AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i was living the life and now i'm laying right here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jax Doherty
avatar
les conditionnels
vos messages : 108
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 3:09

aubert victor gevaudan
i like the way it's hurts

Nom : Gevaudan, j'ai toujours eu l'impression que c'était complètement taré, jusqu'à ce que ça me colle si bien à la peau que ce connard de Destin devait se marrer de l'ironie de la chose. ✏️ Prénom : Aubert, comme mon père et son père avant lui. En plein pays de Galles et au vu des circonstances, je réponds plutôt à Victor, l'autre sur mon baptistaire. ✏️ Âge : Vingt-huit ans. ✏️ date et lieu de naissance : douze octobre, rouen, normandie. ✏️ vos origines : Françaises principalement, sinon un peu d'europe de l'est dans les veines. ✏️ Métier : j'étais soldat. ✏️ Orientation sexuelle : il n'y en a que pour les femmes. ✏️ Statut matrimonial : en instance de divorce, disons que le coeur n'y est pas trop. ✏️ côté financier : pas possible de se plaindre à ce niveau-là. Caractère : impulsif, intransigeant, violent, rêveur, rigide, intense, mélancolique, rancunier, méfiant, possessif, désillusionné, expéditif, protecteur, fougueux, bucolique.  ✏️ Groupe : les imparfaits.

un peu plus sur vous.
Il est issu d'une famille où la génétique inscrit à même l'ADN la soif de justice et de patriotisme nécessaire à adopter une vocation comme la voie militaire. C'est d'ailleurs la seule jugée valable lorsqu'elle se transmet de père en fils. ✏️ Il fume comme un pompier, incapable de fonctionner si jamais ses poumons se retrouvent privés de cette fumée salvatrice qui lui permet de gérer l'anxiété. ✏️ Il est rongé par la culpabilité, terrassé par une angoisse venant à lui chaque fois qu'il songe à fermer les yeux, craignant depuis l'obscurité et le sommeil qu'il ne parvient à joindre qu'à grands renforts de vermouth. ✏️ Il a été jugé inapte au service militaire des suites de son rapatriement du Moyen-Orient, son orgueil et égo en ont pris plein la gueule il va s'en dire... ✏️ Instable, aux prises avec des pulsions auto-destructrices, il gère fort mal les effets secondaires de la médication qui devrait l'apaiser. Cela aura eu raison de son mariage, finalement. ✏️ Officiellement, il souffre de symptômes de stress post-traumatique accompagné de syndrome du survivant. Il est le seul d'ailleurs à nier ardemment le diagnostic posé par la médecine militaire. ✏️ Il écrit à ses heures perdues, non pas avec une fluidité digne d'un écrivain, mais y trouvant nettement plus de répit que lors de séances de psychothérapie. ✏️ Pris au dépourvu, il a préféré tout recommencer ailleurs en débarquant à Caerphilly il y a un an, pensant que fuir ses problèmes lui permettrait de recommencer à zéro, de faire le point et de cheminer. ✏️ Son humeur varie au gré des jours, débutant à l'aube avec un sourire flottant sur les lèvres et se retrouvant à chercher la bagarre dans un pub la nuit tombée. ✏️ Les papiers du divorce sont posés sur la table basse de son salon depuis leur réception. Ils ne sont toujours pas signés. ✏️ Difficile d'approche, il n'en reste pas moins un allié de valeur, un ami fidèle et un confident sans pareil lorsque l'on parvient à l'apprivoiser. ✏️ Il ne supporte aucune critique ni même n'accepte les conseils de qui que ce soit. Borné à outrance, il se retrouve souvent à provoquer sciemment des conflits et guerres ouvertes de façon plus ou moins volontaire. ✏️ Ses sentiments sont partagés quant à tout ayant rapport avec l'armée et le service militaire, la compagnie des frères d'armes et l'adrénaline des tranchées lui manquent, pourtant il ne peut en aucun cas verbaliser quoi que ce soit sur le sujet. Il se ferme d'ailleurs dès la mention du sujet. ✏️ Il ne s'intéresse à aucune technologie récente, ne communiquant ni par messages textes ni par internet. ✏️ Il est psycho rigide. Il aime répéter les mêmes gestes, poser les mêmes actions, fréquenter les mêmes lieux et avoir affaire aux mêmes gens. Du moins, lorsqu'il est question des activités intégrées à sa routine, à laquelle il tient fermement.
   
   des questions sur vous.
   depuis combien de temps êtes-vous en ville? quelques mois, peut-être plus, j'ai perdu le compte. après tout, c'est justement ce que je cherchais en émigrant dans le  coin, oubliant, laisser derrière, chercher à vivre autrement, le faire différemment et surtout éviter de confronter ces situations anxiogènes que j'ai laissé là-bas, en france. de ne plus lire dans les regards de l'horreur, mais pire encore, de la pitié. on ne me connait pas, ici, et c'est très bien comme ça. comment considérez vous votre vie actuellement? elle répond exactement à ce quoi à j'aspirais, histoire de recommencer librement, sans les regards accusateurs et les milles et uns suivis médicaux qu'ils jugeaient pertinents à ma condition de santé. je suis en forme, règle générale, et si c'est l'esprit qui divague, pas un de ces enfoirés en sarrau trouvera le moyen d'y entrer. y'a plus beaucoup d'espace vacant, pas après tout ce que j'ai vécu et vu ici et ailleurs, mais ailleurs surtout. est-ce qu'il y a une chose que vous voudriez changer? absolument rien, si ce n'est de ne pas avoir fait honte à ma famille et d'avoir entraîné antonia dans ma chute, refusant tout de même cette liberté à laquelle elle aspire et une vie où je n'aurai plus de place. finalement, vaut mieux ne pas trop y songer, les regrets et les remords s'additionnent lorsque le gin n'abrutit pas l'esprit.

   derrière l'écran.
   votre pseudo : Emmecie. ✏️ votre âge : vingt-trois ans. ✏️ votre pays : canada. ✏️ scénario ou inventé : inventé. ✏️ votre fréquence de connexion : cinq sur sept. ✏️ comment êtes-vous arrivé ici? : par belzébuth avec un coup de pouce de bazzart. ✏️ vos commentaires/impressions : j'ai un trois pièces, gare à vous mesdemoiselles   . j'accepte que le pnj intervienne dans mes rps sans me poser de question : mais certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Doherty
avatar
les conditionnels
vos messages : 108
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 3:10

story of my life
i like the way it's hurts

Se retrouver seul au milieu d’une foule. Isolé et à la dérive, même si l’on me retient fermement contre soi. Des nuits entières, des heures interminables et des cauchemars insoutenables, le tout me ramenant à ces derniers instants partagés avec mes frères, mes amis, mes coéquipiers, l’esprit torturé par les blessures de l’âme qui ne veulent pas se résorber. Assis sur le perron, une cigarette entre les lèvres, nuit après nuit, je me retrouve à parler à quelque silhouette qui s’agite sous mes prunelles, fantômes d’un passé pas si lointain. Elles dansent, ces ombres, elles virevoltent et se meuvent sous mon regard effrayé, pourtant je me retrouve incapable de détourner les yeux. Ces histoires, ces bribes effacées par ma conscience et qui rejaillissent la nuit venue, ouvrant ces plaies béantes, à vif, qui révèlent à tout coup une furieuse et intenable envie de gerber. L’odeur de tabac froid plane dans l’air, l’humidité vient perler sur mes lèvres qui s’agitent encore, de brefs soubresauts, s’adressant à quiconque veut bien tendre l’oreille, les yeux clos et la tête posée contre la façade de la maison. La bouche pâteuse, les phalanges endolories, les jambes ankylosées, je ne suis que douleur et hargne. Sa main est déposée avec une douceur pourtant infinie, aérienne comme un papillon, sur mon épiderme glacée où perle des gouttelettes de rosée comme de sueur « Victor ». Je la repousse avec véhémence, la faisant perdre équilibre et pied pour voir avec une lenteur infinie, comme un moment au ralenti, sa tête heurtant avec violence le bois sous nos pieds. Elle reste immobile, et mon regard absent flotte au-dessus de sa silhouette gracile, aveugle de ce liquide grenat qui ruisselle depuis son arcade sourcilière et sa position témoignant d’une détresse évidente. Les secondes s’agrégèrent avec la même aisance que les minutes, peut-être avec une fluidité similaire aux heures. Le sang coagule d’une part, macule une portion de son visage aux traits fins pour le reste. Le soleil éveille cette torpeur qui posait un voile aussi sombre que l’abîme devant le regard que je me retrouve témoin de cette même scène que j’observe avec un détachement infinie depuis Dieu seul sait combien de temps. Électrisé, je me retrouve en l’espace d’une seconde à son chevet, caressant ses cheveux et appelant à l’aide, déposant des baisers sur ses tempes et murmurant des douceurs à son oreille, lui ordonnant de revenir à elle et de me revenir ici et maintenant, me confondant en excuses et en déclarations d’amour. Que son hémoglobine macule mes lèvres me laisse indifférent, et c’est alors qu’un voisin s’approche pour me porter assistance qu’une furieuse envie de frapper me surprend. Chaque fibre de mon corps veut me convaincre du bien fondé de chasser cet intrus de mon territoire, le jaugeant comme une menace avec un regard laissant transparaître mon hostilité. Il fige, recule d’un pas, tente une approche avec des mots qui heurtent ce mur de violence et de souvenirs qui défilent devant mon regard. Sans attendre son reste, jetant un regard suppliant en direction de Toni, il repart d’où il vient. Des minutes passent avant qu’un corps policier soit dépêché, de même que les services d’urgence. Je ne me rappelle que d’une injection dans mon bras, puis d’un halo de lumière et rien d’autres.

Il me fait plaisir de caresser l’échine d’une rousse ardente du bout des phalanges, une cigarette aux lèvres et de l’alcool circulant librement dans les veines. Elle se montre utile, ronronnant comme un chat sous ces gestes d’une tendresse contradictoire aux évènements précédents, nous menant jusqu’à ces draps de lin fins et une nudité totale. « File-moi le rhum » que je lâche, demande impérative que j’accompagne d’un baiser au creux de sa nuque, mes doigts gourmands venant prendre place sur ses hanches et avides de reprendre le chemin menant à l’intérieur de ses cuisses. Elle frissonne, s’exécute au passage tandis que je place la clope entre ses lèvres charnues, avalant une copieuse quantité de ce liquide ambré qui brûle mon œsophage au passage. Me frayant un passage jusqu’à la chute de ses reins, libérant son corps enserré entre la draperie, je me retrouve à la regarder avec un émerveillement certain faire virevolter des cercles de fumée au-dessus du lit. Relevant légèrement sa cuisse, je retrouve le confort de son intimité en induisant un rythme à cet échange qui la prend par surprise. Elle arque son bassin, attrape ma main gauche pour embrasser mon annulaire gauche, toujours maculé de mon alliance qui semble être un stimulant majeur pour la jeune femme. Jeune, fort certainement, et outrageusement belle. Une beauté décadente, certes, marginale aussi. Elle n’est pas Antonia, est même aux antipodes de chaque trait de caractère et physique de celles-ci. C’est exactement ce à quoi j’avais besoin en plus d’un 40 oz de rhum, et ce, aussi souvent que possible. C’est nettement plus thérapeutique que ces cachets qu’on me file tous les mois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devon Nightingale
avatar
les présents
vos messages : 2106
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 3:41

Bienvenue et réserve moi un lien de fou parce que je t'aime Smile

_________________
set me free. leave me be.
Something always brings me back to you. It never takes too long. No matter what I say or do, I still feel you here 'till the moment I'm gone.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 8:46

rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 10:11

MAAAAAAX   
bon courage pour cette nouvelle fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ellias Cavanaugh
avatar
les imparfaits
vos messages : 1878
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 10:44

Excellent choix   
Moi aussi j aurais le droit à un lien   
Re bienvenue

_________________
I am here still waiting though
With a broken heart that's still beating ✻ I'm falling apart, I'm barely breathing.With a broken heart that's still beating.In the pain is there is healing. So I'm holdin' on, I'm holdin' on, I'm holdin' on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 11:13

Irons   
Bienvenue et bon courage pour ta fichette Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 11:15

REE
Revenir en haut Aller en bas
Trinity O'Hara
avatar
les présents
vos messages : 885
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Lun 9 Juin - 18:26

Re-bienvenue sexy I love you
Quel bon choix (a)

_________________
Purple haze, all in my brain !
I follow the Moskva, down to Gorky Park. Listening to the wind of change ! An August summer night, soldiers passing by listening to the wind of change ! The world is closing in, did you ever think !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Lowe
avatar
les conditionnels
vos messages : 276
Date d'inscription : 06/05/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mar 10 Juin - 14:00

Très bon choix pour l'avatar Smile je l'aime bien lui ^^ bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mar 10 Juin - 17:08

Et bah dis donc, quel personnage! Surprised 

Bienvenue parmi-nous! Si tu as des questions, je suis là.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mar 10 Juin - 18:30

ohlala j'ai hâte de voir ce que va donner ce personnage  Twisted Evil bienvenu parmi nous, bel hombre !   
Revenir en haut Aller en bas
Jax Doherty
avatar
les conditionnels
vos messages : 108
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mer 11 Juin - 2:25


Merci pour l'accueil, je vous n'aimes   
Je termine ma fiche d'ici jeudi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graham Livingston
avatar
les conditionnels
vos messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mer 11 Juin - 22:24

Bienvenue **
Un ancien soldat ? Il nous faudra un lien alors *-* si tu veux bien de moi !
Bonne chance pour ta fiche & surtout amuses-toi bien parmi nouuuuuus <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net
Hope Llewellyn
avatar
les présents
vos messages : 181
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Jeu 12 Juin - 19:06

Bienvenue  Twisted Evil 
Max  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoella Dawson
avatar
les conditionnels
vos messages : 323
Date d'inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Ven 13 Juin - 4:33

Bienvenue toi  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devon Nightingale
avatar
les présents
vos messages : 2106
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Dim 15 Juin - 12:43

   fini cette fiche.

_________________
set me free. leave me be.
Something always brings me back to you. It never takes too long. No matter what I say or do, I still feel you here 'till the moment I'm gone.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell Heatley
avatar
les présents
vos messages : 324
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Dim 15 Juin - 14:21

J'ai eu de la visite ce weekend, je m'y remets ce soir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Doherty
avatar
les conditionnels
vos messages : 108
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mar 17 Juin - 3:05

Voilà voilà, j'y suis arrivée  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devon Nightingale
avatar
les présents
vos messages : 2106
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   Mer 18 Juin - 1:47

« tu es validé(e), bravo »

j'aime toujours autant ton style et tes personnages  Twisted Evil  Twisted Evil have fun avec ce personnage.

Pour débuter ta vie sur le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir recenser ton avatar et ton pseudo. Pense à venir demander un logement si tu ne veux pas dormir dans la rue. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et au système de point. Tu peux passer par l'agence de rp si tu souhait que le pnj te trouve une idée de rp avec un des membres. Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. merci. Il faut poster la fiche de lien avec le nom de votre personnage en premier puisque les fiches sont classées en ordre alphabétique. C'est important de faire parvenir par message privé au compte pnj des rumeurs/secrets (et de nous préciser ce qu'elles sont) au sujet de votre personnage, qu'elle soit vraies ou fausses, question que nous puissions les utiliser pour vous mettre des bâtons dans les roues. Vous ne pourrez commencer à rp qu'une fois que cela sera fait. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 450px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . N'oublies pas de passer par la partie communication, un tas de chose t'attends. Et surtout. Have fun.

_________________
set me free. leave me be.
Something always brings me back to you. It never takes too long. No matter what I say or do, I still feel you here 'till the moment I'm gone.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i was living the life and now i'm laying right here   

Revenir en haut Aller en bas
 

i was living the life and now i'm laying right here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FILTH IS MY LIFE RECx - shit fi tape label
» Sporting life Blues
» Miguel and the living dead
» Joy Of Life (Post Punk - Angleterre)
» Living with War

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les fiches-