AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EZECKIEL ¤ What are you doing ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: EZECKIEL ¤ What are you doing ??   Ven 6 Juin - 18:19

Ezeckiel Donovan & Freya W. Hasting

« Petit un, tu ne me connais pas. Petit deux... tu ne me connais pas. »



Ce vendredi après-midi promettait d’être tout simplement parfait. Le soleil était bel et bien présent, promettant une journée chaude et enfin dans les températures normales de la saison. Pour une fois, Freya avait décidée de ne pas passer la journée à poiroter chez elle. Sa meilleure amie avait beau être sortie pour travailler et Nate être occupé, ce n’était pas une raison pour qu’elle reste assise les bras croisés pendant tout l’après-midi à zapper sur les différentes chaînes de la télévision. Non, la jolie brune avait un tout autre projet pour la journée. Elle avait enfin décidée de mettre ses projets à exécution et d’aller se réinscrire à l’université de la ville. De cette manière, elle aurait tout de même un plan B si jamais sa carrière d’actrice ne décollait pas. Elle avait décidée de faire des études en soins vétérinaires parce que pour elle, les animaux avaient toujours été une sorte de passion. Pas autant que les arts de la scène, cela va de soit, mais elle avait toujours eu à cœur leur santé et leur bien-être. Bref, elle pourrait au moins se monter un autre choix de carrière au cas où ses véritables rêves ne se réalisaient pas au bout du compte.

Si tôt sortie du lit, Freya avait bondit dans la douche, passant un très long moment sous l’Eau chaude. Elle s’était ensuite vêtue d’un short et d’un simple t-shirt mauve, nouant ses cheveux dans une tresse. Elle avait avalée un rapide bol de céréales puis avait quittée son appartement pour sauter dans sa voiture, en direction de l’université. Les papiers d’inscription lui semblèrent une éternité à remplir. Elle mourrait de hâte de pouvoir enfin ressortir à l’extérieure pour profiter du beau temps qui s’offrait à elle. Vers les 13h30, elle ressortie enfin de l’immense bâtiment, enfin prête à profiter de sa journée. L’idée de se rendre au parc lui passa instinctivement par la tête. Ça faisait déjà quelques semaines qu’elle ne s’y était pas rendue uniquement pour respirer l’air frais ou pour profiter de la magnifique vue. Aller s’y ressourcer ne pouvait que lui faire le plus grand bien. Aussi, elle remonta dans sa voiture afin de se diriger au quartier ouest. Elle roula pendant à peine quelques minutes avant de se stationner et de sortir de sa décapotable. Instinctivement, l’idée de se diriger dans la zone des enfants lui vint à l’esprit. C’était tellement plaisant de les regarder jouer. Ils étaient tous plus adorables les uns que les autres et les voir faire ne pouvait que lui mettre un baume au cœur.

Miss Hasting ne s’était jamais posée la question à savoir si elle voulait des enfants ou pas. Pour elle, ça avait toujours été claire. Évidement qu’elle en voulait. Il n’y avait rien de plus précieux au monde que de sentir une petite vie grandit à l’intérieure de soit. Seulement voilà, au rythme où elle allait, ce n’était pas demain la veille qu’elle allait devenir mère. Elle n’avait encore jamais eu de relation sérieuse – quoi que les choses devenaient un peu compliquées avec Nate – et elle était encore bien loin d’être prête à prendre un enfant à charge, ne possédant encore aucun réel boulot. Bref, il n’était pas encore temps pour elle de songer à fonder une famille, et ce même si le simple fait d’observer ces petits anges courir un peu partout sur le terrai de jeux lui donnait la larme à l’œil. Assise sur son banc, elle décida de se changer un peu les idées en observant les alentours. Tout était parfait dans ce parc. Il était calme et accueillant. Le genre d’endroit qu’on a toujours envie de fréquenter. Freya se demandait d’ailleurs pourquoi elle ne s’y rendait pas plus souvent. Passes du temps ici ne pouvait que lui permettre d’être plus zen et moins stressée par tout ce qui se passait dans sa vie en ce moment.

Elle fût tirée de ses pensées en apercevant quelque chose d’assez étrange au loin. Un jeune homme, un peu plus jeune qu’elle apparemment, semblait l’observer au loin. Alors qu’elle n’en faisait pas grand cas, Freya le vit sortir quelque chose de son sac, un appareil photos, et de manière subtile, il sembla prendre un cliché d’elle. Pourquoi ?? Pourquoi est-ce qu’il faisait ça ?? Ils ne se connaissaient même pas, et bien franchement, c’était assez mal venu de sa part. Le voyant s’éloigner quelque peu, la jeune fille se releva précipitamment de son banc pour marcher d’un pas rapidement dans sa direction. « Hey toi. » Il sembla assez surpris et resta sur place, lui permettant alors de le rattraper et d’arriver à sa hauteur. « Qu’est-ce que tu fabrique ?? Pourquoi tu prends des photos de moi ?? » Elle croisa ses bras contre sa poitrine, attendant une réponse de pied ferme. Il ne ressemblait pas exactement au maniaque type virant à l’obsession qu’on voyait régulièrement dans les films et les séries télévisées, mais quand même, elle préférait ne pas prendre de chance et l’affronter dès maintenant.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
Ezeckiel Dinsmore
avatar
les futuristes
vos messages : 462
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: EZECKIEL ¤ What are you doing ??   Sam 7 Juin - 20:33

why do i do that?
 Freya & Ezeckiel



Encore un matin où Ezeckiel était réveillé en retard. La faute à son réveil ! Enfin, ce n’est pas totalement le cas, mais ça sera son excuse. Mentir, arriver en retard, ce ne sont que des choses courantes pour les jeunes lycéens comme lui. En réalité, il était juste trop fatigué pour se réveiller aussi tôt. Il n’avait pas assez dormi pour se réveiller à sept heures. En effet, comme à son habitude, il s’était introduit dans le théâtre de la ville la nuit passée. Comme toujours, il ne s’était pas fait attrapé. Il devait être minuit lorsqu’il y était. Il avait simplement récité quelques uns de ses répliques préférées sur la scène d’une obscurité presque totale – ou d’une obscure clarté comme le dirait si bien Corneille, un auteur dramatique que le jeune apprécie beaucoup. Après cela, il s’était simplement assis sur un des fauteuils rouges de la salle, toujours dans une pénombre effrayante. Lui-même s’avouait que cet endroit n’était pas très rassurant de nui, mais ça ne l’empêchait pas de venir ici une ou deux fois toutes les deux semaines. A chaque qu’il revenait, sa passion pour la comédie était plus grande. A chaque fois qu’il revenait, son envie de devenir comédien était plus vive. Un jour, il le deviendrait. Il se le promettait chaque jour.

C’était en cours de français qu’il arriva en retard. Il n’avait aucuns soucis à se faire dans cette matière pour les examens de fin d’année. Il aimait d’ailleurs beaucoup cette matière. Comme grand nombre de la population de la planète, la ville des Lumières, de l’amour ainsi que son pays l’attirer beaucoup. Il aimerait y aller, un jour. Puisque pour l’instant il n’avait voyagé que sur l’île du Royaume-Uni. C’est à ça qu’il pensait le reste de la matinée, rêveur, la tête rivé vers la fenêtre de la salle de classe. Les pensées dans les nuages et sa tête trop lourde pour tenir toute seule appuyée sur sa main. Les professeurs ainsi que les cours de cette longue matinée ne l’intéressaient que peu. Il n’avait réellement eu besoin de travailler pour réussir au lycée. Il s’en sortait plutôt bien, puis il préférait vaquer à d’autres occupations. Et le gallois pouvait se le permettre. Il pensait aussi à ce qu’il ferait ce midi. Sous ce soleil, il était hors de question pour lui de s’enfermer chez lui pour déjeuner. Non, il irait manger au parc, c’était décidé. La verdure, l’air frais, le ciel bleu, un cadre peut-être un peu trop idyllique, mais c’était exactement ce que le lycéen cherchait. Il n’attendait désormais plus que l’heure de midi pour aller se poser dans ce parc et pourquoi pas dorer un peu sous le soleil de ce début de saison plutôt chaud. Seul ou accompagné, cela ne l’intéressait peu. Si du monde venait avec lui, alors tant mieux, mais dans le cas contraire ça ne le dérangeait en aucun cas.

Le soleil au zénith, c’était enfin la fin des cours de la matinée pour les jeunes du lycée de Caerphilly. Comme d’habitude, Ezeckiel était un des premiers à sortir du vieux bâtiment. Pour d’autres, c’était dû au manque de cigarette, à l’envie de retrouver un de leur ami, ou plus, mais pour le jeune homme c’était simplement pour aller manger son repas dans ce parc auquel il avait tellement pensé durant cette dernière heure de mathématiques. En une quinzaine de minutes, il y était arrivé. Il sortit rapidement un sandwich de son sac à dos – un eastpack gris clair et usé – et mangea tout aussi rapidement. Le repas rapidement avalé, il ne pensait déjà plus qu’à une chose ; prendre quelques photos avec son vieux polaroïd. Plus loin, à une vingtaine de mètres de lui peut-être, il remarqua une jeune femme. Il l’a connaissait. Du moins de vu, il la voyait souvent ici, dans cette ville galloise. Il faut dire que cette dernière n’est pas très grande et tout le monde à tendance à se connaitre plus ou moins. Enfin, il semblerait que tout le monde ait déjà vu sa tête quelque part puisqu’elle parfois affichée sur un ou deux panneau publicitaire dans la ville pour des petites marques de vêtement. Elle doit faire de la publicité, c’est ce qu’en avait déduit Ezeckiel. Et ce n’était pas la première fois qu’il allait faire ce qu’il avait déjà fait plusieurs fois. La photographier. Sans jamais se faire demander son accord ni se faire repérer. Il savait que cela pouvait aller loin, mais sa beauté était telle qu’il n’osait pas aller vers elle. bien qu’il aimerait qu’elle devienne son modèle. Mais elle pouvait toujours rêver si elle le découvrait et qu’elle espérait qu’il lui propose. Il était trop timide, comme d’habitude. Puis cette sorte de mystères qui volent au dessus de ses clichés, il aimait cela.

Mais alors qu’il s’apprêtait à partir, la photo prise – sur cette dernière, elle était assise, face à une étendue d’herbe, le soleil de midi avait engendré une lumière parfaite et l’ombre sur la moitié de son visage aussi – elle semblait l’avoir vu. L’adrénaline monta en lui. L’air de rien, il rangea son appareil, commença à secouer doucement le film de la photo et s’éloigna. Le plus naturellement possible. « Hey toi. » Trop tard. Il ralentit donc, il n’allait tout de même pas partir en courant, tel un voleur… Maintenant qu’elle l’avait surpris, il n’avait plus qu’à assumer. « Qu’est-ce que tu fabriques ? Pourquoi tu prends des photos de moi ? » Il la trouvait presque agressive, mais elle n’était pas vraiment. Puis, au vu des circonstances, cela aurait été mérité pour le lycéen. « Et bien… je, je… j’aime bien prendre des photos… puis, tu, tu… tu rendais bien… » Balbutia-t-il. Il mort de honte, se trouver dans cette situation l’effrayait. « Alors j’ai pas osé te demander et je l’ai fait. » Finit-il en un soupir, comme s’il avouait une grosse connerie à ses parents ou un professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumour has it
avatar
pnj
vos messages : 151
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: EZECKIEL ¤ What are you doing ??   Sam 14 Juin - 10:37

La poche qui buzz, le bruit de l'alarme pour les messages qui sonne. Une brune pas trop contente qu'on la prenne en photo et un Ezeckiel qui ne sait pas ou se mettre.


Ezeckiel:
 

      CREDIT > CHAUSSETTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commehier.forum-canada.com
Invité

MessageSujet: Re: EZECKIEL ¤ What are you doing ??   Lun 16 Juin - 19:46

Ezeckiel Donovan & Freya W. Hasting

« Petit un, tu ne me connais pas. Petit deux... tu ne me connais pas. »



Il y avait déjà un petit moment que Freya songeait à reprendre les cours. Elle avait beau croire dur comme fer à son rêve de devenir actrice, il n’en demeurait pas moins qu’avoir un plan B était toujours une excellente solution. En l’occurrence, puisqu’elle avait toujours adorée les animaux, elle s’était dit que devenir vétérinaire pourrait être un excellent second choix. Elle aurait au moins la satisfaction de se sentir pleinement utile et d’apporter du bien autour d’elle. C’est pourquoi elle avait été se réinscrire le matin même, se rendant par la suite au parc afin de prendre un grand bol d’air frais. Le temps était au beau fixe après tout et aucune obligation ne l’obligeait à rentrer chez elle dans l’heure. Après tout, Hela avait son travail et ses obligations de son côté. Contrairement à miss Hasting, la jolie rouquine était née dans cette ville et elle y avait déjà ses habitudes. De son côté, la brunette cherchait encore ses repaires. Elle avait beau être en ville depuis quelques mois et s’y être fait de nombreux amis, elle ne se sentait pas encore tout à fait épanouie, et elle était toujours à la recherche de ce qui mettrait un peu de piment dans sa vie bien monotone depuis quelques temps. Après tout, ce n’est pas en continuant à collectionner les conquêtes d’un soir qu’elle serait enfin heureuse.

Alors qu’elle était assise toute seule sur son banc de parc, plongée dans ses pensées, un mouvement au loin la sortie de sa torpeur pour la ramener au moment présent. Un jeune garçon au loin venait de la prendre en photo et bien franchement, elle se demandait pourquoi. Pourquoi est-ce qu’il lui portait ce genre d’intérêt tout d’un coup alors qu’ils ne se connaissaient pas ?? Était-ce la première fois qu’il lui portait ce genre d’intérêt d’ailleurs ?? Ça lui fichait un peu la chair de poule. Mieux valait qu’elle mette les choses au clair dès à présent. Aussi, la jeune femme se releva rapidement, se précipitant d’un pas rapide vers le garçon pour le confronter et lui demander des comptes. Elle ne comptait pas le laisser se tirer sans avoir une explication plausible. Néanmoins, le malaise qui se lisait dans son regard n’échappa pas à Freya. « Et bien… je, je… j’aime bien prendre des photos… puis, tu, tu… tu rendais bien… Alors j’ai pas osé te demander et je l’ai fait. » Il avait quelques difficultés d’élocution, de ce fait, elle se rendit bien compte qu’il était assez mal à l’aise de la situation. Un vrai maniaque lui aurait balancé une phrase toute faite, mais pas lui. Ce jeune homme semblait plus timide et effrayé qu’autre chose. Néanmoins, la brunette ne décroisa pas ses bras de sa poitrine, gardant la même mine sérieuse. « Et on ne t’a jamais apprit que ça ne se faisait pas de photographier les gens sans avoir leur consentement ?? » souffla-t-elle en arquant les sourcils. À vrai dire, elle était plus amusée qu’autre chose. La timidité avait toujours été une chose qui l’avait fascinée, et si ce jeune homme était une proie facile face à son charriage, elle n’allait sans doute pas hésiter à le taquiner un peu.

Mais une petite vibration se fît entendre, signe qu’un portable venait de sonner. Fraya eu légèrement peur sur le coup. Elle frissonna à l’idée que ce soit encore ce fameux Inconnu qui connaissait son plus noir secret et qui voulait encore l’embêter. Néanmoins, il ne s’agissait pas de son téléphone, mais plutôt de celui de son interlocuteur. « Je crois que c’est le tien. » dit-elle d’un ton beau plus calme cette fois. Elle le laissa sortir son téléphone de sa poche, esquissant un léger sourire. « Au fait, je m’appelle Freya. Et comment s’appelle mon photographe en herbe ?? » lança-t-elle avec un petit sourire en coin.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EZECKIEL ¤ What are you doing ??   

Revenir en haut Aller en bas
 

EZECKIEL ¤ What are you doing ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le côté ouest :: le parc-