AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F) LINDSAY HANSEN ✏ elle est le poison, tantôt le remède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jax Doherty
avatar
les conditionnels
vos messages : 108
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: (F) LINDSAY HANSEN ✏ elle est le poison, tantôt le remède   Ven 20 Juin - 2:51

ollie cartwright
i like the way it's hurts

Nom : cartwright, il est négociable. ✏ Prénom : olivia, mais elle se présente ollie, tout simplement. j'aime assez les trucs androgynes, si ça vous inspire quelque chose. ✏ Âge : vingt-deux ans. ✏ date et lieu de naissance : en écosse, puis le reste à vous de voir. ✏ vos origines : écossaise et grecque. ✏ Métier : elle est encore aux études, bosse peut-être à temps partiel en simultané. ✏ Orientation sexuelle : elle peut être aux deux sexes, tant que les hommes ne la rebute pas. ✏ Statut matrimonial : au choix, si elle est en couple ça peut toujours être marrant. ✏ côté financier : elle n'a pas à se plaindre de ce côté-là avec l'héritage versé à la mort de son père. Caractère : audacieuse, entêtée, immature, exhibitionniste, profiteuse, manipulatrice, garce, provocatrice, déterminée, égoïste, possessive, irréfléchie, ludique.  ✏ Groupe : les futuristes ou les conditionnels.

son histoire, sa vie.
Elle a perdu son père étant plus jeune, élevée par une mère incapable de gérer le caractère impétueux de sa gamine, se contentant de la gâter et de lui offrir de quoi calmer ses nombreux caprices. Ce qu'elle veut va donc de soi, à son envie, comme une évidence à l'obtention. Elle pourrait avoir un trouble de l'attachement avec les hommes, s'enivrant de ces relations malsaines qu'elle cultive avec soin, s'entichant volontairement des pires énergumènes sur son passage. Toujours plus âgés, toujours plus profondément atteints les uns que les autres. Elle a encaissé des coups, fait des dépositions aux postes de police pour avoir été témoin d'un crime perpétré par son compagnon du moment, se faisant balancer des saletés en pleine gueule et Dieu seul sait quoi encore. Elle est jeune et indomptable, se voit comme invulnérable et intouchable. Utopiste, elle cherche à combler un vide sans trop savoir comment faire, n'ayant pas mis la main sur un mode d'emploi. Elle a du vécu, son corps étant un outil lorsqu'elle chasse l'âme en perdition qui l'occupera pour qu'elle oublie son malaise, la douleur au creux de sa poitrine. Demain, ce sera mieux peut-être, ou encore a-t-elle louper un truc. Elle l'ignore. Où il est, le mode d'emploi, ce guide pour évoluer dans la vie dont elle ferait bon usage?
 
les liens du personnage.
victor gevaudan fais-moi mal, mais fais le bien ✏ Il me fait plaisir de caresser l’échine d’une rousse ardente du bout des phalanges, une cigarette aux lèvres et de l’alcool circulant librement dans les veines. Elle se montre utile, ronronnant comme un chat sous ces gestes d’une tendresse contradictoire aux évènements précédents, nous menant jusqu’à ces draps de lin fins et une nudité totale. « File-moi le rhum » que je lâche, demande impérative que j’accompagne d’un baiser au creux de sa nuque, mes doigts gourmands venant prendre place sur ses hanches et avides de reprendre le chemin menant à l’intérieur de ses cuisses. Elle frissonne, s’exécute au passage tandis que je place la clope entre ses lèvres charnues, avalant une copieuse quantité de ce liquide ambré qui brûle mon œsophage au passage. Me frayant un passage jusqu’à la chute de ses reins, libérant son corps enserré entre la draperie, je me retrouve à la regarder avec un émerveillement certain faire virevolter des cercles de fumée au-dessus du lit. Relevant légèrement sa cuisse, je retrouve le confort de son intimité en induisant un rythme à cet échange qui la prend par surprise. Elle arque son bassin, attrape ma main gauche pour embrasser mon annulaire gauche, toujours maculé de mon alliance qui semble être un stimulant majeur pour la jeune femme. Jeune, fort certainement, et outrageusement belle. Une beauté décadente, certes, marginale aussi. Elle n’est pas Antonia, est même aux antipodes de chaque trait de caractère et physique de celles-ci. C’est exactement ce à quoi j’avais besoin en plus d’un 40 oz de rhum, et ce, aussi souvent que possible. C’est nettement plus thérapeutique que ces cachets qu’on me file tous les mois…

Ils ne sont pas amoureux, loin de là, mais ils se sont bien trouvés. Elle est différente, tolère les laps de temps où il est ailleurs, les accueillant comme un aphrodisiaque qu'il s'assure de combler dans l'instant suivant. Lui, il est brisé par quelque chose qui le ronge de l'intérieur plutôt que de se foutre en  l'air avec de la délinquance ou une dépendance quelconque. À côté de lui, elle semble normale, elle semble saine, fraîche et innocente. Ça lui plaît énormément. Ils se sont bien trouvés, je disais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(F) LINDSAY HANSEN ✏ elle est le poison, tantôt le remède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poison
» La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite.
» Elle a fait un bébé toute seule
» Elle attend
» Kai Hansen for president!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: les scénarios.-