AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela   Jeu 17 Juil - 16:17

it's funny how I find myself in love with you



Je range mon portable. J'attrape ma fille dans son berceau, elle gazouille et je m'émerveille toujours. Elle est belle. Je la met contre moi pendant que je suis en train de préparer des affaires. J'ai rendez-vous cette après-midi avec une amie, cela fait un petit moment que nous n'avons pas été juste entre copine et je crois que cela me fera du bien. Cela risque d'être compliqué de faire garder ma puce alors je l'emmène, l'air marin ne lui fera pas vraiment de mal. Le ciel est passable, pas trop bleu pas trop gris, un juste milieu qui me rappelle mon pays. Je prépare donc un sac pour ses affaires, c'est surement ce qui prend le plus de place et c'est long à vérifier. J'attrape ce qu'il me faut en tentant de bercer un peu ma fille pour qu'elle se rendorme un peu pour sa sieste. Seulement elle a les yeux grands ouverts et elle ne semble pas motivée à m'offrir un peu de répit. Bien tant pis. Je ferme d'une main le sac et je prend le mien en cherchant mes clés de voiture. Si on peut appeler cela une voiture d'ailleurs lorsque j'y pense.. c'est une épave pratiquement.. Mais je vais avec mes moyens. J'enfile mon porte bébé pour que ce soit plus simple. Je prend mes affaires à mon tour et je claque la porte de cette chambre où je vis. J'installe la petite dans son siège auto en espérant le temps qu'il y a de l'hôtel où je loge à la plage où nous avons rendez-vous avec Hela, la petite dorme. Je souris en la regardant et je nous met en route. On se retrouve sur la plage, au niveau du cabanon des sauveteurs. Il y a un peu de monde puisque l'été a bien commencé maintenant bien que le Pays de Galle ne soit pas non plus le pays le plus ensoleillé que je connaisse. Apparemment j'arrive en première.. tant mieux dans un sens. Eve n'arrivant pas à dormir s'énerve et elle pleure. Je la sors avec les affaires, il faut que je tente de lui donner un peu à manger. J'installe une grande serviette où je m'assoie avec Evelina.. Je tire doucement sur mon débardeur pour lui donner le sein.. c'est affreux d'allaiter.. parce que j'ai vraiment mal aux seins à force. Mais je trouve cela plus naturel, ma mère l'a fait avec mon frère et moi.. et je voulais voir ce que cela faisait, si un jour j'ai un second enfant, - ce dont je doute, qui me voudrait - et bien je ne referais pas cette épreuve. J'attend mon amie, je dois être un peu en avance de toute façon.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela   Sam 19 Juil - 11:25


Tereza & Hela
Afternoon at the beach
« Non mais, quand vous aurez fini vos conneries les mecs, faite moi signe, ce n'est pas comme si on avait toute une baraque à repeindre hein ? » Lançais-je tout en m'épaulant à l'entrebâillement de la porte, le regard posé sur mes idiots de collègues en plein bizutage. « Vous allez le traumatiser, à force ! » M'exclamais-je alors que le pauvre stagiaire fraichement arrivé se retrouvait peinturluré de partout, on aurait dit marshmallow passer au four micro onde trop longtemps. « Travis, c'est encore un gamin ! Et puis, c'est ça l'image que tu veux qu'il garde de son séjour avec nous ? » Travy, c'était un peu le leader des mecs, tous lui obéissaient à part moi bien sûr. Il lui fallut seulement de siffler qu'une seule fois pour que la blague se termine enfin. Pauvre stagiaire, heureusement pour lui, c'était la fin du boulot, il n'allait donc pas devoir bosser comme ça encore longtemps. Je pris l'un de mes bouts de tissues encore propre et le lui donnait avec un petit sourire compatissant. « Au moins, dis-toi que tu fais maintenant partie de l'équipe, heureux ? » Demandais-je, alors qu'il essuyait son visage. Le pauvre ne savait plus où se mettre, quoi faire ou encore par quoi commencer. « Aller viens, avec moi t'es sauf. Par contre, ce n'est pas une raison pour me coller tout le reste de ton stage, ok ? »

J'avais utilisé la salle de bains des invités de la maison pour enlever la peinture que j'avais sur le visage et me préparer vite fait. Il n'y avait pas un jour de boulot où je ne rentrais pas couverture de peinture et parfois, j'en retrouvais à des endroits complètement loufoques. Encore une fois, je n'allais pas rentrer avec le reste du groupe, je rejoignais Tereza à la plage avec sa magnifique petite fille. Une fois propre, je me dépêchais de me débarrasser de ma combinaison, laissant enfin ma peau respirer. Il faisait tellement chaud en ce moment que j'avais du mal à bosser. En short et t-shirt, je pouvais enfin sentir la petite brise sur ma peau. J'attrapais un de mes pinceaux secs et me dépêchais de faire un chignon sauvage avant de partir. La plage n'était pas très loin, heureusement. Je n'avais qu'à marcher un petit kilomètre pour me retrouver devant le bord de mer. Tout de suite, un sourire s'afficha sur mes lèvres. J'adore être à la mère entendre les mouettes et les vagues s'échouer sur le rivage, sentir le sable chaud sous mes pieds et l'odeur d'iode dans l'air. Il ne me fallut pas longtemps avant de retrouver mon amie, nous nous étions données rendez-vous prêt de la cabane du sauveteur, pour être sur de ne pas se manquer. « Désolé du retard ! » Lançais-je, tout en m'avançant jusqu'à elles. Pour certaines personnes voir une maman allaiter son enfant en publique est quelque chose de choquant, moi j'avais toujours trouvé ça naturel. Je déposais ma serviette à côté de celle de mon amie et m'installais enfin dessus, tout en poussant un soupire de satisfaction. « Comme vont maman et sa fille ? » Demandais-je, tout en caressant doucement l'un des petons d'Evelina. Elle était tellement adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela   Lun 28 Juil - 19:33

it's funny how I find myself in love with you



Cela me fait un bien fou de sortir de cette pauvre chambre d'hôtel que je loue à ma patronne. Elle me coûte trop chère mais je n'ai pas les moyens de m'offrir autre chose, de plus il faut un certain nombre de papier pour pouvoir emménager dans un appartement dans un pays qui n'est pas le sien. Je crois que là.. c'est claire, si je n'avais pas cette chambre d'hôtel, ma fille et moi, nous n'aurions aucunes possibilités de vivre ailleurs. Où seulement dans une voiture et vu l'état de la mienne, c'est un peu compliqué de l'envisager, je me ferais forcément agressée.. et je ne veux pas infliger de telles choses à ma filles. Y penser me donne déjà la chaire de poule. Je n'avais jamais vu la mer avant de me rendre ici.. c'est tellement beau, tellement grand, puissant je dirais même. Je me souviens que je n'arrivais pas à croire ce que je voyais lorsque j'ai été déversée un flot de larmes après avoir compris que l'homme que je croyais aimer n'était qu'un pauvre type parmi tant d'autres. Je ne sais pas si c'est un endroit idéal pour retrouver une bonne amie, mais j'avais envie de prendre l'air, de faire voir cette immensité à Eve. Je m'installe, je suis peut-être un peu en avance. Eve d'excite et je m'atèle alors à lui donner le sein, c'est surtout moins cher que d'acheter le lait. C'est un lien en plus, ma mère l'a fait, ma grand-mère, je trouvais cela important, même si Eve ne connaîtra sans doute jamais sa famille, c'est surement ce qui m'attriste le plus dans cette histoire, je suis une honte mais je bat toujours. J'espère qu'un jour pouvoir surmonter tout cela. Mon amie rouquine - j'envie tellement ses cheveux - arrive rapidement pour s'installer à nos cotés. Je souris en la regardant faire. J'envie aussi le fait qu'elle parle un anglais parfait sans accent, j'aimerais tellement que l'on ne remarque pas que je suis étrangère, me fondre dans la masse. Pas que mon pays me fasse honte mais je crois que c'est important d'être pleinement intégré.. et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas, je vois les regards lorsque je parle.. comment j'éduque ma fille, je ne suis pas l'idéale fille anglaise, bien que je ne le serais jamais, j'aimerais qu'on ne le remarque pas. " Pas de soucis, je ne suis pas là depuis très longtemps, Eve commence juste " Je n'ai pas de complexe à m'afficher lorsque j'allaite ma fille, c'est une geste naturel je trouve, pourquoi le voir comme de la perversion, je ne comprend pas. Mon amie Hela me demande comment nous allons, je m'efforce de paraître bien, le mieux possible à vrai dire. " On va bien, on fait en sorte, regarde comme elle a grandit, elle commence à avoir un peu plus de cheveux, tu pourrais presque lui faire une couette " Je souris chaleureusement à mon amie. " Et toi, alors, comment tu vas ? Cela faisait un petit moment que je ne t'avais pas vu, je suis contente ! " J'aime aussi écouter, je préfère presque, il n'y a pas grand chose à savoir sur moi, je suis loin de mener une vie trépidante. " J'espère que tu as des choses à me dire, j'en ai moi des marrantes !"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pénurie de soleil au pays des merveilles. - Hela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alice au Pays des Merveilles
» voyage au pays des merveilles
» [NEWS] Tokio Hotel & Kerli en duo dans la musique de Alice au Pays des Merveilles
» Lonely Lisa: Troisième single extrait de Bleu Noir
» Salut à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-