' en fait qu'à sa tête. " Une fois habillée et l'eau coupé, je me dirige vers la porte d'entrée. Je réalise qu'il n'étais pas là. Il avait un voyage d'affaire ou je ne sais quoi. Le pauvre, il a du avoir les oreilles qui sifflent pour rien. J'ouvre la porte. Je reste bouche bé, figé comme une statue. Je devais surement faire un rêve, le bain devait être chaud ... Ce n'est pas possible que se soit Julian, il est mort...'
... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Jeu 31 Juil - 16:49

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Il sortit de l'avion comme soulager. Il était heureux de retrouvé sa ville, et surtout il avait hâte de revoir Elena. Cela fait maintenant 3 jours qu'il est de retour. A peine arrivé a destination qu'il ne perdit pas une seule secondes pour se rendre a son domicile, ou plutôt son ancien domicile. Il put y voir a l'intérieure une famille, une famille qui n'était pas la sienne. Comment est-ce possible ? Julian ne comprenait pas. Il fit alors demi tours se posant un tas de question. Pendant ses trois jours il passa chaque matin devant cette maison en espérant comprendre et croisé Elena. C'est a ce moment là qu'une vielle dame ininterrompus. " Bonjour, je peux vous aidez ? ça fait quelques jours que vous tournez au tour de ma maison, vous me voulait quoi ? " Julian regarda la vielle dame et afficha un petit sourire, un sourire assez forcé. Il n'avait pas envie d'afficher un véritable sourire, il avait trop de peine en lui. " Bonjour madame... Je ne veux pas vous effrayer désolé... Je suis Julian, Julian Gomez et ... j'habitais ici... " Lorsqu'il se présenta le visage de la dame changea aussi tôt. Elle l'invita alors a rentré dans son ancienne demeure. Elle lui offrir quelque chose a boire. Pourquoi était-elle tout d'un coup gentil et agréable avec lui ? Il allait pas tarder a le comprendre. " Je suppose que vous êtes ici pour Elena ? Elle ma longuement parler de vous... Sachez qu'elle vous a énormément aimait et qu'elle doit certainement toujours vous aimait. Mais si elle n'est plus ici c'est par ce que cette maison lui rappelait trop de souvenir de vous. " Julian fronça les sourcils, pourquoi ne voulait-elle pas gardait des souvenirs de lui ? Avait-elle trouver un autre homme ? Julian regarda la vielle dame d'un aire frustré. " Un soir, vos supérieurs son venu lui rendre visite munit de votre médaillon, il lui on annoncer votre décé.. " Suite a cette annonce Julian en resta bouche bé. Comment cela avait put arriver ? Comment pouvaient-ils dire une tel chose sans en être sur a 100 pour cent ? Il resta figé pendant quelques secondes avant de revenir a lui. " Ou pourrais-je trouvé Elena ? " Après un moment d'hésitation elle lui donna son adresse.

Il ne s'y rendit pas tout de suite, il préféra d'abord aller se détendre a l’hôtel. Essayer de voir un peut plus claire dans cette histoire. Elle avait certainement refait ça vie avec un autre. Si il allait chez elle et qu'ils les voyaient tout les deux, il ne se le pardonnerais jamais. Il prit une bonne douche et mit des vêtements propres, il n'avait pas grand chose, juste un petit sac a dos avec deux trois habit a l'intérieure qu'il avait put récupéré a la base militaire. Il se décida tout de même d'aller chez Elena, il ne pouvait plus attendre il avait besoin de la voir, de la rassurer. Il sonna alors a ça porte avec la boule au ventre, stresser, Julian se mordilla la lèvre inférieure. Lorsque la porte s'ouvrir il crut que son coeur aller s’arrêter de battre. Elle était là devant lui, il avait rêver de cet instant tellement de fois. Il avait qu'une seule envie, la prendre dans ses bras, mais le choque pour elle devait être encore plus important. Il ne voulait pas la brusquait." Non, tu ne rêve pas, c'est bien moi... " Dit-il d'une petite voix assez gêné, il ne savait pas trop quoi lui dire. Il avait tellement de chose a lui raconter, a lui demander, qu'il ne sut par ou commencer. Il essaya de jetait un petit coup d’œil a l'intérieure de la maison en espérant ne pas voir d'affaire d'homme ou autres objets pouvant indiqué qu'elle l'avait belle et bien remplacer... On pouvait voir sur son visage qu"il en avait véritablement souffert, son corps avait gardé un tas de cicatrice, dont quelques une qui n'étaient pas complètement soigné.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Ven 1 Aoû - 8:36


“ On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ”
Je venais d'ouvrir la porte. Julian se tenait devant moi, debout. Je devais rêver. Le bain devait être trop chaud. Ou c'était une mauvaise blague de Killian. Non, il tenait beaucoup trop à moi pour se faire passer pour son meilleur ami. Je l'observais sans rien dire. Il avait l'air fatigué, marqué par a violence de la guerre, mais il n'avait pas changé. Je me pince pour m'assurer que je ne rêvais pas et ses mots le confirma. Je me recule de quelques pas. Les yeux remplies de larmes. Mes mains viennent tenir ma tête. Comme si je viens de voire un fantôme. Je ne me sens pas bien. *Respire, respire... Souviens toi de tes cours de méditation Elena*. Me répétais-je. Ma voix s'emporte, je n'arrive plus à me contrôler. Une émotion de haine et de joie se mêlent ensemble et ça me fait péter les plombs. J'oublie pendant l'espace d'un instant que la petite dormait. "Non... ce... ce n'est pas possible. Tu es mort depuis quatre ans. T... tes supérieurs sont venues me l'annoncer... Tu... Tu as eu une cérémonie. Tu.. Tu es mort ! tu es mort" Je m'appuie contre la chaise. La petite voix de Charly me fis revenir à la raison. "Maman, pourquoi tu cris?" Je regarde Charlye, Julian et mon regard se reporte sur mon enfant. Je venais de m'emporter, sans même m'en rendre compte.Je crois que mes émotions ont parlé à ma place. J'essaie de me calmer. Je ferme les yeux et je respire à fond. "Désolée ma chérie, je t'ai révéillée retourne au lit, j'arrive ma puce".Elle part se coucher sans dire un mot. J'avais oublié pendant quelques secondes Charlye. Comment j'allais bien pouvoir lui annoncer que son père qu'elle n'a jamais connu n'est pas mort. Déjà que cette nouvelle bouleverse un adulte, j'imagine une enfant de quatre ans... Je regarde Julian une dernière fois avant d'aller bercer à nouveau charlye. Sans rien dire, je m'avance vers sa chambre, j'espère juste de ne pas rêver et de pouvoir me faufiler dans ses bras, de sentir à nouveau son odeur, sentir sa peau contre la mienne et reprendre notre histoire où nous l'avons laissé. Je sais parfaitement que ça  va chambouler ma vie. Nous serons une vraie famille, ils risques d'avoir des tentions entre killian et julian... Je ne veux même pas y penser. "Pourquoi tu criais sur le monsieur maman? C est qui?" Je m'assoie sur le bord de son lit d'enfant. Je lui fait un bisous sur le front avant de lui répondre. " il est tard on en parle demain. Dors bien ma chérie". Je ferme sa porte après lui avoir allumer sa veilleuse. Je reviens vers le salon touchant la bague qu'il m'avait offert avant son départ autour de mon cou. J'ai les yeux replient de larme. Il n'étais pas parti. Je m'avance tous doucement. "C'est bien, tu n'es pas mort?" Je le questionne avec une voix plutôt tremblante.
... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Ven 1 Aoû - 9:40

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Devant sa porte d'entrée, Julian se demanda si il avait bien fait de venir ici. Après tout il était mort aux yeux de tout le monde. Mais la raison prit le dessus, il était hors de question de laisser ses proches vivres dans ce mensonge. Lorsqu'il vus Elena son coeur s’arrêta de battre le temps d'un instant. Elle était resté aussi magnifique. Lorsqu'il vus ses yeux remplient de larmes il ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras. " Je suis désolé.. " lui dit-il d'une petite voix. Il s'en voulait énormément de l'avoir laisser seule pendant toutes ses années. Ces dernières années n'ont pas du être facile pour elle, et son retour également. Il fut interrompu lorsqu'une petite fillette pointa le bout de son nez. Elle était aussi jolie qu'Elena certainement sa fille. Lorsqu'il entendit le mot maman, il n'u pus aucun doute, elle était bien ça fille. Il laissa son regard sur elle, elle devait avoir 4 ou 5 ans pas plus. Il attendit qu'elle parte se coucher pour reprendre. " Elle est tout aussi jolie que la maman... Elle a qu'elle age ?"  Julian voulait connaître son age, pour savoir si il était possible que se soit sa fille ou non. En pensant a cette idée, il eut la boule au ventre, au fond de lui il espérait que non ce ne soit pas sa fille. Elle aurait manqué d'un père pendant toutes ses années et ça il ne se le pardonnera jamais.

Il ne s'y rendit pas tout de suite, il préféra d'abord aller se détendre a l’hôtel. Essayer de voir un peut plus claire dans cette histoire. Elle avait certainement refait ça vie avec un autre. Si il allait chez elle et qu'ils les voyaient tout les deux, il ne se le pardonnerais jamais. Il prit une bonne douche et mit des vêtements propres, il n'avait pas grand chose, juste un petit sac a dos avec deux trois habit a l'intérieure qu'il avait put récupéré a la base militaire. Il se décida tout de même d'aller chez Elena, il ne pouvait plus attendre il avait besoin de la voir, de la rassurer. Il sonna alors a ça porte avec la boule au ventre, stresser, Julian se mordilla la lèvre inférieure. Lorsque la porte s'ouvrir il crut que son coeur aller s’arrêter de battre. Elle était là devant lui, il avait rêver de cet instant tellement de fois. Il avait qu'une seule envie, la prendre dans ses bras, mais le choque pour elle devait être encore plus important. Il ne voulait pas la brusquait." Non, tu ne rêve pas, c'est bien moi... " Dit-il d'une petite voix assez gêné, il ne savait pas trop quoi lui dire. Il avait tellement de chose a lui raconter, a lui demander, qu'il ne sut par ou commencer. Il essaya de jetait un petit coup d’œil a l'intérieure de la maison en espérant ne pas voir d'affaire d'homme ou autres objets pouvant indiqué qu'elle l'avait belle et bien remplacer... On pouvait voir sur son visage qu"il en avait véritablement souffert, son corps avait gardé un tas de cicatrice, dont quelques une qui n'étaient pas complètement soigné.

Julian se retrouva dans le salon, une jolie pièce. Il regarda un peut tout ce qu'il l'entendre toujours avec ce pincement au coeur. Il s'approcha d'Elena pour lui essuyer les larmes qui coulaient le long de sa joue. A ce moment même il voulait juste être là pour elle, peut-importe qu'elle est refait sa vie ou non. Il la regarda dans les yeux, prit sa respiration pour ne pas craqué lui aussi. " Je suis bel et bien vivant, comment on put-il dire une tel chose sans en être sur... " Pour lui cela était incompréhensible. On pouvait voir dans yeux la tristesse, la douleur. Julian revenait de loin, il allait lui falloir un certain temps avant de se remettre sur pieds. " Assis-toi" Lui resta debout en face d'elle, il se passa la main dans les cheveux, il n'était pas a laisse. Gêné de cet situation, Julian, ne sais comment s'y prendre. " C'est trois dernière années je n'étais pas mort, j'ai... J'ai étais enlevé. Je t'avoue que là bas j'ai pensé plus qu'une fois a mettre fin à mes jours mais.. tu encombrait mes pensés, je n'ai pas eut le courage de le faire... J'ai put m'y échapper. ça n'a pas était facile mais me voilà maintenant... " Elle devait se posés un tas de question, il ne voulait rien lui cacher. Même si la vérité peut la blessé, l’effrayer, Julian lui devait au moins ça. Sa gorge était serré, tout en lui parlant il trifouilla ses ongles, depuis qu'il est partie en guerre Julian est beaucoup plus stressé. Il a vus tout ses amis partir, souffrir... A croire que Julian a un ange qui veille sur lui. " Je tenais juste te dire la vérité, je ne veux en aucun cas te brusqué, d’effrayer... Si tu a refait ta vie je ne t'en voudrais pas au contraire, c'est ce que j'aurais voulus que tu soit heureuse.." Julian était sincère en lui disant ça, même l'imaginer avec un autre lui était difficile. Il ne voulait pas qu'elle culpabilise en vers lui, qu'elle s'en veux ou quoi que soit d'autre. Julian ne voulait que son bonheur, rien de plus.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Ven 1 Aoû - 10:49


“ On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ”
J'étais vraiment sous le choc. C'est vrai que j'ai toujours eu un espoir que ce soit qu'un cauchemard toute cette histoire. Et voilà qu'au bout de quatre ans, il est là, devant moi. Il me prend dans ses bras. Je le repousse, sous le choc. "Non... ce... ce n'est pas possible. Tu es mort depuis quatre ans. T... tes supérieurs sont venues me l'annoncer... Tu... Tu as eu une cérémonie. Tu.. Tu es mort ! tu es mort" Je m'appuie contre le rebord du canapé. C'est la voie de ma princesse qui me permît de revenir à la raison. Les questions de julian s'enchainent. Je ne trouve pas la force à lui répondre immédiatement. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. On a manqué tellement de choses ensemble. La grossesse, la naissance de la petite, ses premiers mots, premiers pas, sa rentrée scolaire et j'en passe. La liste serait bien longue. Je suis après quelques secondes de réflexion Charlye, pour la bercer, mais aussi pour la rassurer. C'est une petite fille curieuse, elle ne perd pas de temps pour me poser de nombreuses questions. Je devais éclaircir tout cela avant, mais aussi trouver les mots pour lui dire, c'est ton père. Je l'embrasse, avant de retourner au salon.

Une fois au salon, je touche la bague de fiançailles autour de mon cou. C'était un tic. Je le vois à nouveau. Ce n'est pas un fantôme. Je lui demande confirmation. Il me répète à nouveau que je ne rêve pas. Il se rapproche de moi. Je reste figé, comme une statue. Incapable de bouger. Seule mes yeux se remplissent de larmes., laissant peu à peu les perles salées couler sur mes joues. Je voie bien qu'il était aussi bouleversé que moi. A la différence, il fait un premier pas, pour m'expliquer son histoire. Je comprends rapidement que l'armé m'a menti. Comment ils peuvent jouer avec la mort de leurs soldats? Comment ils peuvent affirmé ce genre de choses sans avoir de preuves bien concrètes? Je m'assoie, ne le lâchant pas des yeux. Je ne voulais pas les fermer et qu'il ne soit plus là.

Aucuns mots n'arrivent à sortir de ma bouche. Je l'écoute attentivement. Je comprends son retour et je comprends que je ne rêve pas. Je m'en voulais de ne pas l'avoir attendu. Je m'en voulais de l'avoir trompé avec son meilleur ami. Je m'en voulais d'avoir pour le coup raconté des histoires à Charlye en lui expliquant que son père veillé sur elle dans le pays des anges. A ses mots, il comprit que j'avais refait ma vie. Même si on habiter pas ensemble avec Killian, certaines de ses affaires sont présentes à l'appartement. "C'est toi ma vie Julian..." Je me relève, m'avançant vers lui . Je n'ai jamais oublier l'homme qui m'a aidé à sortir d'un enfer, l'homme qui m'a apporté autant de bonheur dans ma vie, mon premier et unique amour.
... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Lun 4 Aoû - 15:39

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
N'ayant pas de réponse au sujet de sa fille, Julian fut d'autant plus perdus. Pourquoi ne lui avait-elle pas répondu ? Es-ce parce que c'est sa fille a lui aussi ? Ou c'est qu'elle a belle et bien refait sa vie avec un autre ? Julian pensé plus que ce soit sa fille qu'autre choses. Elle avait l'aire d'avoir 3 ou 4 ans pas moins, cela collait avec son départ. A par si Elena se serait remis très vite en couple, ce qu'il doute. Il connait très bien la jeune femme et elle n'aurait pas était capable de faire ça.

Julian prit son courage a de mains, pour lui expliqué un peut plus ce qu'il a put vivre lorsqu'il était en mission en Irak. Pour tant lui parler de ça lui était très difficile, on pouvait l'entendre a sa voix. Il eut un pincement au coeur lorsqu'elle lui annonça que c'était lui sa vie. C'est doute se confirma elle avait bien refait sa vie. Il regarda au tour de lui, en essayant d'en savoir un peut plus sur cet homme qui la remplacé, une part en lui éprouvait de la jalousie. Il ne répondit rien, il était complètement perdus. Après tout a quoi s'attendait-il en revenant ici comme une fleure ? Julian se passa une main dans les cheveux il eut un moment de blanc, avant qu'il reprenne la parole.  " Je... Je n'aurais pas du venir, désolé.. de débarqué dans ta vie comme ça... " Julian ne savait plus ou se placer, il regarda de temps en temps Elena, mais si il pouvait fuir son regard cela était mieux pour lui." Je vais te laisser.." Il se dirigea alors vers la porte d'entrée. Il était tard il ne voulais pas la déranger d'avantage, d'autant plus qu'elle devais s'occuper de sa fille.

Julian on était toujours fou amoureux. Mais il ne savait plus ou ce placer dans cet situation. Elle avait refait sa vie, certainement un homme bien, voilà ce qu'il se disait et en aucun cas il voulais lui enlevé ça. Il quitta alors la demeure pour se retrouvé devant sa porte d'entrée, il se tourna pour pouvoir regarder Elena. Cela faisait un moment que son coeur n'avait pas battu de tel sorte, cette sensation lui avait manquait. Il lui adressa un petit sourire assez timide avant de reprendre son chemin...


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mar 5 Aoû - 9:40


“ On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ”

A ses questions, je n'arrivais pas à m'expliquer, me justifier. Je compris qu'il n'avait jamais reçus la première échographie que je lui avais envoyée quelques mois après son départ. Ceci me pinça le coeur. L'armée a pour seul objectifs d'envoyer des soldats sur le terrain, sans se contenter de petits bonheurs de leurs soldats. Il doit savoir, il a le droit, c'est sa fille après tout. Mais le choc est présent. A part sortir des "Euh.", je n'arrive pas à sortir d'autre mot. Je pensais rêver, mais la douce voix de ma princesse me fait prendre conscience que Julian était bel et bien vivant. Nous avions tellement de choses à partager et à rattraper.

Nous étions actuellement tous les deux dans le salon. Julian, mon fiancé se confia à moi. Il m'explique les horreurs qu'il a vécu de la guerre. Je pense qu'il devait attendre beaucoups de moi. Que je le prenne dans les bras, que je l'embrasse. Mais je n'y arrive pas. Je commence à peine à comprendre qu'il n'a jamais été mort. Cela fait quatre mois que je trompe julian avec Killian . Ca fait de moi une mauvaise personne? Je comprends également que Killian m'a seulement permis de combler un vide terrible ces derniers temps. Je n'ai jamais réussit à tourner la page, à avancer sans Julian. En effet je ne me suis aucunement attachée à Killian. D'ailleurs, Julian, me demanda si j'avais quelqu'un dans ma vie. J'hésite un moment, avant de lui dire qu'il y en a qu'un dans ma vie et que c'était lui. Je le pense vraiment, mais mon hésitation peu faire penser l'inverse.

ce dernier s'excuse avant de se décider à partir. Je me fige à nouveau. Je n'ai vraiment pas envie qu'il parte. Je l'ai perdu une fois, il est hors de questions que je le perds une seconde fois. Je le laissepartir sans rien dire. Je finis par me décider et courir jusqu'à l'entrée de l'appartement. Je ferme la porte en espèrant qu'il soit toujours là. Car si ce dernier étais déjà partit, je ne pourrais lui courir après. La petite serait seule et elles n'avaient que quatre ans... Je dévale les marches à toutes vitesse. J'aperçus sa silhouette au coin de la ru. "Julian attend !" Je cours vers lui, ce dernier finit par se retourner. Je me jette dans ses bras, lui offrant un tendre baise. Des frissons parcoura mon corps. Je me sens bien à ce moment là, et heureuse.

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mar 5 Aoû - 11:42

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Pourquoi la vie lui était aussi compliqué ? Julian avait des millions de regrets, il n'aurais jamais du s'engager dans l'armé. Elena l'avait prévenue et il l'aurait du l'écouter. Jamais de tout ça ne serais arrivé. Il aurait put vivre une vie normal, avec sa femme et sa fille. Il aurait put se marié et faire vivre a Elena un véritable rêve. Mais non... Julian s'en mord les doigts.

Elle avait refait sa vie, elle devait certainement être heureuse comme ça. Ne voulant que son bonheur Julian décida de partir. Il avança a petit pat vers la sortir de la maison. Au fond de lui, Julian ne voulait pas la laisser de nouveaux. Ses le coeur serré, les yeux brillants qu'il prit la décision de s'en aller. Il fut alors interpellé, il se tourna pour pouvoir regardait Elena. Elle était tout simplement magnifique, encore plus belle que le jour de son départ. Lorsqu'elle s'approcha de lui, son coeur se mit a battre d'avantage, comme un enfant qui viens de découvrir l'amour. Il ne put s’empêche de la serré contre lui, cette sensation lui avait énormément manqué. Pendant sa mission, il eut aucun geste d'affection, vraiment rien et cela était très dur. Julian posa ses lèvres contre les siennes pour l'embrasser comme jamais il ne l'a fait. C'était elle la femme de sa vie et pas une autre. Il voulait profité de ce moment le plus possible. C'est avec les larmes aux yeux qu Julian plongea son regard dans celui de la magnifique jeune femme. "Je n'ai pas arrêter de pensé a toi là bas, tu a était ma force pendant ses dernière années.. " Il la garda dans ses bras, il joue avec une mèche de cheveux d'Elena. Il posa son front contre le sien et la regarda dans les yeux, ses magnifiques yeux marron qu'il aimait temps. " Je t'aime Elena et ça n'a jamais changer.."Julian ne l'avait jamais oublié même dans les moments les plus difficiles il avait toujours une pensé pour sa fiancé. C'est d'ailleurs grâce a elle qui en est vivant aujourd'hui.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mar 5 Aoû - 15:45

Citation :

“ On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ”

Après deux secondes d'hésitation, je courre dans les couloirs en espèrant que Julian ne soit pas loin, pour pouvoir l'appeler et ne plus le quitter. Heureusement pour moi, je reconnue sa silhouette au loin. Je l'appelle, tout en courant vers lui pour le retenir à travers un long et tendre baiser. Ceci m'avait terriblement manquer. Je ne voulais plus le lâcher. Je ne voulais plus le laisser partir. Je souris à ses mots. "Je n'ai jamais cesser de penser à toi Julian. Tu m'as tellement manquais..." Je retrouve la voix. peut-être que j'avais peu de le perdre une deuxième fois. je plongea mon regard dans le sien. je souris comme une gamine lorsqu'il me dit qu'il m'aimait toujours. comme s'il me le disais pour la première fois. "je t'aime aussi. Je t'aime tellement". je lui vola un dernier baiser. Du moins, se sont les gouttes de pluie qui me ramène à la réalité. "Je vais vraiment être une mère indigne. Tu viens? On va se mettre à l'abri avant que l'on se prenne la pluie. Puis notre fille risque de paniquer si elle se lève." Je commence à m'inquiéter, j'espère de tout mon cœur qu'elle ne se soit pas réveillé, pas blessé. Des milliers de scénarios. Je prends sa main. Nos doigts s'entrelacent, en attendant sa réponse.

Nous avons des milliers de choses à rattraper. Et je compte bien le faire. Je ne pense même pas à Killian. Il va falloir que je lui dise. Je ne sais comment. Comment je vais annoncer à Charlye que c'est son père? Je n'en sais rien... Mais une chose après l'autre. J'aviserais en fonction du moment.

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mar 5 Aoû - 22:04

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Tel un enfant qui découvre l'amour pour la toute première fois, voilà ce que ressentait en ce moment même Julian. Cela faisait un moment qu'il ne s'était sentit aussi bien, a ce moment le beau Julian se sentait bien. Un sentiment qu'il avait eut tendance a oublié et a mettre de côtés. Avec  tout ce qu'il avait vécu, là-bas, en Irak...

Il sortit vite de ses mauvaises pensés lorsqu'Elena prit la parole.  Elle lui avoua également qu'elle l'aimait toujours, cela le rassura. Il se disait qu'après tout ça elle ne l'avait quand même pas oublié. Il avança alors avec elle pour s'abritait à l'intérieure lorsqu'elle lui disa " notre fille" a ses mots Julian s'arrêta net de marcher. Il eut un moment d'absence. C'était donc bien sa fille, il ne s'était pas trompé. Petit à petit, un sourire se dessina sur son visage, il fut tout d'abord content de cette nouvelle puis... Son visage changea, il compris alors qu'il avait manquait un tas de chose, des choses qu'il ne pourra jamais rattraper. Puis elle devait certainement le crois mort ou croire que un autre homme et son père.. Il se pinça la lèvre inférieure, les larmes commençait à monté mais il ne voulais laisser rien paraître. Il essaya de cacher ses émotions. " C'est ma fille ...?" Il voulais en être bien sur, qu'elle n'est pas dit ça sous le coup de l’excitation. La pluie tombé commençais a être de plus en plus forte, il leva alors la  tête au ciel avant de reposer son regard sur la magnifique jeune femme qui se trouvait à ses côtes. " Viens on rentre. " Lui dit-il en essayant de l'abritait du mieux qu'il pouvait. Il hôta alors sa veste pour qu'ils puissent, ensemble, s'y mettre en dessous. Une fois a l'intérieure, Julian laissa sa veste à l'entrée pour ne pas tout mouiller. Julian n'avait toujours pas eut de réponse d'Elena a propos de sa ou leur fille. Il posa alors ses yeux sur elle pour qu'elle lui dise si elle était bien leur vie a tous les deux.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mer 6 Aoû - 11:30

Elena & Julian
On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape
Nous nous sommes retrouvés. Un mélange de choque, de joie et de bonheur.
A L'instant même où nous échangeons le plus tendre des baisers, je savais que je n'allais plus le perdre. Sans m'en rendre compte, je lui confie que c'était son enfant. Sur le moment je me trouve inquiète par rapport à mon enfant endormit se trouvant seule à l'appartement. Et si elle s'était réveillée? Et si elle avait fait un cauchemar? Et si elle était tombée du lit? Un tas de scénarios se défilent petit à petit. Je lui confie qu'il était tans de rentrer. J'espère de tout cœur qu'il décidera de me suivre. La pluie tombée depuis ce matin. Apparemment nous aurons le même temps pour cette nuit.

Je souris lorsqu'il me dit que nous rentrions tous les deux, main dans la main. La pluie tombe de plus en plus fort. Julian enlève sa veste pour nous abriter dessous. Nous courrons jusqu'à la porte d'entrée de l'immeuble pour aller à l'appartement. "Tu n'as pas perdu le rythme. Je suis sur que la prochaine fois je te bas à plat de couture à la course." Pour Elena, le sport est un moyen d'évacuer tout le stress en complément de la méditation. Lorsqu'on était plus jeune, je me souviens que l'on partait courir ensemble et à la fin, une petite courses s'imposait à chaque fois. Une fois entrée dans l'appartement, je vais me faufiler dans la chambre de la petite.Mais avant de rentrer dans la chambre je me retourne, je lui souris " Tu fais comme chez toi." . Je rentre dans la chambre. Je soupire de soulagement, lorsque je la voie endormie. Je l'embrasse sur le front avant de sortir. Je referme doucement sa porte avant de le rejoindre dans le salon. "Je vais me prendre à boire. Tu veux quelques choses? "


©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mer 6 Aoû - 12:28

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Julian était a ce moment même heureux, heureux d'être au coté d'Elena. Mais un tas de question lui torturé l'esprit. Certes elle l'aimait toujours, ce qui le réconforta mais qu'avait-elle fait durant son absence. Elle avait retrouvé quelqu'un se qui n'enchanta pas vraiment le jeune espagnole. Il ne voulais pas lui parler de ça, pour le moment il voulait juste profité de ses retrouvaille.

Une fois a l'intérieure de la maison, Julian s'installa sur le canapé. Entre la guerre et son retour, il en était mort de fatigue. Il émit un tout petit rire a ce qu'elle venait de lui dire. " Tu as du soucis à te faire, j'ai dut apprendre a courir très vite là-bas. " Julian est un homme très sportif, pour lui le sport l'aide a se détendre, faire le vide. Il passe beaucoup de son temps libre à la salle de musculation ou a faire un footing. " Je veux bien une bière si tu as s'il te plait.. " La bière, cela faisait longtemps bien trop longtemps qu'il en avait pas but. Lui qui adore ça.

Julian regarda au tour de lui, cette maison était complètement différente de son ancienne demeure. Elle était très jolies aussi mais la déco était différente, certainement pour ne pas gardait de souvenir de lui.Il sortit par la suite une cigarette de sa veste, il se rendit alors sur la terrasse pour pouvoir fumer. Il ne voulais pas fumer a l'intérieure, d'autant plus qu'un enfant vie ici. Julian avait arrêter la cigarette avant son départ. Mais depuis son retour il ne put s’empêchait de reprendre. Il se plongea alors dans ses pensés, il pensa surtout à sa fille, a tout ce qu'il a put manqué. Ses premiers mots, la première fois ou elle a marcher, sa rentrée de classe, un tas de truc qu'il ne pourra jamais rattraper. Toujours entrain de fumer sa cigarette, Julian se tourna pour voir ou était Elena, elle se dirigea alors vers lui avec la bière a la main. Il la remercia. Il ne savait plus si il devait être heureux ou non. D'une part, il était heureux d'être là en compagnie d'Elena mais d'autre part, il avait manqué un tas de choses, des choses qu'il ne se pardonnera jamais d'avoir loupé.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mer 6 Aoû - 12:58

Elena & Julian
On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape
NNous étions tous les trois réunis sous le même toit. Jamais je n'aurais pensée que cela arriverais un jour. J'étais heureuse. J'ai l'impression d'être une gamine qui découvre pour la première fois l'amour. C'est un sentiment doux, tendre et magique. La petite dort à point fermer. Me voilà rassurer. Je ressors de sa chambre, pour retrouver Julian. "Si je me rappelle bien, j'étais aussi douée que toi. Il m'arrivait même de te battre. " Je me dirige à la cuisine, lui demandant ce qu'il souhaitait boire. "Une bière s'est noté!". Je remplis la tasse d'eau chaude avant de la mettre au micronde. Pendant que l'eau chauffe, je sors la bouteille de bière du frigo. Je la décapsule. Je laisse tout sur la table. Une fois l'eau chauffer, je mets mon thé au caramel dedans. J'enfile un gilet avant de retrouver l'homme que j'aime. Il avait repris la cigarette. C'était dommage. Il avait tellement galéré à arrêter. Je ne peux pas lui en vouloir après tout.

Me voilà sur la terrasse. Le mauvais temps est toujours là. Je lui tends sa bière avant de porter la tasse à mes lèvres pour boire une gorgée de mon thé chaud. Je lui souris. Je m'appuie sur la rempart du balcon avant de prendre la parole." Elle s'appelle Charlye. Elle a fait 4 ans il y a quelque mois. J'ai appris que j'étais enceinte peu de temps après ton départ. Je t'avais envoyé la première échographie avec écris au dos "Bientôt nous serons trois". Mais apparemment tu ne l'as jamais reçus... Elle est formidable. Elle te ressemble beaucoup. Quelques semaines après l'envoie de la photo, tes supèrieur sont venue m'annoncer ton décé. Ils ont retrouvé ton médaillon prés d'une explosion. Killian était passé à ce moment là. Je comprends pourquoi tu étais si proche de lui." Un pincement au coeur. "Je l'ai dans mon tiroire de ma commode dans  la chambre, si tu veux le récupérer.'

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Mer 6 Aoû - 22:33

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Julian émit un petit rire lorsqu'elle lui disa qu'elle arrivait parfois a le battre. Il était sur de lui, a l'heure d'aujourd'hui elle n'arriverait pas a le rattraper. " Oui, mais ça c'était avant ma belle. " C'est fou comme on peut apprendre a courir vite lorsqu'on part en guerre. Entre la peur, l'adrénaline, Julian c'était lui même choqué. Lorsqu'il le voulait il pouvait être très rapide et vif. De bon atout lorsqu'on est soldat.

La cigarette, une véritable drogue. Il avait eut du mal a arrêter, mais avec son vécu il en avait besoin. Cela l'aider un peut a se détendre. Certes elle n'arranger pas tout mais le peut de "bien être" qu'elle lui procurait lui faisait du bien. Il remercia Elena lorsqu'elle lui apporta sa bière, il en but alors quelques gorgés tout en l'écoutant parler de leur fille. " J'ai manqué tellement de choses... " dit-il avec un pincement au coeur. Les yeux remplit d'émotion. Julian a toujours au fond de lui, rêver de fondé une famille. Mais il ne pouvait pas débarqué dans sa vie comme une fleure. Non, il ne voulait pas la brusquer, l’effrayer ou je ne sais d'autre. Lorsqu'elle parla de Killian, son meilleur ami, Julian se rappela de tout ses bon moments qu'ils avaient put passés ensemble.  " Comment va Killian ? Tu as toujours contacte avec lui ? " Il était bien loin de s'imaginait ce qu'il s'était passé entre sa fiancé et son meilleur ami. Il allait tombé de haut, de très haut. Il n'en voudrais pas forcément a Elena, pour lui elle avait besoin de réconfort et elle a un peut prit le premier venue. Mais par contre killian, c'est une autre histoire ...
Son médaillon, le gardait a quoi bon ? Julian ne voulais plus aucun souvenir de ses dernières année. " Non je ne le veux pas, si tu souhaite le garder, garde le mais je préférerais m'en débarrassé... " On pouvait entendre a sa voix, qu'il soufrait beaucoup de ce qu'il a put se passé lorsqu'il était en Irak. " Je ne veux pas gardait des souvenirs comme ça... J'ai envies de repartir sur d'autre base et oublié tout ça..." Il lui était difficile de parler de ça, il avait beaucoup de mal. Cela lui rappelait un tas de souvenir, les un plus douloureux que les autres. En allant la bas il avait énormément perdus, mais il s'en rendit compte trop tard. C'est lorsqu'il arriva en Irak qu'il compris qu'il aller surement manqué un tas de chose.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Jeu 7 Aoû - 6:45

Elena & Julian
On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape
Je ris légèrement. Je suis quelqu'un qui aime s'amuser. Même si je participe à la compétition je le prend comme un plaisir. En effet, je veux apprendre à ma fille d'être une bonne perdante. Imaginez-vous si elle est mauvaise perdante. De nombreuses crises pourrait apparaître lors d'un jeu de société avec ses camarades... "C'est ce que l'on verra". Je lui fais un clein d’œil avant de m'éclipser pour nous servir à boire.

Sur le balcon, je lui confirme que Charlye est bel et bien sa fille, en lui expliquant également comment et pourquoi tout le monde le crus mort. J'ai un pincement au cœur. J'aurais tellement aimé partager cette vie avec Julian. J'aurais pu l'attendre, raconter à Charlye qu'il viendrait nous rejoindre un jour ou l'autre/ Mais la vie en a décidé autrement. Je ne suis même pas prête de lui annoncer que je côtoie son père depuis quelques minutes.... Je ne suis même pas prête de lui dire que je sors avec Killian,  je ne suis pas prête de dire à l'homme avec qui je partage ma vie actuellement que son meilleur ami et toujours en vie. Je sais parfaitement que Julian, va chambouler ma vie. Rien n'est de sa faute. Il y ait pour rien. Surtout après les horreurs qu'il a vécu. Peut-être que je peux lui en vouloir d'être parti à la guerre alors que j'étais contre son engament. Mais est-ce que ça vaut la peine? Mon regard se porte sur lui lorsqu'il me confie qu'il a manqué tellement de choses. "Oui, beaucoup c'est le mot. Je sais que tu as le droit de reconnaître ta fille, je sais que tu as le droit de la voir. Mais je ne sais pas comment lui dire. A chaque qu'elle me demandait où tu étais. Je lui ai répondu "Au pays des anges...".  " Je baisse les yeux sur ma tasse de thé. J'aviserai au moment venue. Je ne sais absolument pas comment je vais bien pouvoir m'y prendre. Enfin, on verra au jour le jour. Si j'ai compris une chose depuis le "décédé" de Julian, c'est qu'il faut profiter de chaque instant et de vivre au jour le jour. Je relève les yeux lorsqu'il me demande des nouvelles de Killian. évidement que j'en avait. Bien plus qu'il ne puisse se l'imaginer. "Oui. Il a été présent dans toutes les mauvaises étapes que j'ai pu vivre depuis ton départ. C'est le parrain de la petite. Je me suis dit que si tu avais été présent, tu aurais très certainement choisis Killian." Je ne voulais pas lui en dire plus. Il partirait très certainement en courant dut à la colère où je ne sais quoi. Puis, pour le moment il n'a pas besoin d'en savoir plus. C'est mieux ainsi.
J'ai gardé son collier, car c'est tout ce qui me restait de Julian. Je hoche la tête sans rien dire de plus. Il semble souffrir de tout ça. Il sait parfaitement que s'il a besoin de parler, je suis là. Je change de sujet rapidement. "Tu serras surpris de savoir que ta mère est venue à tes funérailles. Tu l'aurais, elle était minable... Elle a commencait à pleurer, afin de se faire remarquer, comme a son habitude. C'était vraiment flagrant que c'était de la comédie. Elle est venue pour se faire voire... Mon père est venu aussi. Mais il est rester à l'écart. Même en ce jour, il n'est jamais venu me voire?" Rien que de penser à l'ironie de l'histoire, un rire lèger sortit.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Jeu 7 Aoû - 16:10

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Il posa ses yeux sur Elena et lui souri. Lorsqu'il sera remit sur pied, ils pourront faire leur petite course et elle verra qu'elle aura plus de mal qu'au par avant pour le battre. Lorsqu'elle parla de sa fille, Julian eut le coeur serait. Il hocha négativement la tête. " Non je ne veux pas la reconnaître... Enfin si, sa me ferais très plaisir mais je ne veux pas par apport à elle. Elle est encore petite, ce changement risque de la perturbé. "Julian ne voulait que le meilleur pour sa famille, sa petite princesse n'était encore qu'un bébé, si elle apprend que Julian est son père après toutes ses années cela risque d'être très dur pour elle. Il sera présent pour elle, ça il en doute pas mais il fallait lui laisser un peut de temps. Le temps qu'elle apprenne déjà à le rencontré, le connaitre un peut.

Killian, son meilleur ami, lui aussi lui avait beaucoup manqué. Tout ses moments qu'il avait put passé avec lui. Il était bien loin de s'imaginait le véritable visage de son meilleur ami. Il eut un petit sourire lorsqu'elle lui parla de ce dernier. " Tu as fait un bon choix en le choisissant comme parrain. D'ailleurs il en est ou lui dans sa vie de couple ? Il a trouver quelqu'un ? " Julian avait toujours voulus voir son meilleur ami enfin cassé, dans les bras d'une femme qui le mérite.

Une fois sa cigarette fini, ils re rentrent dans la maison. Il faisait meilleur a l'intérieure. Il but de nouveaux un peut de sa bière. Il l'écouta parler attentivement. Ce sujet l’intéressait, après tout il s'agissait de ses funérailles. " Oh ça ne m'étonne pas d'elle, mais j'aurais quand même pensé qu'elle serait un peut plus toucher que ça... Il y avait beaucoup de monde ? " Julian voulait savoir pour qui il compte vraiment. Assis sur le canapé, Julian se rapprocha d'Elena pour pouvoir la prendre dans ses bras et la serré contre lui. Il attrapa l'une de ses mèches de cheveux pour y jouer avec, comme il avait l'habitude de faire.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Ven 8 Aoû - 6:27

Elena & Julian
On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape
Je me voyais déjà le gagner. Enfin, nous verrons au moment venu. Je lui parle, par la suite, de sa fille Charlye. J'ai une boule au ventre lorsqu'il me dit qu'il ne souhaitait pas la reconnaitre. Je pense que je me mets sans m'en rendre compte sur la défensive, pour lui répondre plus sèchement. Je pense que je me sens également vexé. Elle n'avait rien demandé Charlye. Elle a été conçue par deux personnes qui s'aimaient plus que tout. Du moins, c'est ce que je ressentais. Mais les choses avaient changé. Je commence à m'en rendre compte. J'avais refait ma vie et il sortait d'une sale aventure. "Je n'ai jamais dis que tu ne devais pas la reconnaître. Très bien , c'est ton choix... Mais elle a le droit de savoir la vérité... " Je ne sais comment je vais lui annoncer, se sera dans plusieurs semaines. Après ce qu'il venait de me dire, je ne voulais pas qu'elle souffre. Et si pour x ou y raison julian disparaissait dans la nature? Avec nos "si" on pourrait changer le monde. La seule chose que je sais, on ne sait pas de quoi demain sera fait.


Nous venons à parler de Killian. S'il savait ce qu'on faisait tous les deux. Je ne veux même pas y penser. Il lui ferait la peau comme on dit. Je souris. "Oui il va bien. Je pense aussi. Puis tu le verrais avec la petite il est super. Boudu C'est Killian. Il n'a pas beaucoup changer.  A part qu'il arrive enfin à se poser. Il sort avec une fille depuis plusieurs mois sans lui être infidèle." Évidement, cette fille s'est moi.

Lorsqu'il finit sa cigarette. Je décide de changer de sujet pour ne pas me vendre. Je lui parle des funérailles. Rien que d'y penser, j'ai des frissons qui me parcourent le corps. J pose ma tasse sur le canapé avant de m'asseoir. "Oui. Mais bon, tu connais ta mère;, bon chic bon genre. Il y avait l'armée principalement. Killian, moi, une amie et à ma plus grande surprise mon père aussi. Mais ils n'aient jamais venue me parler." Je me laisse faire, me laissant me blottir dans ses bras. Même si aujourd'hui on a des différents, sentir sa présent me fait du bien.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Ven 8 Aoû - 19:26

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Il compris très rapidement qu'elle l'avait mal prit. Peut-être c'était-il mal exprimer. Julian était heureux d'être papa, mais fallait aussi le comprendre et se mettre à sa place. Pour lui ce n'était pas facile, il a une fille dans il connait tout juste son visage, une fille qu'il avait l'espace de quelques courtes minutes, une fille qui a déjà 4 ans... Pour lui cela faisait beaucoup et il était perdu, il ne s'avait pas comment s'y prendre. Il ne voulait que le bonheur pour la petite, certes elle avait le droit de connaître la vérité, et Julian était le premier a vouloir qu'elle sache tout. Mais il voulait prendre son temps, il ne voulait pas la brusquait. " Je ne veux pas la brusqué Elena, je ne veux pas arriver comme une fleure en lui disant bonjour je suis ton papa ... La reconnaître cela ne me pose pas de problème mais je ne sais pas comment faire, comment m'y prendre. Tout ça est nouveaux pour moi, je ne me suis jamais occupé d'un enfant, j'ai aucune idée de quoi a sa besoin.. Je ne la connait pas, j'ai tout manqué.." Oui au fond de lui le fait d'être père lui faisait peur. Il a déjà manqué le début de la vie de sa fille, pour lui il n'est pas un bon père et a peur de ne pas arriver a l’être. Ce sujet était assez dur pour Julian, entre la peine de ne pas avoir était présent et la peur d'être un mauvais père, Julian ce savait plus quoi faire, quoi penser.

Lorsqu'elle lui parla de Killian, il eut un léger sourire, enfin il était arrivé a se casser. " Ah j'ai envie de dire : il était temps ! " Le pauvre, il aller tombait de haut lorsqu'il allait apprendre la vérité a ce sujet. Son meilleur ami avec sa fiancé... Le pauvre...

C'est funérailles, un sujet dont il avait envies d'en connaitre un peut plus, pour voir véritablement les personnes qui le portent réellement dans son coeur. Lorsqu'elle lui annonça que son père était présent, cela lui fit plaisir. Avant de connaître Elena, Julian s'entait plutôt bien avec son beau père. Depuis qu'il est avec Elena les choses son devenue différente, et il ne le regrette pas. Il a put ouvrir les yeux sur cet homme qui était loin d'être un model. Il ne voulait tout de même pas s'attardait sur ce sujet, un peut trop triste a son gout. " Tu as toujours tes échographies ? Et des photos de la naissance? " Julian voulait rattraper tout ce temps perdus en Irak. Il savait que cela aller être dur de regardait ses photos, mais il en avait besoin.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Sam 9 Aoû - 7:16

Elena & Julian
On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape
Je suis devenue très susceptible. Surtout lorsqu'il s'agit du sujet de sa petite princesse. Peut-être que je suis un peu trop maman poule. La question ne se pose pas là de suite. IL avait été claire en me disait qu'il ne désire point reconnaître sa fille. Qautre ans s'est écoulé. Nous avons tous deux bien changer à cause de cette épreuve.J'ai l’impression que l'on doit rapprendre à se connaître. "Jamais je t'ai dis que demain tu allais débouler dans sa vie. Il faut que je lui parle avant. Ca se fera tout seul. Comment j'ai fais? J'ai affronté cette angoisse seule et j'y suis arrivée. Toi aussi tu y arriveras. On a pas le mode d'emploi pour être de bon parent et ils n'ont pas le mode d'emploi pour être de bon enfant." Ma mère me le répété sans cesse à mon père lorsque j'avais l'âge de Charlye. Elle me manque. Elle aurait su quoi me conseiller, quoi me dire. J'en veux terriblement à mon père. En fait, je suis belle et bien contente d'avoir couper les ponts avec lui. De plus, charlye n'a pas de grand parent. Il est hors de question qu'elle continue à grandir sans père.

Le sujet de killian est assez sensible. Je e sens légèrement mal à l'ais. Mais apparemment je suis une bonne comédienne puisqu'il ne voit strictement rien. l avai l'aire content pour son ami. J'ai un pincement au coeur de lui mentir. Je hoche la tête, en souriant sans m'étaler plus sur le sujet. J'aviserai quand il le faudra, comme je sais le faire.


Je pense que plus d'une personne seront sous le choc lorsqu'ils apprendront la venue de julian. Nous parlons des ses "funérailles". Je comprend assez rapidement que c'est un sujet plutot sensible. Il change complétement de sujet. Je  souris lorsqu'il me pose des questions sur la petite. C'est un de mes sujets préféré.  "Bien sure! attend je vais chercher tout ça". Je me lèvre, j'ouvre le placard pour récupérer son album photo, mais aussi un carton remplit de photos, de dessins de la petite. Je suis passionnée par la photographie. Du coup, les plupart des cliché ont été réalisé par moi. Je pose la boite a mes cotes. J'ouvre l'album photo de sa naissance. "Elle avit quelques heures. Je suis arrivée la veille à la maternité. Elle est arrivée que le lendemain à 15h40. J'y suis restée presque 24h a attendre qu'elle se décide. Mais une fois que je l'ai porté,  toute les souffrances que j'ai ressentie ont disparu. " Je souris en me rememorant tous ses tendres souvenirs.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   Sam 9 Aoû - 10:50

Julian ∞ Elena
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Etre père, une chose dans Julian a toujours rêver mais une chose qui l’effraye beaucoup aussi. Un tas de question lui torturait l'esprit, et si il était un mauvais père ? Et si la petite ne l'aimait pas ? Des questions sans réponse. Elena essaya de le rassuré comme elle le pouvait. Elle n'avait pas forcément tord dans ses propos. Elle avait du apprendre a être maman, seul, sans l'aide de personne et pour ça Julian l'admirait. " Essaye de lui en parler, on verra comment elle prend la nouvelle.. " Au fond de lui il espérait qu'elle le prenne bien, qu'elle soit contente de connaître son papa. Il espérait aussi que cet nouvelle n'allait pas trop la perturber.

Elle sortit alors un tas de photos de sa petite princesse, ce qui le redonna le sourire. Elle est magnifique, tout comme ça maman. " Elle est magnifique" L'accouchement, il eut un pincement au coeur de n'avoir pas put y assistait. Il regarda Elena avec un aire de désolé. " J'aurais tant aimé être présent.. " Il finit sa bière avant de la poser sur la table qui se trouvait devant lui. Il regarda l'heure et pensa tout d'un coup a son nouveau copain. " Et ton copain, il ne vas pas rentré ? " Il voulait en connaître un peut plus sur lui, qui était-il, était-il vraiment amoureux ? La rendait-il heureuse ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne fuit jamais son passé, il nous rattrape ll FT. Julian G.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [scan chili] Tù n°01/2011 Nous n'oublierons jamais le Chili
» Les joies du passé simple.
» Pourquoi n'y a-t-il jamais personne sur le Tchat ?
» Opera National de Paris : Répertoires & Saisons passées
» help!- Il est passé par ici!.. il repassera par là?? ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-