AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surprise! (Aymeric & Louise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 16:33

J’avais quitté l’hôpital contre avis médical. Nathanaël avait bien essayé de me retenir mais il n’y était pas arrivé. J’étais donc partie. Je détestais rester allongée à ne rien faire. De plus, je n’avais rien eu à la tête. Plus de peur que de mal. Il fallait maintenant l’annoncer à Aymeric. Et cela n’allait pas être facile. Il était mieux que je le lui dise en face. J’avais hésité à le faire par message ou encore à le laisser se rendre à l’hôpital sans rien lui dire. Mais non, je n’étais pas comme cela. J’étais plutôt du genre à assumer mes actes. Je savais où il habitait. J’y avais passé quelques jours avant l’enterrement de mes parents. Je marchais vers son appartement assez doucement. Pourquoi ? Premièrement parce que j’avais peur de sa réaction. Je me doutais que j’allais passer un sale quart d’heure. Et deuxièmement parce que j’étais fatiguée, réellement. Ma voiture était encore au jardin d’enfants. Je n’avais donc que mes jambes et le bus. J’avais pris ce dernier même si ce n’était que pour deux arrêts. Je me trouvais à quelques mètres du bâtiment. Mon cœur battait de plus en plus vite. Au fond de moi, j’espérais qu’il ne me laisserait pas tomber, qu’il continuerait à me soutenir. Quelqu’un entrait dans le bâtiment, j’en profitais pour le suivre. Je pris l’ascenseur et arrivais rapidement à l’endroit souhaité. Avant de frapper à la porte, je vérifiais que ma tête soit correcte. Je mis un peu de fond de teint, du crayon et du mascara. Ni une ni deux, je frappais. Il ne fallut pas beaucoup de temps avant qu’Aymeric n’arrive. Je pris une grande respiration, j’entendais la clé tourner dans la serrure. « Coucou ! ». Oui, c’était tout ce que j’avais trouvé à dire : coucou. Vous avez une autre idée, vous ? Ah oui. Je souriais bêtement aussi. J’avais retrouvé ma bonne humeur. Et croyez le ou non mais je n’avais pas bu une seule goutte d’alcool. J’étais complètement clean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 17:01

Surprise!


Après avoir passé du temps auprès de Louise à l'hôpital, il avait fallu que j'aille rapidement à mon appartement pour rejoindre ma sœur qui m'y attendait. C'était avec d'énormes regrets que j'avais dû m'en aller, lui promettant que je reviendrais la chercher. Je n'avais pas de raison de m'inquiéter, elle ne pouvait pas être mieux qu'en étant entouré d'autant de personnes. Aileen m'avait limite fait la morale parce que j'avais un peu de retard, certes c'est vrai que j'avais traîné, et j'avais le droit à quelques reproches.
Excuse-moi Aileen, je me rattraperais une prochaine fois, c'est promis.
Je serra dans mes bras ce petit bout de femme, qui avait énormément de force et de courage en elle, ce qui me rappelait Louise. Je lui expliqua brièvement la situation, sans entrer dans les détails.
Enfin, bref, dans l'histoire ce qui compte le plus, c'est que tu auras les clés de mon appartement et j'espère que tu en prendras soin durant mon absence. Je peux compter sur toi?
Un sourire illumina son visage, et de nouveau elle me prit dans ses bras. L'ambiance familiale n'était pas à son beau fixe, et ça offrait une échappatoire à la jeune fille. Elle me remercia avant de prendre le chemin de la demeure familiale. Je me retrouvais seule pour la 1ère fois depuis quelques jours, ce calme était étrange... Je me décida à prendre une petite douche, on improviserait après. Je fus surpris d'entendre sonner, qui ça pouvait bien être? Lorsque j'ouvris la porte, je fus étonné d'y voir Louise.
Louise? Qu'est-ce que tu fais ici? Mais... L'hôpital? Ils t'ont laissé sortir?
Je m'attendais à tout sauf à ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 17:16

J’entrais alors dans l’appartement d’Aymeric. Je regrettais déjà mon choix d’être venue le voir. J’aurai pu rentrer directement à la maison, prendre une rapide douche et m’allonger dans mon lit. J’aurai reporter toute cette crise à demain. Cela aurait été la solution la plus facile. Je n’avais jamais vraiment vu Aymeric s’énerver. Que ce soit sur moi ou sur quelqu’un d’autre. Il était d’un tempérament calme et contrôle. Tout mon contraire en fait. J’étais impulsive et il m’arrivait d’être colérique. Les opposés s’attirent me diriez – vous. Et je suis totalement d’accord avec vous. Mes jambes avaient presque marchés toute seule jusqu’ici. Je détestais être loin d’Aymeric. J’avais l’impression qu’il me manquait quelque chose. Je me posais dans le fauteuil, comme si j’étais chez moi. J’étais assez essouflée mais cela n’avait rien à avoir avec un problème de santé quelconque ou autre. J’étais juste épuisée, j’avais besoin de dormir. « Je suis venue te rejoindre, tu me manquais. ». Oui, c’était vrai aussi. J’avais besoin de le retrouver, d’être près de lui. J’entrepris alors de lui faire un câlin. J’espérais qu’il l’accepte, qu’il ne me rejette pas. « Non, il ne m’ont pas laissée sortir. J’ai pris la décision toute seule, comme une grande. Je n’avais rien de spécial. J’ai vérifié mon dossier. ». Et puis zut ! J’étais capable de m’auto – diagnostiquer toute seule. Je n’avais pas fait plus de sept ans d’études pour rien, si ? Je me doutais que j’allais avoir droit à des représailles. Il n’allait pas être content. « Dis, je peux prendre une douche ? ». J’essayais de changer de sujet, de parler d’autre chose. En espérant que cela fonctionne… Mais c’était loin d’être gagné. D’ailleurs, j’avais décidé de reprendre du service le lendemain aussi. Il fallait que je m’occupe. Je ne pouvais pas rester chez moi à attendre que le temps passe. Il fallait que je m’occupe, que je fasse des choses. Et soigner des enfants était une superbe idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 18:20

Surprise!


L'étonnement était à son maximum à ce moment là, moi qui était persuadé qu'elle passerait la nuit à l'hôpital, voila que Louise se trouvait devant ma porte. Pourquoi avait-elle décidé de venir ici? C'était la question qui me traversait l'esprit, mais surtout les médecins l'avaient-ils vraiment laisser sortir comme ça? Elle ne prit pas le temps de répondre tout de suite à mes questions, préférant entrer directement dans l'appartement, elle y avait passé quelques jours et le connaissait bien du coup. Je la regardais tandis qu'elle allait s'asseoir directement dans un des fauteuils. Je ferma la porte d'entrée pour m'asseoir à côté d'elle, j'avais hâte d'entendre ses explications. Elle n'avait pas l'air dans son assiette, pour ça que ça restait étrange que les médecins l'aient laissé partir, ce n'était pas ce qui était prévu à l'origine. La seule réponse qu'elle me fournit: je lui manquais? Elle m'avait manqué aussi depuis que j'étais partie de sa chambre d'hôpital, mais elle ne répondait toujours pas à la véritable question... Je continuais de la regarder, de manière appuyée, attendant qu'elle me donne plus d'explications. Je restais sceptique. Elle me prit alors dans ses bras, je ne pouvais pas résister et la repousser, c'était trop m'en demander. La suite ne me fit pas rire...
Tu es partie contre avis médical? Mais enfin tu as réfléchi une seconde? Si ils voulaient te garder c'était certainement pour une bonne raison! Dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l'on veut! Surtout que tu n'as pas l'air d'aller si bien que ça...
En plus, je n'imaginais même la façon dont elle avait dû venir jusqu'ici sans auto, heureusement d'ailleurs ça aurait pu être aussi dangereux, il aurait pu lui arriver n'importe quoi, et pourquoi pas refaire une seconde chute? Elle avait le don de réussir à me mettre en rogne.
Elle essayait de changer de sujet, prendre une douche? Elle était douée pour essayer de dévier sur autre chose, je n'allais pas lui refuser de prendre une douche.
Bien sur que oui, je ne vais pas te l'interdire...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 18:41

Il avait accepté que je vienne dans ses bras. Il ne m’avait pas rejeté. Pour moi, c’était gagné. J’étais aux anges ! Je souriais alors. Mais, à peine l’étreinte fut finie qu’il commença à élever la voix. Il ne parlait pas de son ton calme et posé habituel. Quelque chose me disait qu’il était vraiment fâché. « Je suis juste fatiguée, Aym’ ! ». J’allais chercher à le provoquer, je le savais. Mais pour moi, la décision de partir contre avis médical était la meilleure à prendre. J’étais médecin, je savais quoi faire. Il n’y avait pas de risque pour moi. Nathanaël voulait juste me garder vu la quantité d’alcool que j’avais ingurgité. Et, à mon avis aussi, il préférait que je reste à l’hôpital sous sa surveillance. Mais je ne l’avais pas vu ainsi, je devais partir. Je ne me sentais pas bien en tant que patiente. « Oui, je suis partie contre avis médical. Je pense qu’ils ne me gardaient pour rien de spécial, juste pour dire de me garder. ». Je ne m’énervais pas. Je souriais encore bêtement. Je ne sais pas pourquoi mais j’étais plutôt joyeuse. D’ailleurs, c’était étrange qu’Aymeric ne m’ait pas encore soupçonné d’avoir bu avant de venir. J’avais des sautes d’humeur. Je passais de quelqu’un de très joyeuse à quelqu’un qui pleurait toutes les larmes de son corps. Sur le temps du trajet, j’avais pris le temps de réfléchir. Je devais faire des efforts et arrêter de me lâcher complètement en présence d’Aymeric. Je devais prendre sur moi et encaisser. C’était sûrement la meilleure chose à faire. Il m’avait assez vue sous mon pire jour. Il était temps qu’il me voie sous mon meilleur. « Et puis, j’ai réfléchi trois secondes. Ils me gardaient pour rien ! ».
Il avait accepté que je prenne une douche. C’était étonnant. J’aurai pensé qu’il voulait d’abord régler le problème. « Oh, mais je n’ai rien ici. Je devrai peut – être rentrer. On se voit demain à l’hôpital ? ». Je me levais alors pour me diriger vers la porte. J’habitais quinze maisons plus haut. Je devais être capable de marcher 500 mètres. Le soir était tombé. Il faisait complètement noir dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 4 Juin - 21:43

Surprise!


Je voulais vraiment la soutenir, je voulais être là pour elle, mais si elle commençait à refuser des soins, ça n'allait pas être du gâteau... Elle avait commencé par essayer de faire passer ça tranquillement, une étreinte et un "tu me manquais", mais ce n'était pas possible de laisser passer ça. Elle recommençait à mettre sa santé en danger et ça me mettait vraiment en rogne, ce n'était pas possible, laisser sortir un patient juste comme ça. Elle était fatiguée? Pourquoi n'était-elle pas restée là bas dans ces cas là? Plutôt d'avoir fait la route jusqu'ici... Je n'arriverais jamais à la comprendre, c'est comme ci elle aimait me voir en colère comme ça. Elle n'essayait pas de me calmer non, au contraire même, elle continuait à me provoquer. Et au lieu de me calmer et d'entrer dans son jeu, je tombais dans le panneau, encore une fois.
Pour dire de te garder? Je ne pense pas qu'ils se seraient amusés à te garder juste pour le plaisir, il n'y aurait aucun intérêt!
Elle avait ce petit sourire provocateur sur les lèvres, elle s'amusait bien à jouer avec mes nerfs. Je ne savais pas ce qu'elle cherchait exactement en faisant ça... Je n'arrivais vraiment pas à la comprendre.
Tu m'expliques pourquoi ils t'auraient gardé pour rien? Ca n'a vraiment aucun sens... J'ai vraiment l'impression que tu cherches à me provoquer, à me mettre en rogne, que cette situation a l'air de plutôt bien t'amuser, non?
Ma tension commençait à baisser un peu, il fallait que je prenne de grosses bouffées d'air pour me calmer un peu, je n'aimais pas me mettre dans tous ses états. Je canalisais les choses plutôt bien habituellement. Oui, j'avais accepté qu'elle prenne une douche, on aurait pu reparler de tout ça après, si ça pouvait la faire se sentir mieux durant quelques minutes. Elle avait dû signer les papiers pour sortir, même pas la peine de penser une seconde la ramener à l'hôpital, Louise ne serait sûrement pas d'accord non plus. Le mieux était qu'au moins elle reste ici, je pourrais veiller sur elle si jamais il se passait quoique ce soit. Apparemment, elle en avait décidé autrement, et se dirigeait vers la porte.
Oh non, non, maintenant que tu es ici, tu n'en sors plus, en plus il fait nuit, tu ne vas pas rentrer dans cet état là. Tu restes dormir ici, pour tes vêtements, on improvisera demain, le sujet est clos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 5 Juin - 14:30

Il s’énervait de plus en plus. Je devais le calmer. Il fallait que je trouve quelque chose et vite ! « Aym’, calme – toi ! ». Je le lui avais dit sur un ton calme mais tout de même autoritaire. « Il n’y a pas mort d’homme. ». Je me doutais qu’il allait s’énerver sur cette phrase. Mais je ne la retirais pas pour autant. J’avais eu raison de la lui dire. « Nathanaël me gardait uniquement parce que j’avais trop bu. Il voulait que je sois sous sa surveillance. J’en suis persuadée ! ». Et c’était, à mon avis, l’unique raison. Il ne connaissait Nathanaël ni d’Eve ni d’Adam. Il n’avait sûrement pas confiance en lui. Et je pouvais le comprendre.
Comme si la situation pouvait m’amuser. J’aurai préféré qu’il m’accueille à bras ouverts plutôt que comme ceci. Quelle idée… « Mais oui, bien sûr ! C’est mon jeu préféré ! ». Je pris un bon souffle. Il n’avait pas le temps de répondre que je continuais déjà. « Non, elle ne m’amuse pas. Mais tu voulais que je vienne en pleurant, c’est ça ? Je suis sortie de l’hôpital, je suis contente moi ! Je suis médecin. Je sais ce qui est bon aussi. ». Je n’avais pas pu résister, j’avais élevé la voix à mon tour. Non mais pour qui il me prenait ! « Je ne vais pas mettre ma vie en danger pour le plaisir, hein ! ».
Il voulait que je reste là. Et il n’allait pas m’empêcher de partir. Il n’en serait pas capable. « Aymeric, je rentre ! Je travaille demain. Je commence à 5 heures. Il me faut mes vêtements. ». Oui, j’avais décidé de prendre la garde d’un de mes collègues. J’avais besoin de travailler et lui avait besoin de voir sa famille. Chacun y trouvait son compte finalement ! Ma main était sur la clinche de la porte, prête à partir. « Et je ne changerai pas d’avis ! Bonne soirée. A demain. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 5 Juin - 18:59

Surprise!


Elle ne pouvait pas me demander de me calmer aussi facilement, elle n'aimait n'en faire qu'à sa tête et une fois de plus, elle me l'avait prouvé. Je détournais le regard, je ne m'attendais pas à avoir une soirée aussi mouvementée, surtout que la journée l'avait déjà été. Elle avait vraiment un don inné pour me mettre sur les nerfs, elle devait être bien la seule pour ça... Pas mort d'homme? Je tournais de nouveau la tête vers elle, elle se moquait de moi?
Pour l'instant, non, mais vu comment tu te comportes, ça risque d'arriver à un moment donné!
Elle savait vraiment comment me mettre hors de moi, même si j'arrivais à garder une légère once de conscience et de contrôle sur moi-même. Mais est-ce que ça allait durer? J'avais peur de perdre ce contrôle, et de ne plus réussir à réfléchir clairement. Je n'étais pas violent n'allait-pas croire cela. Je l'écoutais, continuant de prendre de grandes respirations. Je commençais doucement à reprendre mon calme.
Nathanaël? C'est ton médecin c'est ça? Il avait certainement raison de vouloir te surveiller à cause de l'alcool que tu as ingurgité. Tu as l'air de bien le connaître vu comment tu m'en parles?
Le sourire qu'elle avait sur les lèvres faisait vraiment pensé à un jeu de provocation, j'aurais aussi préféré passer une soirée tranquille avec elle, mais apparemment avec nos deux caractères, c'était trop demander. De nouveau, cela m'exaspérait, et je baissa le regard.
Je n'ai jamais dis ça, je suis content que tu sois venu jusqu'ici, mais j'ai l'impression que tu cherches à me provoquer avec tes piques et tes sourires. Je vois ça que tu aies contente de toi, mais à mon avis, on n'a pas la même vision des choses lorsque l'on étudie son propre cas que celui des autres. On a un avis souvent faussé...
Ce n'était même pas la peine de la raisonner, elle était persuadée d'avoir raison, et alors qu'elle avait fait le chemin jusqu'ici, maintenant elle voulait s'en aller? Je ne comprenais vraiment plus rien... Mais une chose était certaine, elle ne sortirait pas d'ici. Je lui attrapais le bras, celui qui était le plus proche de la porte, je ne serrais pas la pression de ma main pour ne pas lui faire de mal, et j'essayais de faire en sorte de pouvoir la regarder dans les yeux. Et de sorte aussi qu'elle soit coincée contre la porte.
S'il te plait, Louise, ne fais pas ça... On trouvera un moyen, je te déposerais chez toi avant que tu ailles travailler, il y a toujours une solution, ne pars pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Ven 6 Juin - 13:41

Comme si j’allais mourir. Je lui avais peut – être dit qu’il était ma seule raison de vivre. Ce qui était complètement vrai. Mais il était encore là ! Je ne souriais pas. J’optais plutôt pour la moue. « Mais enfin ! Je ne veux pas mourir, Aym’ ! ». J’avais élevé la voix un petit peu. Je trouvais qu’il exagérait.
C’est alors qu’il entama le sujet Nathanaël. Serait – il jaloux ? Je souriais intérieurement rien que pour cela. Mais rien ne se transmettait sur mon visage. « Nathanaël est celui qui s’occupe de ma santé à l’hôpital. Nous avons fait connaissance et sommes amis. Il s’inquiète. Et comme il ne te connaît pas, il préférait veiller lui – même sur moi. Enfin, je crois. ». J’avais essayé d’être la plus vague possible. Je ne voulais pas le rendre jaloux et ajouter quelque chose sur la table, avoir un sujet de dispute supplémentaire. Et puis, je n’avais pas eu envie de lui dire que c’était lui qui m’avait accueilli aux urgences chaque fois que les coups que je recevais étaient trop lourds. Plus tôt dans la journée, il s’était énervé rien qu’à l’idée d’y penser. Je préférais donc ne pas l’énerver plus.
« Aymeric, je ne suis pas rentrée chez moi directement. Je suis passée chez toi, pour te voir. ». Il ne devait pas se rendre compte de l’effort que j’avais fait. Je m’étais dirigée vers lui, vers le seul endroit où je me sentais en sécurité. Mais je ne voulais pas le lui dire non plus. Je m’étais rendue chez lui alors que j’étais sûre que j’allais me faire enguirlander. Mais je devais assumer mes actes.
Aymeric m’avait rattrapée. Il ne voulait pas que je parte. Est – ce par crainte ? Par envie que je reste à ses côtés ? Il tenait doucement mon bras. Je savais l’enlever facilement mais je n’en avais pas envie. J’adorais être à ses côtés. Et là, nos corps étaient assez proches. Je devais prendre sur moi. Ne pas l’embrasser, ne pas l’embrasser ! « Ou on va tous les deux chez moi ? Mais je suis partie demain matin à 4h. La garde commence à 5h. ». Il n’avait pas tilté sur le fait que je travaillais et c’était tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Ven 6 Juin - 14:31

Surprise!


Alors arrêtes de jouer avec ta vie sans cesse, si ce n'est pas ce que tu veux... Ce n'est pas ce que je veux non plus.
Elle avait l'air en colère, mais on voyait tellement de choses à l'hôpital, on ne pouvait pas s'amuser avec nos vie comme ça. Je refusais de la perdre... Je savais que j'avais tendance à surprotéger les gens que j'aimais, mais je n'y pouvais rien, il fallait toujours que je sois là pour les aider, ou veiller sur eux. Elle me confirma qu'il était son médecin, j'essayais de rester de marbre également, j'essayais de poser des questions anodines sur le fait qu'elle le connaissait bien ou non, même si ça ne me regardait pas. Je hocha la tête, comprenant un peu mieux la situation.
Ah mais c'est bien ça, c'est une bonne chose que tu t'entendes bien avec ce médecin. Et je comprend tout à fait qu'il ne me fasse pas confiance, inversement j'aurais réagi de la même manière.
J'essayais de lui sourire comme ci rien n'était. Je ne voulais pas me prendre la tête pour un truc aussi bête, ni me disputer à nouveau avec Louise, on avait élevé assez le ton tous les deux pour la journée. Un peu de calme nous ferait aussi du bien. Je ne préférais pas insister sur le sujet en plus, si elle voulait m'en parler, elle m'en parlerait un moment ou à un autre. J'étais surpris qu'elle soit venue directement ici au lieu de rester tranquillement chez elle, plus ou moins ça me faisait plaisir, même si je ne l'avouerais pas. J'étais vraiment content qu'elle soit là malgré qu'elle soit partie de l'hôpital contre avis médical. Mais de nouveau, j'allais le garder pour moi, elle n'était pas obligée de savoir tout ça. Apparemment, il y avait pas mal de non-dit entre nous deux..
Nous étions de nouveau si proche l'un de l'autre, mais je me préoccupais surtout du fait qu'elle ne devait pas repartir. Même si je ne pouvais pas nier la sentir très près de moi. Je la fixais droit dans les yeux, limite la suppliant de ne pas partir. Je n'avais pas pensé au fait qu'elle me parlait de travailler, et surtout qu'elle m'avait dit être encore en congé. Je ne savais pas ce qui était le mieux à faire...
Je... Ça ne me dérange pas de te déposer, je bosse aussi demain je te signale, pas aussi tôt mais peu importe... Enfin, c'est comme tu veux, tant que je peux veiller sur toi pour la nuit, tout me va.
Il fallait bien que l'un des deux cède sinon la conversation n'en finirait jamais. Et puis tant que je pouvais la garder à l'oeil c'était le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Sam 7 Juin - 9:01

Lorsque nous parlions de Nathanaël, je comprenais vite que cela le dérangeait. Mais il n’en parlait pas. Etait – ce par peur ? Par jalousie ? Je ne le savais pas et je ne le saurai probablement pas ce soir. Il n’avait pas à être jaloux de lui. Nathanaël et moi, ce n’était pas la même chose. Il prenait soin de ma santé. Nous nous étions attachés l’un à l’autre. Mais il n’était sûrement pas Aymeric. Lui, il était différent. Je tenais à lui plus que tout. Il était ma raison de vivre, mon oxygène. Oh, je n’allais certainement pas le lui dire. Du moins, pas pour le moment. Je ne voulais pas le mettre mal à l’aise. Et puis, nous avions déjà une discussion de ce genre quelques heures plus tôt dans la chambre d’hôpital. « Donc, je pouvais rentrer. Ce n’était rien. Rien de grave. ». Je souris alors doucement, tout finissait donc bien. Mais je voulais tout de même rentrer. J’avais envie de retrouver mon lit, de retrouver mon chez moi. J’allais prendre la chemise de nuit de ma maman. Un manque s’installait. Et il était plus grand d’heures en heures. J’avais donc entrepris de partir. Aymeric m’avait aussitôt rattrapé. Apparemment, il ne voulait pas que je parte loin de lui. Il voulait me surveiller ? Il avait envie de dormir à mes côtés ? Plein de questions se bousculaient dans ma tête. Nous étions alors très proches l’un de l’autre. Et sa bouche me tentait énormément. Nous nous étions embrassés dans la journée. Je ne pouvais décidemment pas le refaire. « Oui, ce serait bien que tu me déposes vu l’endroit où se trouve ma voiture. ». Et oui, elle était toujours au jardin d’enfants. Je passerai la chercher le lendemain en rentrant du boulot. Elle pouvait bien attendre. « Tu prends quelques affaires ? Tu veux de l’aide ? ». Je me dirigeais alors vers sa chambre. Je tombais dans le lit. Je l’aimais bien son lit. Je m’y sentais bien. Je souris alors doucement. « Tu viens me faire un câlin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Sam 7 Juin - 21:53

Surprise!


Ça ne servait à rien que j'insiste, elle ne semblait pas vouloir comprendre mon point de vue, et était persuadée d'avoir fait le bon choix en quittant comme ça l'hôpital. Lorsque ça concernait Louise, j'étais tout de suite sur mes gardes, m'assurant qu'elle allait bien, même déjà lorsque j'étais plus jeune. Lors de soirées, je la remarquais dès mon arrivée, et je la surveillais de loin. C'est généralement durant ces moments là que je ne buvais pas, laissant le plaisir à des amis que je ramènerais également si besoin. J'avais besoin de l'avoir à l’œil et de pouvoir la ramener sans encombre, et pour cela, je devais rester conscient de ce que je faisais. En y réfléchissant, c'était incroyable ce que je pouvais faire pour elle. C'est la seule pour qui j'avais fais tout ça. Encore aujourd'hui, j'étais là à ses côtés, prêt à tout pour l'aider. Je n'ajouta rien, me contentant de l'observer, lui faisant comprendre que ça me déplaisait malgré tout. Se prendre la tête ne menait plus à rien, je n'allais plus l'amener à l'hôpital après qu'elle ait signé une décharge. Ce n'était même plus la peine... Elle semblait aller bien, au point de vouloir rentrer chez elle, chose que je finis aussi par régler: nous passerions alors la nuit chez elle comme prévu au départ. C'est vrai qu'à nouveau, nous nous trouvions encore très proche pour la énième fois de la journée, je sentais les battements de son cœur étant donné que ma main se trouvait proche de son poignet. Je la regardais un instant dans les yeux, perdant la notion du temps pendant quelques minutes. Ah oui, sa voiture?
On fait comme ça, si tu as besoin, je t'accompagnerais jusqu'à ta voiture pour la récupérer.
Je me détacha de l'emprise de son regard, hochant bêtement la tête. Oui, il fallait préparer des affaires cette fois, ne pas recommencer comme ce matin. Je devais avoir un sac quelque part par là? Oui, le voilà, en haut de cette étagère. Je pris quelques vêtements que je mis dans le sac, sans vraiment prendre le temps de les plier, tant pis. Lorsque je tournais la tête, Louise s'allongea sur mon lit. Cela me fit sourire, elle était vraiment naturelle. Je m'étonna qu'elle m'appelle pour lui faire un câlin, de nouveau, cela me fit rire.
Difficile de refuser lorsque tu me le demandes de cette manière.
Je m'approcha alors pour m'allonger aux côtés de Louise.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Dim 8 Juin - 7:39

Tout se passait bien. Il ne s’était pas beaucoup énervé à mon plus grand bonheur. Finalement, je pouvais faire encore ce que je voulais. Il n’y avait pas réellement de répercussions. Cela me fit sourire doucement. J’avais en quelques sortes couru jusque sa chambre où je m’étais installée sur son lit. Oh, je ne m’étais tout de même pas mis sous les couettes. Je le regardais alors avec un grand sourire. Il avait pris un sac et mis quelques vêtements à la va vite dedans. Il n’avait pas pris le temps de les plier. Je me promettais alors de les lui repasser une fois chez moi. « Tu repasseras plus tard pour le reste, je présume ? ». Il me semblait qu’il n’avait pas grand chose dans ses affaires. Mais je m’abstenais de commentaire. Il gérait comme il le voulait. Il n’avait pas fallu le prier pour qu’il me rejoigne. Je me mettais alors sur le côté. J’attendais qu’il fasse lui le geste de me prendre dans ses bras. J’avais déjà demandé le câlin. Je ne voulais pas être la fille étouffante. Parce que je n’étais pas ce genre de filles.
J’étais fatiguée. Je savais que cela allait être dur de marcher jusque chez moi. J’avais comme une énorme barre dans la tête. Mais je devais résister, passer au – dessus. Je regardais alors Aymeric. « Tu n’aurais pas un paracétamol ? ». Mon mal de tête était vraiment insupportable. Je savais que c’était uniquement parce que j’étais très fatiguée. Mais j’avais besoin d’être au calme et posée avec Aymeric. J’avais besoin de voir que tout pouvait très bien aller entre nous. Plus de dispute, plus de prise de tête sur des sujets assez taboo. Non, il me fallait du calme. Je devais simplement être en sa compagnie, couchée à ses côtés et profiter des gestes d’affection qu’il avait envers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Dim 8 Juin - 20:01

Surprise!


Elle avait l'air contente que tout se finisse bien pour elle finalement, je regrettais de ne pas avoir réussi à lui faire prendre conscience de ce qu'elle avait fait, des risques qu'elle avait pris. J'espérais que cela finisse par changer... Mais elle ne cessait de me faire craquer, et je finissais toujours par la laisser gagner, ce n'était pas la solution, loin de là, mais se disputer n'était pas forcément mieux. En parler calmement, plus tard, aidera peut être à régler les choses? Il était alors temps de prendre quelques affaires, j'aurais certainement le temps de repasser lorsque je donnerais les clés de l'appartement à Aileen. Cela m'avait fait sourire de la voir allongée sur mon lit, elle était vraiment unique et étonnante. Elle avait l'air de faire des choses sans trop réfléchir, instinctivement, et c'était amusant. Une fois que j'ai mis le minimum nécessaire dans mon sac, et après l'avoir fermé, je me tourna vers Louise. Je hocha la tête à sa question:
Oui, certainement demain soir, lorsque je donnerais les clés de l'appartement à ma sœur.
C'est alors qu'elle me demanda de lui faire un câlin, impossible de résister à cette demande qui avait été formulé de manière si adorable. Je m'étais alors approché d'elle, m'allongeant alors à ses côtés. Elle se mit sur le côté, l'ayant du coup face à moi. Je m'approcha d'elle et la pris dans mes bras. Je pouvais de nouveau la sentir proche de moi, j'appréciais ces petits moments où on oubliait le reste, où nous n'étions rien que tous les deux. C'est agréable de se retrouver comme ça.
J'avais l'impression que quelque chose clochait lorsque j'entendis sa petite voix me demander un paracétamol, elle n'avait pas l'air en forme. Je m'écarta légèrement d'elle de façon à voir son visage à nouveau. Je lui toucha le visage, elle semblait avoir de nouveau virée au pâle. J'avais vraiment peur pour elle, j'étais plutôt inquiet oui, et la voir me réclamer un cachet ne me rassurait pas.
Oui, oui, je dois avoir de quoi dans la salle de bain, je te ramène ça tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Lun 9 Juin - 13:51

Tout avait l’air si simple entre nous deux. Lui faire un câlin, lui caresser le ventre. C’étaient tous des gestes naturels. Ils ne me demandaient pas de réflexion. Je les faisais sans réellement me poser de questions. Nous étions très tactiles. Et je peux vous dire que c’était exclusivement avec lui. Je ne supportais pas que des inconnus ne m’approchent de trop près. D’ailleurs, je devais bien souvent prendre sur moi dans mon boulot. Les enfants étaient très tactiles aussi. En soirée, je buvais assez bien. Et finalement, je ne m’en rendais plus compte. Mais lorsque j’étais complètement clean, il ne fallait pas y penser ! « Ah, tu ne les lui as pas donné ce soir ? Tu la revois demain aussi ? ». Non, je n’étais pas jalouse de sa sœur. Mais disons que j’adorais avoir l’impression qu’il était complètement à moi. Bon, c’était sa sœur et c’était tout à fait normal. Et c’est d’ailleurs pour cela que j’allais me taire mais tout de même. Il avait cette chance de l’avoir. Et elle en avait une énorme aussi ! Mon frère avait préféré repartir à la guerre directement. Il n’avait pas pris la peine de s’occuper de moi ni de prendre du temps en ma compagnie. Je lui en voulais terriblement. Je devais donc accepter qu’il soit comme cela avec sa sœur. Elle avait de la chance et devait vraiment en profiter !
Je lui avais demandé de me faire un câlin. Il était directement venu à mes côtés, à mon plus grand bonheur. Je m’étais mise sur le côté et lui m’avait prise dans ses bras. J’avais blotti ma tête dans son cou. C’était le meilleur endroit au monde. Mon endroit. J’osais espérer être la seule à pouvoir m’y mettre. Je profitais alors de ce câlin. Il ne dura que quelques minutes. Mon mal de tête me faisant trop mal, je lui avais demandé un médicament. « Merci ! ». Je souris alors. Il ne lui avait fallut que quelques minutes pour revenir. Mais ce fut assez pour que je tombe endormie. J’étais en vêtements sur son lit. Je dormais à poings fermés. Et cela me faisait le plus grand bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Lun 9 Juin - 21:25

Surprise!


Eh bien oui, je n'ai jamais fais de double de la clé, et je ne pensais pas te voir débarquer, et j'étais certain de passer la nuit ici du coup. On avait prévu de se revoir oui...
Je sentais à sa façon de parler que ça avait l'air de la gêner. Je n'arrivais pas à comprendre en quoi... Enfin pas tout de suite, elle avait aussi un grand frère, mais qui ne lui consacrait pas beaucoup de son temps. Peut être que ça la remuait? Je n'ajoutais rien, peut être que ce n'était qu'une impression. Le temps semblait s'être arrêté, je préférais oublier les événements récents de la journée et de la veille, j'avais envie d'être tranquille auprès de Louise. Ça pourrait peut être changer de ne pas se disputer? D'en profiter, d'être soi-même pendant quelques heures... Je fermais un instant les yeux, profitant de ce moment. J'adorais la prendre dans mes bras, et la sentir aussi proche de moi. J'avais l'impression que c'était réciproque, elle se nichait dans mon cou, sentant alors sa respiration. C'était reposant, j'aurais pu passer des heures comme ça, tellement j'étais bien. Mais cela fut écourté rapidement, Louise n'avait pas l'air d'aller bien. Je m'étais décalé pour la regarder, elle avait de nouveau pâli. J'allais alors lui ramener les médicaments en espérant que ça aille mieux. Je lui embrassa le front avant de me lever en direction de la salle de bain. Je demandais alors:
Tu as mal où?
J'espérais que ça ne soit pas trop grave... Je fouillais dans cette petite armoire, finissant par trouver ce qu'il me fallait assez rapidement. En étant médecin, on ne pouvait qu'être bien équipé au niveau des médicaments. C'était toujours utile, c'est vrai. Je revenais alors vers la chambre, mais je n'osa pas parler. Louise semblait s'être endormie. J'essayais de ne pas faire de bruit, m'approchant d'elle pour m'assurer qu'elle allait bien. Elle avait l'air dans un sommeil profond, elle devait vraiment être épuisée. Je ne trouvais pas utile de la réveiller, j'allais chercher le plaid pour recouvrir Louise. Elle avait l'air apaisée, et cela me fit sourire. Je m'allongea à côté d'elle, l'observant pendant de longues minutes. J'avais peur de la réveiller, et n'osais plus bouger. Je sentais que j'allais certainement finir par m'endormir aussi... Mes paupières commençaient à être lourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Dim 15 Juin - 9:51

Où j’avais mal ? Je ne devais pas lui dire la vérité, il risquerait de s’inquiéter pour rien. J’étais juste fatiguée et cela se traduisait par un immense mal de tête. J’optais alors pour autre chose. Qu’allais – je bien pouvoir lui dire ? Un mal de dents ? Pas crédible… Un mal de jambes ? Pas crédible non plus. Je n’avais rien fait de particulier aujourd’hui. J’optais alors pour un mal de ventre. C’était le mieux, le plus facile. « Au ventre. J’ai des crampes à l’estomac. ». Il fallait aussi dire que je n’avais pas mangé depuis le petit déjeuner. Nous avions sauté le repas de midi suite à ma chute. Ensuite, j’avais refusé le repas de l’hôpital. Mais ça, il n’était pas obligé de le savoir… Et puis, j’avais les effets de manque. Cela devait jouer aussi d’une façon ou d’une autre sur mon terrible mal de tête. Mais je ne voulais pas m’avouer vaincue. Je voulais lui montrer que j’en étais complètement capable !
Il était à peine revenu que je m’étais endormie. Quelques heures auparavant, j’avais mis le réveil sur mon téléphone. Il ne fallait pas que j’arrive en retard. La nuit fut donc courte. Ma garde commençait à 5 heures mais je devais passer chez moi prendre de nouveaux vêtements. Et puis, je n’étais pas contre une rapide douche non plus. Je savais que j’allais carburer au café les 36 prochaines heures. J’avais mis mon téléphone portable en vibreur. Aymeric ne pouvait donc pas se réveiller. Il était 3h30 du matin. Je me levais doucement en veillant à ne pas faire de bruits. Je quittais la chambre sur la pointe des pieds, fière de ne pas l’avoir réveillé. Je portais encore les vêtements de la veille. Je trouvais rapidement mon sac et regardais mon bipeur. C’était plus un réflexe qu’autre chose. Il n’était pas possible que je reçoive un appel. Je n’étais pas allée bosser depuis bientôt une semaine maintenant. J’hésitais à me faire un café. J’avais trop peur de le réveiller. Je lui laissais donc un petit mot pour ne pas qu’il s’inquiète. « Je suis partie travailler. Merci pour cette nuit ! Bon courage pour ta journée. Je rentre chez moi dans 38 heures plus ou moins ! ». Je déposais ce mot sur la porte du frigo et fermais délicatement la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Dim 15 Juin - 23:37

Surprise!


Alors qu'elle m'avait répondu avoir mal au ventre, ça ne me semblait pas très crédible, elle n'avait pas l'air d'avoir si mal au ventre que ça. Elle avait pris l'habitude de me cacher des choses, je me dirigeais alors de nouveau vers la chambre, pour l'avoir en face de moi, et avoir une confirmation de ce qu'elle venait de me dire. Mais je n'en eu pas l'occasion, Louise s'était endormie. Je pouvais la regarder à loisirs tant que je le voulais, désormais. Je reposa les médicaments sur la table de chevet à côté du lui, et m'allongea à côté d'elle, après lui avoir amené une couverture. Avant de finir par m'endormir...
Je fus réveillé par les rayons de soleil qui envahissait la chambre. J'ouvrais les yeux avec difficulté, remarquant alors l'absence de Louise. Elle avait de nouveau disparu, elle avait fait la route jusque chez elle à pied et certainement de même jusqu'à l'hôpital. Elle était vraiment bornée... Je me saisis du mot qu'elle avait laissé sur le réfrigérateur. Mais je ne voulais pas une énième dispute avec elle, alors je ne cherchais pas à la contacter. Je m'assura simplement qu'elle était bien au boulot en passant par l'accueil de l'hôpital. J'avais encore un peu de temps devant moi, il était bientôt 9h. Je m'activa pour m'apprêter, et avaler un rapide petit-déjeuner avant d'aller à l'hôpital. Comme chaque matin, j'allais directement chercher un café, petit rituel pour attaquer cette nouvelle journée. Je tenais un café dans chaque main, vivre avec Louise durant ces derniers jours m'avait permis de connaître ses goûts et notamment sa façon de prendre son café. Je savais où était son service, pour y être allé ces derniers temps, et je m'y dirigeais alors. Le tout était encore de la retrouver. Je ne savais pas trop par où commencer. Je regardais à droite et à gauche, tout en avançant dans les longs couloirs. Je repérais alors une tête blonde qui était de dos. J'étais quasi-certain que c'était Louise, je m'avançais vers elle. J'affichais un grand sourire sur les lèvres, elle avait une longue garde, ce café ne pourrait que lui faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 25 Juin - 13:56

La matinée avait déjà été compliquée. Un autobus d’enfants s’était renversé sur l’autoroute quelques heures plus tôt non loin de l’hôpital. Ils étaient étrangers et ne parlaient pas la langue. Il y avait eu quelques cas graves. J’avais d’ailleurs été réquisitionnée aux urgences. J’adorais la traumatologie aussi. Mais je ne pouvais pas me spécialiser dans plusieurs disciplines malheureusement. Je m’étais occupée de tellement d’enfants. Une bonne partie d’entre eux se trouvaient maintenant en pédiatrie. Nous étions donc débordés. Je faisais un rapide check up dans le couloir avec la cheffe des infirmières. « Pour le lit 4, tu n’oublies pas de lui donner du Lorazepam. Il est fort agité. Il faudrait qu’il se calme pour son cœur. S’il y a le moindre problème, tu me bippes. ». J’avais besoin d’une courte pause de cinq minutes. J’étais morte crevée et je rêvais de mon café. Il fallait que je me remette en selle dans le but d’éviter une erreur médicale. Je me tournais donc pour partir vers la cafétaria. Quelle ne fût pas ma surprise de voir Aymeric venant dans ma direction. J’étais prête à courir dans le couloir pour aller dans ses bras. Mais je n’étais pas chez moi. Et je préférais que notre relation reste discrète. Les gens jasaient rapidement et pour pas grand chose. Nous n’étions pas ensemble et je n’avais pas envie que les gens le croient… « Mais que fais-tu ici ? ». Je lui affichais mon plus beau sourire. Il arrivait toujours à me surprendre d’une façon ou d’une autre. J’optais tout de même pour un bisou que je déposais délicatement sur sa joue. « Ca me fait plaisir que tu sois passé me voir ! ». Il y avait certains enfants encore en état de choc. Cela leur ferait peut – être du bien de leur parler. « Tu as un peu de temps devant toi, là ? ». Je ne voulais pas changer son planning, tout dépendant de ce qu’il devait faire. Et puis, il n’aimait peut – être pas discuter avec les enfants. Certaines personnes ne savaient pas comment les prendre. Je n’avais aucune idée de ses relations avec de si petites personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 25 Juin - 19:29

Surprise!


A mon entrée, l'hôpital était en totale ébullition, c'était comme ça la plupart du temps notamment aux urgences. J'étais content d'être un peu plus isolé, de tout ce grabuge. Je ne connaissais pas beaucoup des médecins que je rencontrais, excepté quelques-uns, qui me saluaient de la tête. Mais je cherchais une personne en particulier, et tenais un café qui était encore chaud pour elle. Mon cœur fit un raté lorsque de dos je la reconnus, elle discutait avec une collègue. Je me dirigeais à petits pas vers elle, ne voulant pas l'interrompre ni la déranger en plein travail. Elle finit par se tourner et par me voir par la même occasion. Elle avait aussi un sourire sur les lèvres, voyant qu'elle avait l'air déjà épuisée. Je ne voulais pas que nous ayons des problèmes, ni que des rumeurs viennent gâcher tout ça. Elle avait déjà eu peur la veille lorsqu'il avait fallu la faire hospitaliser, pas besoin d'en ajouter. Arrivé à sa hauteur, je lui tendis le café que j'avais été lui cherché, et qui été la raison pour laquelle j'étais là devant elle, enfin en partie... La voir et passer un peu de temps avec elle, étaient aussi en partie d'autres raisons. Je lui souriais avant de lui dire:
J'ai pensé qu'un petit café te ferait du bien, apparemment j'ai bien fais.
Je restais en face d'elle, l'observant, et souriant bêtement. Elle était vraiment admirable, la veille encore elle était mal en point, et là elle semblait tout à fait remise. Je n'arriverais jamais à la comprendre... Elle s'était penchée vers moi pour me faire un baiser sur la joue, et malgré que l'on est des spectateurs, cela m'avait fait plaisir. J'aurais tant voulu lui toucher la joue, ou la prendre dans mes bras, mais je restais les mains dans mes poches.
Eh bien, je suis contente que ça te fasse plaisir. Tu te sens comment ce matin?
Je fus surpris par sa question, je regarda ma montre. Et surtout j'essayais de me rappeler à quelle heure je devais recevoir un patient. Je haussa les épaules...
Cela dépend de ce que tu attends de moi? Je dois encore avoir un peu de temps libre...
J'essayais de réfléchir à ce qu'elle allait répondre, cela m'intriguait. J'étais content que la tension soit totalement redescendue depuis la veille, même si elle avait vraiment l'air totalement épuisée, elle semblait être aux anges. Elle avait ce beau sourire sur le visage, et cela me rendait heureux. Elle avait fait le bon choix en reprenant le travail. De nouveau l'envie me prit de lui toucher la joue, mais je suspendis mon geste. La situation devait paraître étrange vue de l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Mer 25 Juin - 19:46

Cela me faisait tellement bizarre de le voir là. Il était dans mon domaine. C’était un lieu qui m’appartenait en quelques sortes. Je m’y sentais bien. J’aurai été capable d’y passer ma vie… Enfin soit, tel n’est pas la question. « Oh que oui ! J’allais justement en chercher un d’ailleurs. ». Nous étions en plein milieu du couloir. Tout le monde nous voyait, nous regardais. J’étais assez pudique des sentiments. La rumeur de mon hospitalisation devait sûrement avoir fait le tour de l’hôpital. Je les regardais alors, leur lançant un regard méchant. Les dossiers étaient censés rester confidentiels… « Tu as vu ? On dirait que je suis une bête de cirque ! ».
Je lui avais alors déposé un tout petit bisou rapide sur la joue, espérant que cela ne se ferait pas trop remarquer. Je préférais largement me faire toute petite. C’est alors qu’il me sourit. Mais je n’avais droit à aucun retour de sa part. Était – ce par pudeur ? Ou parce qu’il n’en avait tout simplement pas envie ? Je ne savais pas comment le prendre. Mais je ne voulais pas m’attarder là – dessus. Il m’avait demandé comment je me sentais ce matin. « Je suis morte crevée. Et je viens de faire seulement 4 heures sur les 36. Mais ça va aller ! ». Je lui souris alors, à mon tour. Je devais être honnête avec lui. Je ne pouvais, définitivement, pas tout lui cacher. Nous devions avoir une relation de confiance, non ?
« Tu penses que tu pourrais passer au lit 4 ? Il y a eu un accident impliquant un car rempli d’enfants. Ils ne parlent pas notre langue. Et c’est le seul à la comprendre. Mais je n’arrive pas à le rassurer. Tu pourrais peut – être le faire ? ». Je lui souriais alors, espérant que cela fonctionne. Le petit avait besoin de quelqu’un qui savait de quoi il parle. Je n’avais pas fait des études de psychologie ou de psychiatrie. Je n’étais qu’une simple pédiatre.
Je pris sa main et l’attirais vers une salle de repos. Une fois dedans, je fermais la porte à double tour. Nous avions besoin de nous retrouver, de n’avoir aucun regard qui se pose sur nous. J’avais besoin d’être seule avec lui, quelques minutes… « Ne m’en veux pas, s’il-te-plaît. ». Il ne devait pas m’en vouloir de m’enfermer quelque part avec lui et de le garder, égoïstement, que pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 26 Juin - 0:43

Surprise!


Au départ, je n'avais pas fais attention au fait que l'on nous observait, tout ce qui m'intéressait à cet instant, était Louise. Je la voyais regarder autour de nous, et sa remarque me forçait à remarquer qu'elle avait raison. Ce qui était une raison de plus pour laisser mes mains dans mes poches, ça devait déjà paraître assez bizarre que je sois là. Louise n'avait pas besoin que d'autres rumeurs tournent autour d'elle. Je me contentais d'hocher la tête... Je ne pensais pas m'éterniser à ses côtés, ce n'était pas une si bonne idée. Elle paraissait mal à l'aise, ce qui me faisait regretter d'être venu lui apporter ce café. J'avais voulu passer un peu de temps avec elle, mais n'avais-je pas été égoïste? J'essayais de ne plus y penser... J'aimerais tant pouvoir me comporter normalement avec elle, sans craindre que ça lui nuise, ou la mette en mauvaise position. Je lui souriais, l'écoutant. C'est vrai qu'elle avait vraiment l'air épuisée, je m'inquiétais vraiment pour elle, et la voir comme ça, était loin de me rassurer. En plus, elle faisait 36h de garde aujourd'hui? Elle ne se ménage vraiment pas...
Tu devrais peut être trouvé un moment pour te reposer un peu? Pendant un moment creux, ça doit bien être possible...
Cela me fit sourire qu'elle me propose cela, elle tenait vraiment à ses patients. Impossible de lui refuser ça, elle aurait pu me demander n'importe quoi que j'aurais accepté. Ca rentrait tout à fait dans mes cordes, alors ça aurait été bête de refuser. Je hocha la tête en même temps que je lui répondais:
Aucun soucis, je ferais un saut au lit 4 avant de monter dans mon service. Je ne te promet rien, mais je ferais de mon mieux.
C'était la moindre des choses et je savais que ça lui tenait à cœur. Je fus surpris qu'elle me prenne la main comme ça pour m’entraîner dans une salle de repos. Je ne pensais pas qu'elle ferait cela... Je ne lui en voulais pas du tout, au contraire. C'était plus simple comme ça, même si on risquait de nous avoir vu nous réfugier ici. Cette fois-ci je pouvais vraiment lui caresser la joue sans craindre quoi que ce soit, ce que je fis sans hésiter d'ailleurs.
Pourquoi est-ce que je t'en voudrais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 26 Juin - 7:06

Il était tellement mignon. Il s’occupait de moi, tout le temps. Il veillait à mon bonheur mais surtout à mon bien – être. Il était venu avec un café parce qu’il savait que ça allait être une longue journée pour moi. J’aimais tellement être à ses côtés. Il était unique et je ne voudrais personne d’autre que lui à mes côtés. Il s’inquiétait de me voir si fatiguée. Mais j’avais décidé de ne pas le lui cacher. Il ne méritait pas que je lui mente tout le temps. « Oui, mais je ne sais pas quand. Et puis, me reposer sans toi à mes côtés, ce n’est pas la même chose. ». Cela faisait quelques jours que j’avais pris l’habitude de dormir avec lui. Il m’apaisait et je passais de bien meilleures nuits. Il m’arrivait assez fréquemment de faire des cauchemars ces derniers temps. Je rêvais de cet avion qui se crashait. Quand cela arrivait, je ne le réveillais pas. Et le simple fait d’ouvrir les yeux et de le voir à mes côtés me calmait.
« Oh yeah ! Super, tu gères ! ». Je lui fis alors un énorme sourire. Il allait prendre sur son temps libre pour s’occuper d’un de mes patients. Et dire que je devrai normalement le faire moi – même. Mais de toute façon, j’allais l’introduire auprès du petit garçon. Et puis, j’allais rester dans les parages. Je ne l’avais jamais vu dans son domaine, s’occuper de patients. Je me demandais s’il réagissait comme il le faisait avec moi. Ce qu’il leur disait, à eux. Il savait qu’il suffisait bien souvent de me prendre dans ses bras pour me calmer. Mais il ne pouvait pas le faire avec d’autres… Et puis, il serait confronté à un enfant. Il ne devait certainement pas s’être spécialisé avec eux.
Nous nous étions réfugiés dans une salle de repos, loin des regards indiscrets. Enfin, disons plutôt que je l’avais entraîné. Peut-être contre son grè… « Parce que tu n’es peut – être pas d’accord ? ». J’avais besoin de contacts physiques avec lui. Non, nous n’étions pas un couple. Mais de l’extérieur, avec les gestes que nous avions l’un pour l’autre, nous pourrions le croire… Il avait alors entrepris de toucher ma joue. Je lui souris doucement. Je l’avais déjà entraîné ici. C’était à son tour de faire des gestes envers moi. J’avais déposé mon café sur ce qui faisait office de table de nuit. Mes mains étaient donc libres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric Collins
avatar
les conditionnels
vos messages : 289
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 26 Juin - 12:44

Surprise!


Je commençais à la connaître, et j'avais l'habitude qu'elle me cache des choses, même si j'espérais bien lui faire perdre cette mauvaise habitude. Je préférée qu'elle soit honnête avec moi, plutôt que de me raconter des mensonges. J'étais trop protecteur avec elle, et j'avais tendance me disputer avec elle à cause de ça... Je ne savais pas comment faire pour que les choses s'arrangent. Pour le moment, j'essayais simplement de ne pas chercher la petite bête, comme on le disait couramment, je laissais couler, je ne voulais plus de confrontations avec Louise. La réponse qu'elle me donna me fit sourire, elle n'avait pas l'air de contester ce que j'avais dis, c'était déjà une bonne chose. J'étais tellement tentant de la prendre dans ses bras pour la réconforter, et pire encore, de rester avec elle toute la journée.
J'espère que tu auras en aura l'occasion d'ici cet après-midi... Je le sais bien, mais tu en as besoin que je sois là ou non, les autres vont se douter de quelque chose si je passe mon temps dans ton service.
Je lui souris à nouveau. Même totalement épuisée, elle était toujours aussi belle et rayonnante. J'aurais tant voulu moi aussi me reposer à ses côtés, même si je n'arriverais peut être pas à fermer l’œil, peut être qu'on arriverait à s'arranger ? J'étais content de pouvoir lui rendre service, ça n'allait peut être rien donner, parfois ça demandait du temps pour réussir à passer à autre chose. Chaque personne réagissait différemment, et là en plus c'était un enfant. J'allais faire de mon mieux en tout cas pour que ça fonctionne. J'allais passer un peu plus de temps que prévu au service pédiatrique tout compte fait, ce qui ne me dérangeait pas du tout. Louise m’entraînait par la main dans la salle de repos la plus proche, notre relation restait des plus étranges c'est vrai, et nous l'avions compris tous les deux. Je pus de nouveau toucher sa joue, en souriant, je lui répondais alors.
Tu as eu raison... Il y avait trop de regards posés sur nous.
Elle posait le café que je lui avais amené, ce qui me fit de nouveau sourire. Je m'approcha d'elle pour déposer un baiser sur son front et la prendre dans mes bras, comme on avait l'habitude de le faire. Une façon de lui rendre le baiser qu'elle m'avait fait sur la joue quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise Everdeen
avatar
les imparfaits
vos messages : 451
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   Jeu 26 Juin - 16:55

Et puis quoi ? Pourquoi j’apportais tant d’importance au regard des gens ? Il y avait bien d’autres choses à critiquer, non ? Une fois qu’ils se seront lassés de moi, ils prendront quelqu’un d’autre. Oh, je me le disais mais ce n’était pas pour autant que j’allais le mettre en application… « Oui, tu as raison. Tu travailles jusque quelle heure ? ». J’avais une petite idée derrière la tête. « Mais j’essaierai quand j’aurai le temps. Je t’avoue que nous sommes un peu débordés aujourd’hui suite à l’accident… ». Je lui souris alors doucement. Il était tellement … attirant. Mais non, pas ici. Je devais me contenir, ne pas le toucher. Nous devions paraître professionnels. Et autant vous dire que c’était plutôt compliqué.
Cela ne l’avais apparemment pas frustré que nous nous éclipsions dans une salle de repos. Je ne voulais pas faire comme dans toutes ses séries où les médecins couchent entre-eux là – dedans. Non, j’étais un peu plus romantique. Mais j’avais besoin d’être avec lui, avec personne d’autre. Et cela avait été le seul moyen possible. Aymeric n’avait pas tardé à me prendre dans ses bras, à mon plus grand bonheur. Je mis doucement ma tête dans son cou. « Merci pour ton attention, vraiment ! Ca compte beaucoup pour moi. ». Et il devait certainement ne pas le savoir. Tous ces gestes, personne ne les avait jamais eu envers moi. C’était une première. « Merci pour tout ce que tu fais pour moi. ». Je souriais alors. Une larme coulait. Mais ce n’était pas parce que j’étais triste. C’était plus parce que j’étais heureuse qu’il fasse partie de ma vie, heureuse qu’il m’ait entre guillemets choisie moi et pas quelqu’un d’autre. Et je devais le remercier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Surprise! (Aymeric & Louise)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surprise! (Aymeric & Louise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fnac Hollande ....surprise..surprise
» Idée de surprise à faire pour GENEVE
» Surprise Twitter Barclay 14 avril ? Suivez Mika en promo !
» Pink Floyd - Plongée dans l’œuvre d’un groupe paradoxal (Aymeric Leroy)
» quelle bonne surprise!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-