AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rock me (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: rock me (en cours)   Dim 15 Juin - 9:38

I want you to hit the pedal show me you care

CONTEXTE GÉNÉRAL - Bienvenue dans la grande capitale du Royaume-Uni, connue et reconnue, Londres. Londres, c'est le Tower Bridge, le Canary Wharf, la Cité de Londres, l'Emirates Stadium, le Westfield London, la Tamise, le London Eye. C'est aussi l'immense Abbaye et le Palais de Westminster avec Big Ben, sans oublier la reine d'Angleterre et son Palais de Buckingham. Mais Londres, c’est avant tout la capitale du Royaume-Uni, dont le drapeau nous est tous familier. Le bleu, le rouge, le blanc. Comme le ciel qui recouvre la capitale les jours d’été ou encore l’eau ondulante de la Tamise, le bleu est omniprésent autour de nous. Un zeste de rêve, une touche de sérénité, un brin de fraîcheur. Ses innombrables nuances colorent notre vie Londonienne d’une douceur nécessaire, jusqu’à ce que l’éternelle ardeur du rouge écarlate n’en prenne possession. Il suffit d’un rien pour qu’elle ne submerge tout un être : un bus à impérial qui descend élégamment le long de Piccadilly Circus, une cabine téléphonique qui se dresse au coin de la rue, une rangée de gardes britanniques alignés en rempart devant le palais royal. De mille-et-unes manières, à mille-et-uns endroits, c’est la passion du rouge qui nous enrobe de rage, de chaleur, d’amour.

Ces couleurs, 7 512 400 habitants en sont teintés. Pour les londoniens sommes, la route menant à notre futur nous apparaîtra toujours aussi indistincte, comme constamment plongée dans l’éternel brouillard de la capitale. Car, au même titre que le drapeau britannique, ce chemin n’est pas uniquement teinté de bleu et de rouge. Il est immanquablement strié de blanc. Le blanc de l’innocence, le blanc du néant. Un blanc que chacun de nous devra maculer des couleurs de notre propre vie.
INTRIGUE PERMANENTE - Comme l’été et l’hiver, le noir et le blanc, le yin et le yang, que serait Londres sans l’east end et le west end ? Rien. C’est l’équilibre dont la grande capitale a besoin. Une balance sûre, et pourtant une barrière sociale évidente.
N’avez-vous jamais eu le regard happé par cette dame Ô combien chic qui déambule élégamment le long de la grande rue de Kensington ? Le collier de perle qui orne son cou ne vous a-t-il jamais tapé à l’œil ? Vous savez, ce bijou si discret d’apparence qui vaut pourtant au moins le double de votre voiture. Et cette jeune fille qui descend les quelques marches du perron de son appartement aux murs colorés qui font depuis toujours le charme de Notting Hill, vous a-t-elle interpelé(e) ? A vue d’œil, elle n’a pas plus de dix-huit ans, ce qui ne l’empêche pas d’arborer fièrement ce sac Gucci qui avait attiré votre attention dans la vitrine mais que vous n’aviez pas acheté à cause de son prix exorbitant. En même temps qu’elle, à Shoreditch, un homme d’environ la vingtaine quitte son appartement dont les murs sont colorés eux aussi. Colorés de tags. Vous l’avez probablement remarqué lui. Il aime ça, c’est un artiste dans l’âme. Un volage. Ses vêtements ne sont pas de la dernière mode, ses chaussures sont usées, mais il sourit. Ça, vous l’avez forcément noté. Et cette femme là-bas, vous l’avez vue, elle ? Elle longe la rue principale de Whitechapel d’un pas pressé. Vous vous en êtes doutés, elle n’a pas de temps à perdre. Son regard vide est creusé de cernes, mais elle doit aller travailler. Pour ses enfants. Pour elle. Un homme distingué que vous avez aperçu au bout de la rue vient juste de la croiser. Malgré le brouhaha, l’avez-vous entendu ? Ce petit rire mesquin qui en dit tant sur le mépris qu’il porte aux personnes de cette classe. Un cigare de marque Punch à moitié consumé dans la main, il rejoint l’autre côté de la ville. Celui qui lui est assigné depuis que son grand père est devenu un grand avocat.
Comme le feu et la glace, le tic et le tac, le nord et le sud, l’east end et le west end de Londres constituent l’équilibre nécessaire de la capitale britannique. Un fossé social oui, mais la balance idéale.

Vous connaissez probablement tous London Fantasy, un rpg city/university qui a vu le jour le 05 octobre 2012 et a officiellement ouvert ses portes le 24 novembre 2012. Ce petit bijou à réussi à se faire une place dans la grande famille des forums, mais pour ne pas laisser place à la routine et à l'ennuie, Rock Me prend désormais la relève en ce 15 avril 2014. Tout comme son grand frère, il est administré par Lauu _, anaëlle. et _Shiine, et modéré par Jewel. En quelques mots, Rock me c'est une équipe naturelle et modeste, qui ne se prend pas la tête, et qui vit d'amour et d'eau fraîche. C'est aussi un staff et des membres investis, sérieux mais pas trop. C'est une bande de rigolos toujours prêts à s'amuser, à discuter chiffons ou même à faire des réunions tupperware. Rock me, c'est aussi un accueil chaleureux et une place pour tout le monde. C'est un forum en toute simplicité où les membres n'ont pas peur de partager tout type de liens aussi farfelus soient-ils, parce que plus c'est con, plus c'est bon. Bref, sur Rock me, quand l'ambiance va, tout va.
Revenir en haut Aller en bas
 

rock me (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de danse rock'n'roll Quimper année 2011-2012
» Rock Around The Clock - The Bop Cats from Amsterdam
» COURS DE GUITARE ET DE UKULÉLÉ
» Les disques de rock à avoir toujours sur soi.
» Ampli Two-Rock Overdrive Signature 100 watts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: nos amis & invités :: nos partenaires-