AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Dim 1 Juin - 15:01


L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie.
Ft.Owain Rees & Aeddan Rees
Aeddan s'était levé en même temps que le soleil, bien matinal. À vrai dire, la nuit était plutôt longue. Cherchant à trouver le sommeil, sans succès. Il avait vu les heures défilaient, en proie à ces pensées, qui alimentait sa liste de questions. Rien avoir ce qu'il le tracassait d'ordinaire, la routine, les choses de la vie. Les choses étaient différentes cette fois-ci. Un seul sujet hantait ces pensées, la relation entre son frère et sa fiancée. Ce qu'il avait cru acquit sans même s'être rencontré, aujourd'hui lui semblait peu engageant. Innocemment, il avait pensé que tous les deux allaient bien s'entendre. Rien n'indiquait le contraire. Pour Aeddan, l'entend lui semblait logiquement. Étant sa fiancée, son frère ne pouvait que l'aimait ou du moins l'appréciait. Visiblement, il se trompait légèrement. Il avait ressenti la distance soigneusement prodiguée par son jumeau, la veille. L'ignoré, faire comme si tout cela n'existait pas. Dans un petit temps, le jeune homme avait cru que ça sortait tout droit de son imagination. Mais à part, avoir observé la scène, il ne s'était vite rendu compte, que ça ne vienne pas tout droit de son imagination.

Ces pas se dirigeaient instantanément dans la cuisine pour préparer son rituel quotidien, un café bien chaud. Pour se dirigeait sur la table de la terrasse derrière la maison. Face au jardin, soigneusement entretenu. Il préférait rester debout à parcourir de long en large, le peu d'espace que lui offrait là devancer de maison. Sa tasse entre les mains. Il ne tenait pas en place, ce qu'il n'était pas habituel chez Aeddan plutôt posé. Une grimace traversait son visage, en constatant l'erreur qu'il venait de faire, en avalant le liquide brulant et noir, collait dans sa gorge. Beaucoup trop accaparer par ces pensées.

Le jeune homme ne s'avait pas quoi penser et encore moins quoi faire ? Comment calmait la tension qui régner encore les deux personnes qui comptait le plus pour lui. Sans que la situation soit précaire ou même insupportable. Il voyait qu'une seule chose, comprendre. Comme il avait l'habitude de faire. Et pour cela, il devait s'adresser à une seule personne qui pourrait éclairer ce léger brouillard qui était tombé sur eux. Owain. Après tout, il lui devait bien ça, pourtant, il avait le sentiment que les choses ne seraient pas si faciles. Il connaissait assez bien son frère pour savoir, que parfois, il préférait se réfugier dans mutisme, que de parler. Le brun allait très vite le savoir. Il lui avait demandé de le rejoindre dans la journée pour « se retrouver ». Ce qui n'était pas totalement faux, après cinq ans, sans s'être vu. Il n'avait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Jeu 12 Juin - 3:25


There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch, it's bringing me out the dark. Finally I can see you crystal clear. See how I leave with every piece of you. Don't underestimate the things that I will do. There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch and it's bringing me out the dark Owain & Aeddan

L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie

Il n'avait pas envie de s'y rendre. Il n'avait pas envie de parler à son frère parce qu'il savait parfaitement le sujet qu'ils allaient aborder. Owain n'était pas dupe. C'était lui qui instaurait cette mauvaise ambiance depuis son arrivée, mais c'était plus fort que lui. Il s'en voulait. Ça le torturait jour après jour et c'était largement plus facile de faire semblant de la détester, de la mépriser, que d'avouer qu'elle l'attirait, qu'elle le hantait. Le musicien avait reçu le message de son frère et il appréhendait ce moment, cette situation. Un soupir passa entre ses lèvres alors qu'il gara la voiture devant la maison familiale. Depuis quelques jours, il évitait un peu l'endroit. Il avait besoin d'air. De sortir cette demoiselle de son champ de vue. Elle était là, jour après jour, sans qu'il ne puisse réellement la repousser, lui dire de partir de sa vie. Ça le tuait doucement de ressentir cette foutue tension dont il tentait de se défaire. Owain n'avait pas la moindre idée des raisons qui le poussait vers elle. Le pire était que cela semblait être réciproque. Peut-être se faisait-il des idées. Simples fantasmes qui hantaient son esprit torturé. Ce devait être le cas.

Le jeune homme sortit de sa voiture pour se mettre en marche vers son frère. Ca faisait des années. De trop longues années. Ils avaient été tellement près l'un de l'autre. Maintenant il avait l'impression qu'un gouffre était en train de les séparer, de les éloigner. Elle en était la cause. C'était tellement plus facile de jeter le blâme sur elle que d'assumer cette réalité qu'il ne voulait pas voir. Il savait au fond. Il savait parfaitement. Son verre de carton entre les doigts, il prit une gorgée de son café pour monter les quelques escaliers qui menaient vers la terrasse qui donnait sur le jardin. C'était un endroit qui lui avait manqué, mais maintenant il ne crevait que d'envie de repartir. Rien ici n'était pour lui. Leur mère était malade. Cette femme qui le hantait. Ça serait plus facile de se défaire de tout ça en étant avec son groupe, en étant loin. Le brun finit par atterrir sur la terrasse là où son frère était visiblement en train de l'attendre. Il se demandait quel genre de conversation il allait avoir ou plutôt, qu'est-ce qu'il allait lui réponde. Le musicien n'arrivait pas à mettre de mot sur ce qu'il ressentait, c'était impossible de l'expliquer à quoi que ce soit. Il n'en avait pas envie. « Hey.» Cinq ans. Cinq ans c'était largement long pour eux. Trop long même. Ils étaient tellement différents, mais avaient toujours été complémentaires. La situation était en train de s'envenimer. « Comment ça va?» Il fit un pas pour s'approcher un peu de lui. « Comment te sens-tu avec la maladie de mère?» Il poussa un soupir. Pour sa part, il ne se sentait nullement bien depuis qu'il était revenu ici, mais il ne pouvait pas partir. Pas tout de suite. Il le faisait pour elle. Leur mère. Pour cette famille.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Mer 25 Juin - 20:50


L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie.
Ft.Owain Rees & Aeddan Rees
Aeddan ne savait pas vraiment, si enfin de compte, d'inviter son frère de venir, était une aussi bonne idée. Surtout pour savoir ce qu'il lui prenait. Au fond, la véritable question était ... Est-ce qu'il voulait vraiment entendre la vérité dans sa bouche ? Pourtant, maintenant il était un peu tard, pour s'en inquiéter. C'était bien la première fois, qu'il appréhendait autant la présence de son frère, ou plutôt cette rencontre. Bien sûr, il était heureux, de son retour. Cependant, il y avait cette crainte qui se terrer au fond lui. Ce changement, qui c'était peut-être opérer chez l'un comme l'autre. Cinq ans, au fond, se n'était pas rien. Cependant, il y avait cette crainte qui se terrer au fond lui. Leurs complicités d'autan s'effilochaient. C'était sa plus grande peur au fond, et le comportement de son double ces derniers jours, envers sa fiancée, ne faisait que de le réconforter dans ce sens. Pourquoi, la détestait-il autant ? Alors qu'il lui avait semblé que le contact allait se faire naturellement.

Les souvenirs défilaient dans sa petite tête brune, pour contre carré les questions, qui le tiraillaient depuis un moment déjà. Une tasse entre les mains, postait sur la terrasse derrière la maison. Cette maison qu'il n'avait jamais réellement quittée, enfin très peu. Les responsabilités familiales l'avaient dans un certain sens obligé à venir revivre ici. Il ne regrettait pas son choix, c'était une façon de garder un œil sur leur mère affaiblie par la maladie, mais aussi de pouvoir profiter du temps qui leur étaient accordés.

Il se redressa légèrement en entendant les pas lourds, résonnaient derrière lui. Un signe qui devait certainement indiquait déjà, que son frère n'avait dans un sens aucune envie d'être ici. Pourtant, Aeddan ne s'y fiait pas. Se contentant seulement de se retourner vers lui, un petit sourire aux lèvres. Pour l'accueillir du mieux qu'il le pouvait. Un accueil toujours fraternel quand il était dans les parages. Parce qu'au fond, il était ravi de son retour, de sa présence, malgré les petites histoires qui les entouraient. « Salut » La petite accolade Aeddan ne manquait pas, une fois de plus envers son frère. « Ça va, ça se passe et toi ? » Tout allait bien ? Oui, non en fait, il ne le savait pas vraiment, qu'importe. Une question aussi simple, dont il ne pouvait pas répondre. « Je... C'est dur, mais je ne suis pas le plus à plaindre. En tout cas, je suis ravie de te voir ici. Ça faisait longtemps, que tu ne nous as pas honorés de ta présence » Un petit sourire amusé s'affichait sur son visage. Le taquiner, c'est le seul truc qui lui semblait approprier à cet instant, avec le sentiment que cette conversation sonnait faux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Sam 28 Juin - 2:26


There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch, it's bringing me out the dark. Finally I can see you crystal clear. See how I leave with every piece of you. Don't underestimate the things that I will do. There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch and it's bringing me out the dark Owain & Aeddan

L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie

Il aurait voulu lui cracher cette vérité qui le prenait de part en part, lu avouer parce que mentir à son double n'avait jamais été une option. Ils étaient jumeaux. Ils se complétaient à la perfection. D'une certaine façon, Owain n'avait même pas besoin de parler pour que son frère sache que quelque chose n'allait pas. Que quelque chose clochait. Il n'avait pas envie de foutre la merde, d'assumer cette foutue attirance qui le rongeait de plus en plus et surtout, il n'avait pas la moindre envie de faire du mal à son frère. Ils avaient vécu tellement de choses ensemble. Le musicien savait parfaitement que ça n'allait pas pour le mieux. Leur mère était de plus en plus malade. Il se prenait la tête avec la fiancée d'Aeddan. Elle le rendait fou. Autant il avait envie de l'envoyer balader, autant il avait envie de la plaquer contre mur et l'embrasser. Ça le tuait à petit feu. Il avait envie qu'elle parte, qu'elle retourne chez elle et qu'elle cesse d'hanter la demeure familiale de sa présence. Il savait parfaitement que son frère sentait quelque chose. Ils se connaissaient pas coeur et c'est ce qui était le plus insupportable. Peu importe ce qu'il allait faire, ça allait affecter sa relation avec lui. Il avait imaginé que leurs retrouvailles seraient clairement différentes.

LIl fit quelques pas vers lui. Le pris dans ses bras. Ils souffraient tous les deux. La mort de leur mère allait finir par arriver. Elle ne voulait plus suivre les traitements puisqu'elle en avait assez de se battre pour une finalité qui était clairement écrite. Peu importe ce qu'il pouvait lui dire. Il se sentait mal de pourrir l'ambiance en se prenant la tête avec Siwan. Owain ne voyait pas quoi faire d'autre. C'était la seule chose qui le rassurait. C'était la seule chose logique qui lui venait en tête. « Ça va, ça se passe et toi ? » Il se contenta simplement de hausser les épaules. Il s'e voulait. Il s'en voulait de ne pas être passé plus souvent pour voir leur mère quand elle se sentait mieux. Il s'en voulait d'être le mouton noir de cette famille. Il n'allait clairement pas dans le moule des Rees. Un soupir passa entre ses lèvres alors qu'il fit quelques pas pour s'approcher du rebord du balcon. Il ne savait pas comment se sentir. Plus depuis son retour. « Honnêtement. J'en sais foutrement rien.» Il ne pouvait pas être plus sincère qu'en ce moment. Ça le déstabilisait cette histoire. « Je me sens coupable de ne pas être venu avant. Je n'ai pas pris la peine de le faire et maintenant elle est bien trop malade pour que je puisse passer du temps de qualité avec elle.» Son regard se tourna pour se poser sur son jumeau. Ça. Ça était autre chose, mais il allait se contenter de tenir le reste au silence. Il ne voulait pas lui dire. Il ne voulait pas en parler. Pas du tout. « Je... C'est dur, mais je ne suis pas le plus à plaindre. En tout cas, je suis ravie de te voir ici. Ça faisait longtemps que tu ne nous as pas honorés de ta présence » Il lâcha un rire. Un rire nerveux. Parce que ça ne l'enchantait plus cette histoire. « Je suis aussi content de te voir. Il faut dire que ça fait long cinq ans. Trop long même, mais je ne peux rien y changer maintenant.» Il poussa un soupir tout en observant le paysage qui s'étendait à ses yeux. « Ca me tue qu'elle ne souhaite plus suivre les traitements. Les médecins disent qu'elle à encore un change d'étirer son temps de vie, mais elle dit qu'elle en a assez. Je sais plus quoi faire pour le faire changer d'idée.» Il ne savait pas. Il ne savait plus.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Sam 12 Juil - 18:42


L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie.
Ft.Owain Rees & Aeddan Rees
Aeddan avait bien senti un mal aise s'installait entre Siwan et Owain, sans comprendre exactement pourquoi ? Il le sentait, il n'avait pas besoin de la carte des "jumeaux" pour s'en apercevoir. Il avait juste à observer le comportement de son double. Pas de paroles, ce n'était pas indispensable. Là où Owain restait discret, Aeddan lui cherchait à savoir, ce qui poussait son frère a agir ainsi. Même s'il n'était pas d'une nature ... Loquase. Se cacher les choses n'était pas une option entre les deux, ils se disaient les choses en général. Pourtant, cette situation, n'était supportable pour aucune personne. Aeddan assistait la majeure partie du temps, à la réticence de son frère envers sa fiancée, au regard de travers, jetait en coin. Si Owain réagissait de la sorte, ce n'était pas sans raison. Il le comprenait assez, pour savoir ce genre de chose. Maintenant, le plus compliqué... Était de savoir pourquoi ? Pourtant, intérieurement, il savait que c'était nécessaire. Non pas seulement pour lui, mais aussi et surtout pour son double. Il n'agissait jamais par hasard. Il y avait bien un mal-être cachait dans tout cela. Aeddan supposait que cela venait du contexte familial, la maladie de leur mère, était un passage assez dur pour l'un comme pour l'autre. Un passage obligé, pourtant...

Il sentait pourtant, que leurs relations aussi complices, lui échappaient. Cependant, c'était bien la dernière chose qu'il souhaitait. C'était simplement, une chose inconcevable pour lui. Son frère s'approcha toutefois, de lui, pour le prendre dans ces bras. Aeddan, machinalement, tapa légèrement le dos de son frère à défaut de se laisser aller. Il ne pouvait pas, ou plutôt ne voulait pas. Il savait que si c'était le cas, c'était la ligne droite vers un fait, une situation inévitable, qu'il préférait se voiler. C'était toujours plus simple, plus facile. Déjà que ce n'était pas facile à supporter pour en ce qui concernait l'entourage. Son frère devait être dans le même cas, c'est ce que supposait Aeddan en voyant Owain haussait les épaules. Il savait aussi que son frère avait cette expression, de culpabilité, d'être parti, d'avoir fait sa vie. Pourtant, il ne pouvait pas savoir que les choses allaient changer aussi. Qu'elle allait prendre un tournant, qu'ils allaient faire souffrir tout le monde. Aeddan dans un certain sens, à toujours admirer son frère, même s'il était une personne différente de la famille, il faisait ce que bon lui semble. Une qualité Aeddan apprécie chez son frère, malgré ce qu'il pouvait penser. À sa manière, même si le voir partir, était un chamboulement pour lui, il avait essayé de l'encourager. « Honnêtement. J'en sais foutrement rien.» Cela voulait tout dire, assez explicite, pour ne pas savoir quoi répondre. « Tu ne pouvais pas le savoir. Personne, d'ailleurs. C'est arrivé, trop vite. Il te reste du temps, pas comme tu aimerais... À toi dans profiter. » Aeddan ne se voulait pas dur dans ces paroles. Qui pouvait lui reprocher, ne pas être venue avant... C'était facile d'éluder le sujet. Son regard se posa sur son frère, un sourire léger et hésitant sur les lèvres. C'était l'instant gênant, Pour Owain, comme Aeddan. Le rire de son double en était la preuve. « Non, c'est vrai, on ne peut pas courir après le temps passé. » Son regard se posa sur sa tasse, le sujet de conversation qui s'engageait entre eux, n'était pas le favori pour Aeddan. De nombreuses heures de conversation avec sa mère, à chercher à comprendre son point de vue, s'étendaient devant lui. En vain. « Elle ne veut pas, qu'on s'acharne sur elle, surtout si elle n'a plus d'espoir. Elle en a marre de se battre. Je te récite ce qu'elle m'a dit quand on a eu la discussion. Je crois que c'est peine perdu pour qu'elle change d'avis. Elle sait faite à l'idée de ... » Même le mot était dur à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   Mar 29 Juil - 18:12


There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch, it's bringing me out the dark. Finally I can see you crystal clear. See how I leave with every piece of you. Don't underestimate the things that I will do. There's a fire starting in my heart. Reaching a fever pitch and it's bringing me out the dark Owain & Aeddan

L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie

Cette situation était désagréable. Il aurait voulu l'éviter, mais il ne pouvait pas repousser son frère sans arrêt. Il ne pouvait pas lui dire que tout allait bien alors que son comportement montrait clairement autre chose. Son frère n'était pas dupe. Encore moins stupide et Owain n'allait pas pouvoir faire semblant bien longtemps. Il le fallait. Il n'allait jamais dire les mots qui le rongeaient. Ça ne pouvait simplement pas avoir lieu d'être. Lui dire que sa fiancée était terriblement attirante et que ça lui semblait réciproque lui semblait totalement illogique. Il se trompait surement de toute façon et cette attirance était à sens unique. La tasse entre les doigts, il avait envie de fuir. Il n'aimait pas la tournure des événements et sa relation avec son frère lui manquait. Celle sans prise de tête. Celle sans questionnement. Ce n'était pourtant plus le cas et Owain allait devoir gérer la situation. « Tu ne pouvais pas le savoir. Personne, d'ailleurs. C'est arrivé, trop vite. Il te reste du temps, pas comme tu aimerais... À toi dans profiter. » Il soupira. Il soupira encore une fois parce qu'il ne savait pas du tout comment gérer la situation. Ça le dépassait. Owain n'était pas doué avec les mots, parler avec sa mère n'avait rien de facile pour lui et de toute façon, il était incapable de la convaincre de quoi que ce soit. Elle avait fait ses choix. Lui. Il était égoïste de lui demande de revenir sur les choix et il le savait parfaitement. Il voulait plus de temps, mais c'était impossible. Il n'y avait jamais de bon moment pour perdre une personne chère. Il le savait. Il ne serait jamais prêt de toute façon. « Elle ne veut pas, qu'on s'acharne sur elle, surtout si elle n'a plus d'espoir. Elle en a marre de se battre. Je te récite ce qu'elle m'a dit quand on a eu la discussion. Je crois que c'est peine perdu pour qu'elle change d'avis. Elle sait faite à l'idée de ... » Il ferma les yeux un moment pour poser son café sur une des tables qui traînait sur le large balcon. « Mourir.» Il l'avait dit. Il le savait. Pas besoin de se voiler la face. Pas besoin de faire semblant. Il haussa les épaules pour s'approcher du rebord et poser ses bras sur la rambarde. Son regard se posait sur le décor qu'il observait lentement. Il était en train de composer une chanson sur elle. Pour elle. Leur mère. Il allait lui jouer avant qu'elle ne finisse par mourir. Elle lui avait demandé tellement de fois de lui jouer quelques morceaux, ça lui faisait du bien. Il avait pensé que c'était la meilleure chose à faire pour lui faire plaisir. « J'ai commencé à écrire une chanson pour elle. Je pense qu'elle sera contente.» Il ne savait pas de quoi parler. Il avait envie d'éviter le sujet de Siwan, parce que c'était étrange et Owain n'avait plus envie de mentir. Il ne pouvait tout de même pas lui dire la vérité. Ça serait complètement stupide. Il ferma les yeux un moment. Il ne se passait rien avec elle. Ça serait stupide d'avouer des choses qui n'avaient même pas lieu. « Enfin. Je pense qu'il n'y a plus grand-chose à dire sur elle. Je sais que c'est douloureux. Il serait mieux de changer de sujet.» Il avait envie de penser à autre chose, mais il y avait trop de mal pour que ça se passe correctement. « C'est pour quand le mariage?» Il avait tourné le visage vers son frère pour le regarder. Faire semblant que tout allait bien. Il avait l'air normal. C'est ce qu'il fallait.

(c) Bloody Storm


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. [Owain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» VOL de contenus caractérisé dans cette rubrique
» B - La gamme mineure naturelle
» aide pour les caractéristiques de ma guitare
» [Trompette] "naturelle" et harmonie
» Gibson Lespaul Studio Naturelle ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-