AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 11:14

Il fallait clore le sujet. Nous devions passer à autre chose, parler d’autre chose au risque de se disputer une bonne fois pour toute. Aymeric était entré dans ma vie. Je ne voulais pas qu’il la quitte. Je savais que je devais faire des efforts. Mais je n’en avais pas envie, je ne m’en sentais pas capable. Et puis, le sevrage était difficile. Il ne pouvait pas me demander de faire les deux en même temps, c’était trop demandé. Mon autre addiction ne revenait jamais sur la table. Et, finalement, je ne sais pas si cela était positif. Le fait d’en parler me permettait de m’en rendre compte d’une façon ou d’une autre. « Oui, arrêtons – nous là. Et je vais essayer, je te le promets ! ». Quand je promettais quelque chose, je mettais tout en application pour y arriver. Il ne devait très certainement pas le savoir d’ailleurs. Je lui souris alors, comme pour le rassurer.
Je le voyais alors baisser les bras. Mais si lui réagissait comme cela, comment avoir le courage de le faire ? Avec moi, la méthode douce ne fonctionnait pas. Il était mieux de s’énerver pour me faire comprendre les choses. Aller savoir pourquoi. Mais simplement m’expliquer la raison ne me suffisait pas. Peut – être que cela me prouvait que quelqu’un tenait à moi ? Je n’en savais trop rien. Aymeric ne devait très certainement pas le savoir non plus. Je me doutais qu’il allait essayer toutes les méthodes. Je ne voulais pas qu’il réagisse avec moi comme avec une patiente. Je n’en étais pas une. Je n’avais pas besoin de consulter. « Non, n’insistons pas. Tu as raison. ».
Aymeric allait commander de l’alcool ? J’en fus tellement étonnée. Mais je ne réagissais pas. Un sourire suffisait largement. Je n’étais pas vraiment whisky – coca. C’était plus une boisson d’homme. Bizarrement, il insista pour l’apéritif. « Je vais prendre de l’eau pour mes médicaments. Et un verre de rhum punch comme apéritif. ». Je savais que leur recette était délicieuse. Mais je tenais plutôt bien l’alcool. « Tu veux que je conduise pour le retour ? ». Je savais qu’il allait certainement décliner ma proposition. Mais s’il acceptait, j’allais devoir faire attention. C’était peut – être une façon de me tenir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 12:02

Une seconde chance


Ses deux addictions n'allaient pas être simples à résorber, mais une chose à la fois, nous avions plus souvent parlé de l'alcool car c'était ce dont nous avions parlé. Il fallait déjà que je trouve la méthode qui aurait un effet sur Louise, et après il serait possible d'en régler une sur les deux, sur le long terme, j'espérais réussir à la faire réduire sa consommation autant d'alcool que de drogue. J'avais pas mal de patience à revendre, heureusement d'ailleurs, parce qu'il allait en falloir beaucoup, surtout qu'une personne en manque pouvait réagir très mal, il fallait se préparer à toutes les éventualités. Même si ce n'était pas simple pour moi non plus, je n'allais pas l'abandonner, loin de moi cette idée. Je m'étais promis de l'aider et c'est ce que j'allais faire. Nous étions d'accord sur le fait que ça ne servait à rien de continuer cette conversation, qui ne menait à rien. J'avais réussi à lui faire promettre de réduire sa consommation d'alcool déjà, il fallait encore espérer qu'elle tienne le coup. La soirée devrait bien se passer, elle ne pouvait pas être pire que ce début de soirée explosif. J'étais reconnu pour mon calme, mais je restais malgré tout humain, et il m'arrivait de perdre patience, ce n'était pas encore vraiment arrivé, j'avais l'habitude de tout encaisser depuis des années... Je n'ajoutais rien, me contentant toujours de garder cette expression de visage neutre, et de hocher la tête. J'allais devoir réfléchir à une solution, peut être en parler à un collègue sans préciser de nom? Il pourrait peut être me proposer des idées... Nos techniques de travail étaient totalement différentes et parfois c'était utile, les personnes ont chacun des réactions plus ou moins différentes.
Ça avait l'air de l'étonner que je prenne de l'alcool, elle m'avait rarement vu boire de l'alcool c'est vrai, c'était devenu plus occasionnel et on l'appréciait plus dans ces cas là. Je lui souris, et elle se décida tout de même à prendre un verre d'alcool. Je fus surprise qu'elle me pose cette question, mais c'était peut être une bonne idée.
Je... Eh bien oui, si tu veux conduire... On verra comment tu te sens à notre départ.
De nouveau, je lui souris, et attrapa sa main par dessus la table, pour la serrer dans la mienne. Je continuais de regarder le menu, cette fois-ci, pour les plats.
Et pour la plat tu as une idée? Tu pourras peut être me conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 12:16

Nous étions au restaurant, tous les deux. Nous formions un couple depuis une petite heure. Et c’était … bizarre. Je me sentais bien en sa compagnie. Nous pouvions avoir d’autres gestes plus intimes. Mais finalement, cela ne changeait en rien à ce que nous faisions avant. Nous dormions déjà ensemble. Et il nous arrivait bien souvent de se faire des câlins. Nous pouvions faire tout cela en public à présent sans que les gens ne se posent des questions. J’avais donc commandé un verre d’alcool et un verre d’eau au serveur. Il ne prit pas longtemps avant de revenir avec la commande. Je pris directement les médicaments qui se trouvaient dans mon sac. Le soir, je devais en prendre cinq. J’espérais qu’Aymeric ne pose pas de question. Pour moi, il allait passer au – dessus. Il voulait certainement éviter les sujets de disputes, tout comme moi. Il était malin, je le savais. Vint maintenant le sujet du bob. Il ne m’avait pas donné de réponse précise. Je ne savais donc pas quoi penser. « Oui, on verra bien. ». Je lui souris doucement. Tout s’était apaisé, à mon plus grand bonheur. Nous avions tous les deux retrouvé notre calme. Nous nous tenions la main au – dessus de la table. Pour ma part, je me débrouillais pour que mes pieds se trouvent près des siens. Je voulais être un maximum en son contact. Il me demandait alors conseil pour le plat. Il est vrai que j’étais une habituée. J’avais déjà essayé une bonne partie des plats. « Si tu aimes le poisson, je te conseille la sole ! ». Le serveur revint vers nous afin de prendre notre commande. J’attendais qu’Aymeric donne sa réponse pour lui donner la mienne. « Je vais prendre le saumon. ». Je regardais alors mon amoureux. « Et pour la boisson, que faisons – nous ? Tu veux du vin ? ». J’étais complètement fana de vin. Que ce soit du blanc, du rosé ou du rouge. J’adorais ça ! Mais j’avais dit que je ferais attention. Bon, je le ferai dès demain. Je ne lui avais pas donné de date finalement, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 18:54

Une seconde chance


J'observais Louise du dessus de mon menu, que je continuais de feuilleter d'une main.La tension était bien redescendue entre nous, et heureusement, ce baiser y avait certainement contribué. C'était quelque chose qui était venu spontanément, il y a quelques jours c'était déjà arrivé, mais c'était différent, peut être que nous n'étions pas prêts ? Ou avait-il était un moyen d'avoir ce déclic, de se poser des questions sur la nature de nos relations ? J'avais eu le temps d'y penser, c'est vrai... Si ce n'était pas ce soir, on aurait fini par s'embrasser, j'en étais certain. Le serveur revient très vite auprès de nous pour prendre la commande de nos plats cette fois. J'avais l'habitude de la voir prendre ses médicaments, c'est même moi qui avait réglé un réveil sur son téléphone portable pour ne pas qu'elle les oublie. Je ne voulais pas la persécuter pour savoir à quoi ils lui servaient, elle finirait par me l'avouer au moment où elle se sentait prête, ça faisait sûrement parti des choses qu'elle ne voulait pas me dire... Je n'allais pas m'amuser à relancer une dispute à cause de ça, elle avait probablement ses raisons. Je devais être plus patient avec elle. J'avais des difficultés à décrypter le menu, j'avais mes petites habitudes c'est vrai, et Louise avait l'air de bien connaître ce restaurant, alors je me penchais vers elle pour lui demander quelques conseils, elle pourrait certainement m'éclairer. Sans hésiter, elle me conseilla la sole, je décidais de lui faire confiance, et appuya ce choix.
Bon eh bien, je vais suivre ton conseil, et prendre une sole.
Je continuais de caresser sa main, j'aimais avoir des contacts avec elle, et c'était aussi apparemment son cas, je sentais ses pieds très proches de mes jambes. Elle prit également du poisson, Louise tourna de nouveau la tête vers moi et je lui fis un sourire.
Oui, du vin me paraît être une bonne idée surtout avec du poisson. Optons pour cela.
Le serveur hocha la tête, et finit par s'en aller. On n'avait pas eu beaucoup l'occasion de discuter ses derniers jours, on ne faisait que se croiser dans sa maison ou rapidement au boulot.
Comment te sens-tu ? Tu n'as plus eu de vertiges ou de maux de tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 19:11

Le réveil qu’Aymeric avait mis sur mon téléphone portable fonctionnait plutôt bien. Je les oubliais encore mais c’était mon souvent. Enfin, les oublier… Je pense qu’il y avait une part de volontaire là – dedans. Je passais mon temps en compagnie d’enfants. Je veillais à ce qu’eux prennent les leurs. Mais je ne le faisais pas pour moi. Tout cela n’était pas professionnel. Mais c’était ma santé et cela ne regardait personne à part mon médecin. Enfin soit. J’avais donc pris mes cinq pilules sans devoir répondre à aucune question d’Aymeric, à mon plus grand bonheur. Il fallait que j’en profite ! Le jour où il l’apprendrait, il sera certainement dans une colère que je n’ai jamais vue… Bref, nous n’y sommes pas. Loin de là !
« Quel bon choix ! Tu vas voir, tu ne le regretteras pas. ». Je souriais au serveur. J’avais la pression sur les épaules. Le cuistot ne pouvait pas se louper ! Au risque de voir Aymeric arrêter de me demander conseil. Ce que je ne voulais pas ! Il accepta rapidement le vin. « Lequel veux – tu ? ». Oh, je m’y connaissais plutôt bien surtout vu mon addiction. Mais je le laissais choisir. C’était lui l’homme. Et c’est à lui que revenait cette dure tâche. Il devait très certainement s’y connaître un peu aussi. Bon, les gallois n’étaient pas réputés pour le vin. Mais la carte comprenait essentiellement des vins français. Le serveur nous apporta rapidement la carte des vins et pris congé de nous aussi vite.
Aymeric lança sa conversation en prenant connaissance de mon état de santé depuis l’accident de l’autre jour. Si je n’avais plus eu vertiges ou maux de tête ? Oh bien sûr que si mais ce n’était pas dû à cela. C’était plus dû au manque de drogue dans mon organisme ou encore d’alcool. « Non, ça va beaucoup mieux ! ». Je lui souris alors, pour le rassurer. Je n’avais pas envie de relancer un sujet de dispute. Je préférais donc passer le chemin là – dessus. Je ne l’avais pas vu passer chez lui depuis quelques jours. Bon, je n’étais pas à la maison souvent. Mais tout de même… « Tu es bien installé à la maison ? Tu ne manques de rien ? ». Il avait rapidement pris des affaires sans vraiment y réfléchir. Je voulais qu’il ne manque de rien, que tout soit à sa disposition. « Tu sais, tu peux vraiment faire comme chez toi. Il n’y a pas de soucis ! Je ne suis pas très contrariante par rapport à cela. Prends tes marques comme tu le veux. ». J’entendais par là que s’il voulait changer une décoration pour s’y sentir mieux ou s’il voulait préparer le repas, il ne fallait pas qu’il le demande. Il lui suffisait simplement d’ouvrir les armoires. Libre à lui aussi de changer les choses de place. La cuisine, ce n’était définitivement pas mon truc. Et je n’avais pas du tout envie de m’y mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 20:05

Une seconde chance


Je lui faisais confiance, elle avait plutôt de bons goûts culinaires d'après ce que j'avais eu l'occasion de voir ces derniers jours, ce n'était pas son genre de rester à faire de la cuisine, mais elle savait reconnaître lorsque c'était bon ou non, je ne pouvais pas dire le contraire. Elle me demandait un avis sur du vin ? Je n'étais pas un bon buveur de vin, je devais l'avouer... Tout ce que je savais, c'est que le vin blanc se mariait parfaitement avec du poisson, mais lequel choisir ? La carte que me donnait le serveur offrait trop de choix... Je levais les yeux vers Louise, qui semblait attendre que je prenne une décision. Il fallait que je tranche... Peut être que le serveur s'y connaissait mieux que moi. Je lui tendis la carte et lui demandais :
Ramenez-nous le meilleur des vins blancs que vous avez, vous devez sûrement mieux vous y connaître que moi.
Il s'en alla alors pour nous laisser de nouveau seuls moi et Louise. J'avais lancé le sujet sans arrière-pensée, j'avais toujours tendance à m’inquiéter pour Louise, très souvent. Si ce n'était pas Louise, c'était ma famille, j'aimais prendre soin de mes proches, c'est vrai. Elle m'assura que tout allait bien, et qu'apparemment elle n'avait plus eu de vertiges. Je contenta de hocher la tête, il n'y avait pas de raison qu'elle me mente cette fois, non ? Je n'insistais pas... Elle se lançait sur des sujets banales, et qui ne risquaient pas de provoquer des disputes. Je continuais de la regarder, toujours en hochant la tête.
Oui, oui, tout se passe bien, je suis repassé dans mon appartement pour aller rechercher une bonne partie de mes affaires. Ma sœur a déjà bien pris ses marques, et pour preuve, mes affaires attendaient sagement dans un sac, ajoutais-je en riant.
En même temps, je la comprenais, elle vivait constamment dans les disputes de nos parents. D'ailleurs, elle aimerait faire officiellement la connaissance de Louise, sachant que je vivais chez elle et avec elle, Aileen avait hâte de la rencontrer, curieuse comme elle était.
C'est gentil... Il me faut un temps pour m'habituer à cette nouvelle vie. Mais je vais essayer.
J'étais ce genre de personnes qui avaient ses petites habitudes, et qui avaient du mal à supporter les changements. Ça ne faisait que quelques jours que je vivais chez Louise, et je m’accommodais doucement.
Et au faites, en parlant de ça, tu as eu des nouvelles de ton frère depuis? Parce qu'il est reparti aussitôt...
Je trouvais dommage que leur relation soit aussi conflictuelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 30 Juin - 20:25

Aymeric n’avait pas su choisir le vin. Il aurait du me laisser la main. Ce serveur – là était un nouveau. Je ne le connaissais ni d’Eve ni d’Adam. Je ne connaissais donc pas ses connaissances en vin. Mais tant pis. Il fallait bien lui faire confiance au petit. Je ne dis donc rien. Je bus très rapidement mon verre de rhum punch. J’avais l’habitude boire rapidement. Cela me permettait de ne pas être confronté au regard des autres. Et encore moins à celui d’Aymeric. J’arrivais à encore boire en cachette, sans qu’il ne le voie. Mais il me fallait être rapide. Il était rare que je sois complètement seule à la maison. Oh non, cela ne me dérangeait pas d’avoir de la compagnie, loin de là. Mais je devais faire énormément attention lorsque je prenais des consommations interdites. Je voulais faire face au moins de disputes possibles.
Apparemment, Aymeric avait prit ses marques. Cela était à mon plus grand bonheur. « Ah oui ? Tu as déjà rangé tes affaires, alors ? Je ne les ai pas vues. ». Je lui souris. Je n’avais vu aucun carton lui appartenant. Quant à moi, j’avais commencé à ranger les affaires de mes parents. J’avais beaucoup de mal. Mais je ne jetais rien. Tout allait dans des cartons que je montais tant bien que mal au grenier. Il m’arrivait souvent de les pleurer. J’essayais de faire cela un maximum toute seule. J’avais commencé avec des papiers administratifs à eux qui trainaient en bas. J’avais aussi entrepris de ranger certaines armoires. J’enlevais les choses qui ne me servaient à rien. Je n’avais pas encore attaqué la chambre de mes parents. Cette pièce – là allait être la plus dure. Mais j’avais comme projet d’y faire un bureau. Cela pourrait servir… « Il y a de la place dans l’armoire principale du salon, si tu veux y mettre quelques affaires. ». Nous avions décidé d’un commun accord qu’il s’installe chez moi. Mais je ne savais pas si cela était définitif. Je n’étais pas contraire, loin de là. Ce serait tellement bien. J’allais attendre que lui m’en parle. Je ne voulais pas le bousculer là – dedans. Une chose à la fois, un pas après l’autre. « Pas de soucis ! Prends tout le temps dont tu as besoin. Et si, des fois, tu as besoin de dormir seul, tu peux aller dans la chambre de mon frère. ». Je ne voulais pas qu’il se sente obligé de dormir à mes côtés. Nous n’étions pas mariés et il avait encore son indépendance. J’avais déjà, quant à moi, dormi dans le canapé une nuit. J’étais rentrée beaucoup trop tard et je ne voulais pas le réveiller. Pas sûre qu’il s’en soit rendu compte d’ailleurs.
« Mon frère ? Nolan ? ». J’étais surprise qu’il me parle de lui. Décidément, Aymeric était vraiment observateur et il retenait beaucoup de choses. « J’ai reçu une lettre il y a trois jours. Mais je ne l’ai pas encore ouverte. ». Et je n’en avais pas envie. Il m’avait en quelque sorte abandonnée. J’avais dû m’occuper de tout avec le notaire suite à leur décès. Il ne s’était pas occupé de moi, préférant retourner à la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 10:33

Une seconde chance


Je ne savais pas que Louise s'y connaissait en vin, même si j'aurais peut être du m'en douter ? Je ne voulais pas la froisser en lui demandant son avis, elle l'aurait peut être mal pris ? Ils en savent certainement plus que moi à ce sujet. Louise ne fit aucun commentaire, et se contenta d'avaler d'une seule traite son verre de punch, je la regardais, un peu étonné c'est vrai. J'avais à peine touché à mon whisky-coca, prenant toujours mon temps pour le déguster.
Tu avais le temps de le boire, tu sais ?
J'essayais de lui sourire, même si je me doutais plus ou moins de la raison qui l'a poussé à boire aussi vite, mais je n'ajoutais rien de plus. Je faisais tourner les glaçons de mon verre, jetant des petits regards vers Louise.
J'ai pris uniquement des vêtements, tu sais, je n'y suis allé que hier, je n'ai pas encore eu le temps de tout ranger. Pour le moment, j'ai tout laissé à ma sœur, ça lui évite d'avoir un endroit vide.
Au départ, je pensais que c'était temporaire, le temps qu'elle se sente mieux, je n'avais pas prévu que les choses tournent aussi rapidement, et je me posais aussi des questions sur ça... Ça ne faisait que quelques heures que nous formions officiellement un couple, j'avais voulu cet appartement au cas où. Peut être que les choses changeraient ? Encore fallait-il en parler avec Louise... Je voulais être là un maximum pour Louise, surtout lorsqu'elle débarrassait encore des affaires de ses parents, c'était important qu'elle puisse se reposer sur quelqu'un. Je continuais de serrer sa main dans la mienne, je lui fis un nouveau sourire :
Tu plaisantes ? J'adore dormir avec toi, c'est une habitude que j'ai prise très rapidement, et puis il arrive que tu ne sois pas là la nuit lorsque tu fais des gardes de 36h par exemple.
Et lorsqu'elle ne dormait pas chez elle, je me sentais affreusement seul, c'était assez rare que je passe la nuit là bas, en plus. Alors que je pensais à ma sœur, je me demandais si elle avait eu des nouvelles de son frère. Il devait forcément s’inquiéter pour sa petite sœur, non?  Même si ils connaissent quelques tensions, Louise aurait eu besoin de lui à ce moment là.... Elle paraissait surprise que j'aborde le sujet. Elle m'avouait alors qu'elle avait reçu une lettre qu'elle n'avait pas osé ouvrir.
Tu lui en veux toujours, je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 10:54

Face à sa parole, je le regardais. Il cherchait la dispute. Je ne devais surtout pas le provoquer. Il fallait que je passe au – dessus. « Oui, je sais. Mais c’est l’habitude. ». Oups, je n’aurai peut – être pas dû utiliser ce mot – là. Il allait sûrement réagir d’ailleurs… « Et puis, je n’aime pas boire devant toi… ». Pourquoi ? Parce que je savais que cela ne lui plaisait pas. Et puis, quand je commençais, je ne savais pas m’arrêter. J’étais capable de m’enfiler plusieurs verres à la suite. Je me tapais sur les doigts pour ne pas demander au serveur de m’en reservir un autre. Cela pourrait d’ailleurs à une autre dispute même si nous en avions eu notre lot pour la journée…
Je n’allais tout de même pas l’obliger à prendre toutes ses affaires. Il était peut – être temps de parler de son emménagement. Etait – ce ad vitam eternam ? Juste pour quelques mois ? Il payait le loyer de son appartement encore… Ce n’était pas des frais inutiles ? Plein de questions me venaient. Et il me semblait que c’était le moment parfait pour en parler. « Tu comptes rester longtemps ? ». La façon dont j’avais dit cette phrase pourrait faire croire au fait que cela me dérangeait alors que pas du tout. J’enchainais donc directement. « Cela ne me dérange pas du tout, hein. Mais si c’est le cas, je vais te faire plus de place. Et j’en serai ravie ! ». Bon, je n’étais pas la plus douée pour en parler. Mais j’allais y arriver, il faut y croire. Je n’étais pas plus bête qu’une autre, si ?
Il m’avouait alors adorer dormir avec moi. Je rougis quelque peu face à cela. Jamais personne ne me l’avait dit. « Oh oui ? ». Il n’appréciait apparemment pas les nuits où j’étais de garde. Je comptais diminuer mon temps de travail. Mes reins me fatiguaient énormément et ne tenaient pas le coup. Je n’avais pas le temps de faire mes dialyses. Je savais qu’il allait y avoir un moment où mon corps allait complètement lâché. « Je compte travailler un peu moins. On dormira plus souvent ensemble. ». Il est vrai que je dormais bien mieux à ses côtés, c’est indéniable !
J'allais me confier à lui, complètement. Lui dire ce que je ressens sans artifice, sans mensonge. Simplement lui dire comment je le vis. Et là, c'était la première fois que je lui parlais vraiment à coeur ouvert. « Je lui en veux, oui. Mais en même temps, il me manque. Et ne pas avoir de ses nouvelles me rend malade. Il est ma seule famille, il ne me reste que lui. Je n’arrive pas à ouvrir cette lettre. C’est plus fort que moi… ». D’ailleurs, elle était dans mon sac. Je ne la quittais pas. J’avais peur que si j’avais le courage de l’ouvrir à un moment donné, de ne pas l’avoir avec moi. Ce qui n’était pas une bonne idée. Je l’avais donc sur moi en permanence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 12:10

Une seconde chance


C'est plus un constat qu'une envie de me disputer avec elle, on en avait déjà assez bavé pour la soirée. Je n'avais plus de doute sur le fait qu'elle était bien accro, et comme elle me l'avouait, c'était une habitude, la dernière fois j'avais trouvé des flasques dans son sac, qu'elle devait boire en secret, forcément il fallait boire rapidement pour ne pas se faire prendre. Je me contentais de hocher la tête, continuant de faire tourner les glaçons dans mon verre. Il fallait mieux trouver un sujet où le terrain serait moins glissant, je n'avais pas l'air d'avoir plus envie qu'elle de me disputer, elle essayait de se rattraper. Pour une fois, que j'avais insisté un peu pour qu'elle prenne de l'alcool, elle n'osait pas le boire devant moi, ce qui me fit sourire. Je finis par boire une autre gorgée de mon verre, et le reposer sur la table. Elle abordait désormais le sujet de mon emménagement chez elle, pour le moment, je comptais toujours payer le loyer, tant que ma sœur y vivait, elle était encore étudiante et nos parents refuseraient de lui payer, c'était sûr. Cela ne rentrait alors pas en ligne de compte...
Tout dépend de toi, de nous... Maintenant que l'on est ensemble, on peut envisager les choses différemment... Tu en penses quoi ?
Je ne voulais pas aller trop vite avec Louise, elle n'avait pas vécu des événements faciles ces derniers temps, même si on vivait ensemble déjà depuis quelques jours, maintenant ça allait prendre un sens différent si j'emménageais réellement. Etait-elle prête ? Elle essayait de me faire comprendre qu'elle serait ravie que je reste. Je lui souris, tandis qu'elle m'avouait qu'elle allait réduire ses heures à l'hôpital, que lui arrivait-il ? Elle m'avait déjà fait comprendre que son travail était toute sa vie, je n'arrivais pas à y croire. J'approcha mon visage vers le sien :
Tu es certaine que c'est ce que tu veux ? Je ne veux pas que tu fasses ça contre ta volonté...
Son expression était différente d'un seul coup, je la fixais dans les yeux, écoutant ce qu'elle me disait. Elle parlait très peu de son frère, et je fus agréablement surpris qu'elle se confie à moi.
C'est normal qu'il te manque, comme tu l'as dis toi-même, il est ta seule famille, et ça doit être la même chose pour lui dans le fond... Surtout si vous vous refermez comme des huîtres à la moindre occasion. Quand tu te sentiras prête, tu le feras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 12:26

Il avait, délibérément, choisi de ne pas revenir sur le sujet. Et il avait bien raison. On allait essayer de passer une bonne soirée, sans dispute. Je ne surenchérissais donc pas. Il était mieux de parler d’autre chose. Nous parlions de nous, de notre avenir ensemble, de ce qu’il allait advenir de son emménagement chez moi. Je ne voulais pas le forcer à rester. J’étais une adepte de mon indépendance et sûrement que lui aussi. Mais je refusais de vivre toute seule. Avant, mes parents étaient toujours là pour m’accueillir le soir. Il n’y en a pas un où j’étais toute seule. Pas dans cette maison. Je savais qu’Aymeric faisait attention à être présent le plus possible. Il devait d’ailleurs certainement connaître mes horaires par cœur. Je ne m’étais donc jamais retrouvée toute seule. Il avait toujours été là à m’attendre. Comment savait – il que cela me toucherait, que j’y porterai attention ? Je n’en savais rien… « Quand tu parles d’envisager les choses différemment, à quoi penses – tu ? ». J’avais décidé de prendre mon temps avec Aymeric, je ne voulais certainement pas précipiter les choses. Il y avait un temps pour tout. Mais il avait emménagé avant que nous ne formions un couple. Je ne voulais pas le mettre dehors, j’étais bien à ses côtés. « Personnellement, je préférerai que tu restes. Je n’ai pas envie que tu partes. ». Même si nous n’avions pas la même relation. Il était mon petit ami à présent. Mais ce n’était pas pour autant que j’allais le voir plus. Je passais tout de même mon temps au boulot. Tiens, en parlant de boulot… Je lui avais annoncé que je comptais réduire mes horaires de travail. Il s’était approché de moi. Je m’étais penchée vers l’avant dans le but de l’embrasser. J’avais envie d’un contact plus intime avec lui. Il s’assurait que c’était réellement ce que je voulais. « Non, je ne suis pas certaine que c’est ce que je veux. Je me plais au boulot. Sauver les vies des enfants me rend heureuse. Mais je pense qu’il serait bien de le faire. ». Je n’expliquais pas plus en détail. S’il savait… Jamais il ne m’aurait dit cela. Finalement, il me poussait à continuer avec la même intensité. Il ne voulait pas que j’abandonne mon projet. Et c’était tellement mignon. Je craquais complètement face à lui…
« Oui, mais il a certainement besoin de mon soutien. Il doit avoir une raison de se battre. J’ai peur qu’en ne lui répondant pas, il perde tout espoir et se laisse aller. Tu sais, il m’a déjà raconté ce qu’il se passait là – bas et le soutien des proches fait beaucoup… ». Je continuais à me confier à lui. J’étais en confiance. Je savais qu’il ne me jugerait pas. C’était le principal pour moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 14:26

Une seconde chance


Au départ, on avait rien prévu de particulier, elle m'avait proposé de vivre avec elle, sans donner de une date précise de mon départ, parce qu'elle se sentait seule sans ses parents,et j'avais accepté sans avoir eu besoin d'y réfléchir. Je ne voulais pas la laisser seule de peur qu'elle fasse une bêtise... Maintenant, si on décidait que j'emménage définitivement chez elle, les raisons étaient fortes différentes, même si nos vies resteraient les mêmes dans le fond.
Je veux dire que nous n'avons plus les mêmes motivations... On forme un couple, oui ? J'envisage vraiment de rester auprès de toi, de commencer une nouvelle vie.
On n'avait rien fait dans l'ordre, c'est vrai... On avait appris à se connaître plusieurs années après s'être rencontré, on avait emménagé ensemble avec de former un couple, quelle serait la prochaine étape ? Je ne voulais pas pressé Louise, et je voulais plutôt que ça soit elle qui mène la cadence, qu'elle me montre quand elle se sentira prête à passer à tel ou telle étape. Quand on tenait vraiment à quelqu'un, que l'on aimait sincèrement, on était prêt à tous les sacrifices, et je voulais lui prouver qu'elle pouvait compter sur moi. Je lui souris.
Nous sommes tous les deux d'accord alors...
Ca m'étonnait qu'elle me parle de réduire ses heures, elle m'avait confié plusieurs fois que son boulot était toute sa vie. Je ne voulais pas la priver de cela, même si j'aurais préféré plus de temps avec elle, c'est vrai, avoir sa vie chacun de son côté était aussi une bonne idée. Je m'étais approché un peu plus d'elle, son visage n'était qu'à quelques centimètres du mien.
Alors réfléchis bien avant de prendre une décision hâtive et de le regretter... Tu n'as pas de famille à gérer, pour le moment, tu as besoin de ton travail pour te sentir bien. Pourquoi as-tu envie de réduire tes heures?
Je la soutiendrais à chaque fois, elle avait de l'énergie à revendre surtout à 24 ans, elle avait encore le temps d'y penser. Sans son travail, elle se rendrait malade, je l'avais déjà vu à l’œuvre. Je hochais la tête, elle n'avait pas tord, recevoir rapidement des nouvelles de sa sœur lui ferait certainement du bien.
Tu veux qu'on l'ouvre ensemble ? Tu seras peut être rassurée si je reste à tes côtés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 14:47

Il me dit alors que nous formions un couple. Il me l’avouait ? Il nous voyait comme cela ? Je pris peur mais je le gardais pour moi. J’allais être avec quelqu’un. Après Xavier, c’était dur. Il avait eu tellement d’influence sur moi. Mais j’avais envie d’être avec lui. Nous étions bien ensemble, je n’en doutais pas. Et je savais qu’il n’était pas comme lui. Mon cœur battait la chamade. Je pris une profonde inspiration pour me calmer. Tout allait bien. Aymeric était un homme bien. Il semblait tenir à moi. Ce n’est pas lui qui allait me faire du mal. Je lui souris essayant de dissimuler ce qu’il se passait dans ma tête. « Oh oui ? Vraiment ? Rien que tous les deux ? ». Là maintenant tout de suite, je regrettais qu’une table nous sépare. J’aurai voulu me mettre dans ses bras, m’y blottir et y rester. Le serveur arrivait avec les deux plats commandés. « Bon appétit ! ». Je coupais alors un bout de ma salade de saumon. C’était tellement bon… « Oui, nous sommes d’accord, faisons comme cela. Reste chez moi. Enfin … je devrai dire chez nous ? ». Je lui souriais. Oui, nous allions vivre tous les deux sous le même toit. Il était donc autant chez lui que moi. Je tenais à garder la maison familiale. Je ne voulais, en aucun cas, emménager autre part. J’étais bien mieux ici. Cette maison était pleine de souvenirs. « J’enlèverai les vêtements de mes parents de leur garde – robe demain. Tu auras de la place comme cela. ». Je ne reprenais que le surlendemain à cinq heures. J’avais donc encore toute une journée pour faire le rangement nécessaire.
Pourquoi j’avais envie de réduire mes heures ? J’allais être obligée de lui mentir. Je ne pouvais pas lui dire que je me sentais de plus en plus fatiguée suite à ma maladie. Il ne pouvait pas l’apprendre comme cela. Je refusais. Je le regardais alors. Il essayait de me rassurer, de me soutenir un maximum. Il savait que mon travail était tout pour moi. « Ce n’est pas que j’ai envie, j’en ai besoin. Je suis fatiguée, vraiment. Je ne dors pas beaucoup. Je n’ai pas encore récupéré de l’enterrement de mes parents. La nuit, je fais cauchemar sur cauchemar. ». Oui, je lui avouais tout cela. Finalement, c’était en contre – partie de ce que je lui cachais. Il ne devait pas toujours avoir une fille renfermée devant lui. Je pouvais aussi me confier, non ? Il était là pour moi. Et je ne pouvais pas le rejeter tout le temps.
Je lui avais aussi parlé de mon frère. C’est lui qui avait lancé le sujet mais je ne l’avais pas évité. La lettre était dans mon sac. J’acceptais sa proposition avec plaisir mais à une seule condition. « Tu veux bien l’ouvrir toi et me la lire ? ». J’espérais tellement qu’il accepte. Aymeric me voyait sous une nouvelle facette. Je ne m’étais encore jamais mise à découvert devant lui. Je parle là bien entendu des sentiments, de ce que je ressentais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mar 1 Juil - 21:50

Une seconde chance


Je souris, caressant toujours sa main. Je me sentais bien, oubliant les événements qu'il s'était passé il y a peu de temps.
Bien sur, rien que tous les deux, je ne vois pas qui tu voudrais inclure dans notre relation qui est loin d'être simple, il faut l'avouer. Et oui, vraiment...
Je m'étais approchée d'elle, j'aurais tant voulu l'embrasser à cette instant, mais nous furent interrompus par l'arrivée du serveur avec nos plats. J'étais surpris que l'on soit servit aussi vite. En voyant les plats, cela m'ouvrit alors l'appétit. J'observa Louise, lui offrant un autre sourire, et soufflant un « bon appétit » également. L'odeur de nos plats envahissait notre environnement. Je commençais alors à manger, toujours écoutant ce qu'elle me disait. J'étais étonné qu'elle prenne si bien les choses, je me contentais de sourire.
Oui, si tu veux... Enfin, tu as encore le temps, pour moi, c'est encore chez toi. On ira tranquille, un pas après l'autre.
J'essayais de la rassurer, sentant que malgré tout, ça n'allait pas être facile. On avait fait un premier pas déjà, et on avait passé la plus sérieuse des étapes, en acceptant que l'on formait un couple. On avait grillé une étape en vivant ensemble, c'est certain. Mais ce n'était pas très grave, cette fois, on allait ralentir le rythme, si c'était ce qu'elle voulait. Je continuais d'avaler des bouchées de la sole qu'elle m'avait conseillé, et j'avais eu raison de suivre son conseil, je me régalais. Je ne regrettais absolument pas. Elle voulait me laisser l'armoire de ses parents ?
Tu n'es pas obligée de faire ça ? Je suis un homme, je n'ai pas beaucoup de vêtements, tu sais. Tu as le temps de ranger ça tranquillement...
Elle m'avait parlé de réduire ses heures au travail, j'avais du mal à comprendre pourquoi. Je lui posais alors la question pour avoir des explications, ne me doutant que ce soit un sujet interdit. Elle m'expliquait qu'elle était fatiguée, et qu'elle faisait des cauchemars...
Ça serait temporaire ou définitif ? Si tu penses que c'est mieux pour toi, alors tu as raison... Si tu fais un cauchemar n'hésites pas à me réveiller, d'accord ?
Je devais tellement bien dormir que je ne la sentais même pas bougé à côté de moi, j'avais un sommeil plutôt lourd c'est vrai. Je serrais un peu plus sa main, lui montrant mon soutien. Je l'avais toujours soutenu, j'avais toujours été là pour elle, et j'étais content que ça soit encore le cas aujourd'hui. Et encore une fois, elle avait besoin de moi.
Bien sur que oui, je ne peux pas te refuser ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mer 2 Juil - 10:37

Le fait de savoir que je l’avais rien que pour moi me rendait tellement heureuse. J’en avais de la chance, vraiment. « Je ne veux inclure personne. Du moins, pas pour le moment… ». Et oui, à terme, je voulais des enfants. Vraiment pas tout de suite, dans quelques années. Mais j’en voulais. Et là, nous ne serions plus rien que tous les deux… J’avais dit cela comme ça, je n’y avais pas vraiment réfléchi à vrai dire.
Je voulais qu’il se sente à l’aise, qu’il se sente comme chez lui. Je savais que ça n’allait pas être une chose facile. Mais j’allais y arriver. Il allait se sentir bien dans ma maison familiale. Il le fallait de toute façon. « Oui, je me doute que l’on prendra le temps de faire les choses bien. Mais tu sais, ça me tient à cœur. J’aimerai que tu te sentes chez toi… ». Je lui souriais, comme pour le rassurer. Il était tellement attendrissant. Je me sentais bien avec lui. Nous avions peut – être brûlé des étapes, pas respecté l’ordre normal. Mais nous le faisions à notre façon. J’avais besoin d’y aller doucement, de me sentir en confiance, de mettre un pied devant l’autre. Et Aymeric semblait le savoir mais surtout l’accepter. Ce qui était une bonne chose. Il me mettait à l’aise. Il avait ce don de le faire tout naturellement et d’une bonne façon. Que demander de plus ? Je lui avais alors dit que je rangerai l’armoire de mes parents pour qu’il ait plus de place. « Oui. Mais il faut que je le fasse. Ce serait bien que j’arrive à tourner la page… ». Ils étaient décédés depuis une semaine. J’avais encore énormément de mal. Mais j’étais capable d’y arriver. Je pouvais le faire. « Je ne vais pas les brûler ni les donner, hein. Je vais juste les mettre au grenier. On ne sait jamais… ». On ne sait jamais quoi ? Qu’ils ressuscitent peut – être ? Mais bien sûr, Louise !
« Je pense que ce serait définitif. ». J’avais bientôt rendez – vous avec le médecin. Et je savais que mon état c’était détérioré. Il n’y avait pas moyen autrement. J’avais augmenté les doses d’alcool et de drogue. De plus, je ne me rendais pas souvent à ma dialyse. Je me doutais que le médecin allait me demander de ralentir la cadence ou de complètement arrêter… « Mais non, Aym’. Je ne vais pas te réveiller. Tu travailles tout le temps aussi, tu as besoin de tes heures de sommeil. Ca va aller. ». Je ne souriais plus. Les cauchemars, c’était le pire. Je n’arrivais pas du tout à les gérer. Mais je voulais y arriver toute seule. « Et puis, te réveiller. Mais que vas – tu faire ? Pas grand chose, hein. ».
Je plongeais alors ma main dans mon sac qui se trouvait à mes pieds. Je pris cette fameuse enveloppe. Elle était encore fermée. Je la tendais à Aymeric. Je souriais doucement. « S’il – te – plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mer 2 Juil - 13:48

Une seconde chance


Sa réponse me fit sourire, oui pas pour le moment... Je n'ajoutais rien à sa réponse, cela me plaisait tout à fait. Comme Louise, j'aimais beaucoup les enfants, j'avais pris soin de ma sœur lorsqu'elle était plus jeune, avec 10 années de différence, elle avait été mon petit bijou. Je n'avais jamais aimé être fils unique. Quand j'y repensais, ça me fit sourire, c'est certainement pour ça que j'avais un lien aussi fort avec Aileen, je l'avais souhaité autant que mes parents. Je voyais qu'elle tenait vraiment à ce que je me sentes chez moi, enfin chez nous comme elle l'avait dit. Je lui avait expliqué qu'il me fallait un temps d'adaptation, ça faisait quoi ? Un peu plus d'une semaine que j'avais mis les pieds dans la maison familiale de Louise, elle m'avait donné une clé juste avant que l'on parte, alors je trouve que j'étais en de bonnes voies. Une fois que j'aurais trouvé ma place, ça irait très vite.
Ça ne saurait tarder, ne t'inquiètes pas...
Je continuais de la regarder, elle était vraiment adorable. Chacun notre tour on s’inquiétait pour l'autre, et je trouvais ça amusant, c'est vrai. Elle ne m'avait pas raconté toute la vérité sur son ancienne relation, j'en étais certaine, Louise devait encore avoir pas mal de secrets à ce sujet là. Mais d'après ce que je savais, c'était normal qu'elle mette du temps avec de faire confiance à quelqu'un d'autre, le bon point pour moi c'est qu'elle me connaît déjà un peu, c'est certainement pour ça que ça avait été aussi vite. Je suivais son rythme, c'était le mieux à faire pour qu'elle retrouve confiance autant en elle, qu'en moi.
Je sais bien, mais c'est encore récent... Tu as le temps de faire ton deuil, ne te presses pas. Tu as raison, il faut fonctionner par étape, ça restera des souvenirs et tu seras contente de les avoir gardé dans quelques années.
Je ne pouvais pas la comprendre, mais j'avais vu ma mère faire la même chose quand j'avais perdu mon grand-père, elle avait voulu tout ranger tout de suite après sa mort, une fois j'avais voulu rentré pour l'aider, mais elle s'était effondrée serrant un de ses pulls. Aujourd'hui, ses affaires étaient encore dans le grenier, elle aimait parfois y monter. La mémoire et les souvenirs étaient importants pour nous. Définitif ? Si elle pensait que c'était mieux pour elle, je n'allais pas insister...
[b] Si je te le propose c'est que ça ne me dérange pas, et je sais pas, je pourrais essayer de te réconforter au moins ? [ /b]
Je ne m'attendais pas à ce qu'elle sorte la fameuse lettre de son sac. Elle me confiait une sacré responsabilité, je me saisis de la lettre. Je murmura un « merci », puis ouvris la lettre. Je la lisais sans trop élevé la voix, je ne voulais pas que tout le monde écoute. Je levais la tête à certains moments, suivant les réactions de Louise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Mer 2 Juil - 17:18

Il ne devait pas comprendre. J’avais besoin de ranger les affaires de mes parents. J’avais l’impression que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferai jamais. Ils étaient partis de ce monde. J’étais la fille la plus malheureuse au monde par rapport à ça. Mais je devais apprendre à passer à autre chose. Leurs affaires iraient simplement au grenier. Je garderai très certainement quelques pièces de vêtements de ma maman dans mon armoire. Nous étions très proches, elle et moi. Et puis, nous portions à quelques tailles près les mêmes vêtements. Reprendre ses foulards qui sentaient encore son odeur, l’une ou l’autre paire de chaussures. Mais surtout une chemise de nuit à elle. Je me promis de dormir avec elle aussi longtemps que possible. J’allais nager dedans mais cela ne m’importait pas. Aymeric pourrait toucher mon corps plus facilement comme ça ! Je souris intérieurement à ce que je venais de me dire. « Je vais m’y mettre. Il le faut, Aym’. Sinon, je ne le ferai jamais. Je me connais. ». Je lui souriais doucement. Parler d’eux me faisait encore mal. Je sentais les larmes me monter aux yeux. Je pris alors mon verre. Je n’y avais pas encore bu une seule gorgée. Je le bus d’une traite. Aymeric ne pouvait que me voir, c’était impossible autrement. Je me resservais aussi vite un autre verre. Je savais que je pouvais en boire encore quelques uns. « Ne fais pas attention ». Si, il allait faire attention. C’était couru d’avance, j’en étais sûre. « Pas de dispute, d’accord ? ». J’espérais tellement qu’il suive ce que je venais de dire.
Il insistait tout de même pour que je le réveille en cas de problème. « Pas de soucis. ». Je n’allais pas le faire, c’était contre mes convictions. Il m’aidait déjà assez bien avec d’autres choses. Je devais très certainement être capable de gérer celle – là. Et puis, je pouvais toujours descendre regarder la télévision si cela arrivait encore, non ?
La lecture de la lettre fut compliquée pour moi, j’avais bu mon deuxième verre de vin d’une seule traite. Une fois fini, je regardais alors Aymeric. « Merci, vraiment ! ». Je n’étais pas encore sûre de lui répondre. Mais je l’avais entendue et c’était déjà un premier pas.
J’avais fini mon plat depuis quelques minutes maintenant. La fatigue se faisait monter. Il était vraiment temps que j’aille dormir. Je regardais alors Aymeric comme pour m’excuser. « On peut y aller, Aym’ ? Je suis fatiguée. ». Je revenais d’une garde de 36 heures sans dormir. Et c’était dur, très dur. J’appelais alors le serveur pour lui payer l’addition. Je fus la plus rapide à sortir mon porte – feuille. Je lui donnais ma carte de crédit. Cinq minutes plus tard, nous étions dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   Lun 11 Aoû - 11:18

Une seconde chance


Si tu as besoin que je t'aide, n'hésites pas à me le demander... Ca me fera plaisir de t'aider à porter tous ces cartons.
Même si elle avait le temps de le faire, c'est vrai que parfois rien de mettre ces quelques cartons dans le grenier, pouvait aider à faire son deuil. J'aimais être présent à ses côtés... Elle avala d'une seule traite son verre, elle me demanda de ne rien dire, de ne pas y faire attention. Je hocha la tête, je la laissais faire, pour cette fois du moins. Elle avait l'habitude de se réconforter dans l'alcool, il fallait du temps pour qu'elle change cette habitude, j'espérais qu'elle finisse par venir vers moi... Nous formions un couple désormais, depuis quelques heures, mais c'était déjà suffisant. Louise avait toujours eu une place importante dans ma vie, dès le départ.
Elle m'avouait pour la première fois qu'il lui arrivait de faire des cauchemars, j'insistais pour qu'elle me réveille, je ne pourrais peut être pas faire grand chose mais la réconforter du moins? J'avais le sommeil lourd, elle pouvait bouger dans tous les sens, je ne sentais absolument rien. Peut être que maintenant mes sens seront en alerte pendant la nuit? Elle me demanda en plus de lui lire la lettre de son frère, elle me faisait vraiment confiance, c'était touchant... J'acceptais alors de lui lire, tout en observant à la volée Louise. Qui avala de nouveau un verre de vin.
Oui, tu as raison, on va y aller... Je vais régler la note, et on rentre.
J'appelais le serveur, mais Louise fut plus rapide que moi, et régla l'addition, avant de reprendre la direction de la voiture pour rentrer chez elle. Je n'aimais pas trop que ce soit le femme qui règle, mais la prochaine fois je serais plus rapide qu'elle, c'est promis. A peine arrivé à la maison, Louise s'endormit comme une masse dans le lit, j'eus plus de mal à m'endormir, je l'observa un long moment avant de sombrer moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une seconde chance (Aymeric & Louise)[FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ayé, j'ai fini mon Lap-Steel
» Pink Floyd - Plongée dans l’œuvre d’un groupe paradoxal (Aymeric Leroy)
» KZR, la révélation rap r&b qui n'a pas fini d'étonner
» [Presse] Télé star, Tokio Hotel: Le groupe est-il Fini ?
» Louise Rosalie Lefebvre dite Dugazon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-