AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) RICHARD MADDEN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: (M) RICHARD MADDEN.   Mar 27 Mai - 21:53

brynjàr au choix
i like the way it's hurts

Nom : le nom de famille est au choix, mais je voyais bien quelque chose d'écossais ou encore d'irlandais. ✏ Prénom : tout le monde l'appelle brynjàr, ce prénom dont il a hérité de son grand-père pour qui il portait une très grande affection. ✏ Âge : il devrait avoir entre trente et trente-deux ans. ✏ date et lieu de naissance : il est né en écosse ou en irlande, et la date est au choix. ✏ vos origines : irlandaise ou encore écossaise, enfin vous l'avez compris il doit venir d'angleterre. ✏ Métier : au choix, mais il est vrai que je voyais quelque chose de littéraire, quelque chose comme écrivain, peintre. ✏ Orientation sexuelle : il aime les femmes, leurs courbes, leur fougue, il est donc hétérosexuel. ✏ Statut matrimonial : volage, infidèle, mais seulement dans l'esprit, il a réussi à se poser une fois avec une femme et ça à ses vingt-deux ans, puis elle est morte dans un accident de voiture et depuis il n'a plus jamais touché à une femme. ✏ côté financier : à vous de voir s'il est un riche héritier, ou un homme de classe moyenne. Caractère : impulsif, rêveur, artiste, passionné, franc, souriant, extraverti, curieux, charmeur, charismatique, manipulateur, réaliste, mystérieux, indomptable, rieur, sarcastique.  ✏ Groupe : au choix.

son histoire, sa vie.
   je vous laisse libre pour l'histoire, j'aimerais seulement que le personnage soit respecté dans toute son intégralité, c'est à dire les quelques points que j'ai donné sont à mettre dans son histoire et son caractère. c'est à dire la mort de sa femme, et sa répugnance envers l'amour un peu plus tard, qu'il n'a jamais retouché à une femme depuis, il les observe de loin, mais ne les approche jamais. son caractère un peu froid, un peu rustre, à la fois attachant, mais quelque peu mystérieux, loin de la réalité. sa fascination, son coté rêveur, passionné, un peu dingue parfois, enfin j'aimerais un personnage original, haut en couleurs, pas quelqu'un de fade, étant donné que brynjàr est très important dans l'évolution de swan. ils vont se compléter à leur manière, donc par leur caractère. après je vous laisse le reste libre, car je veux que vous vous appropriez le rôle.
   
   les liens du personnage.
   swan buckley

show me that you're human
come closer show me the marks on your skin
______________________
aplin/human
Un regard furtif, une caresse sur tes épaules, des joues roses, tu souris, puis tu te retournes. Tu as peur, peur car il est là, il est bien là, tu le dévores, il te dévore, cette douce musique accompagnant votre attirance réciproque. Tu touches ton chignon, tu te mords la lèvre supérieur, puis tu oses te tourner à nouveau, puis quelques secondes après, tu fais mine d'observer ton plateau vide. T'es comme ça, swan la lâche, swan la libre, swan qui a peur, peur de s'attacher, de tomber amoureuse, et pourtant tu aimes tout, tu l'aimes déjà, tu les aimes tous, et tu n'es qu'un pion dans la spirale infernale de l'amour qui te dévore à petit feu. Tu prends la bière qui se trouve devant toit et d'un pas feutré tu t'approches de sa table, avec ce petit sourire en coin, ce petit sourire narquois dont seul toi tu as le secret. Tu ne sais rien de la vie, tu ne sais rien de toute façon, tu as juste souffert, mais tu as l'impression que c'est dans une vie antérieur, que tu revis, que tu n'as plus mal. Dix ans depuis le divorce de tes parents, dix ans que tu as du faire face à tes démons, par démon tu veux dire ta mère, celle que tu méprises, et pourtant que tu écoutes assiduiment, car tu n'as pas d'autre choix que de te plier à ses ordres. T'es fragile, presque frêle, un petit diamant brut, on te laisse, tu t'effondres, des éclats de ta vie, de ton âme, mais surtout de ta liberté. Tu joues à la poète, à la fille sauvage, mais pourtant tu n'es rien de tout ça, tu vis dans l'ombre de ta mère, elle commande ta vie à distance, mais tu ne sais pas te battre, tu vis dans un monde tellement beau, tellement naïf, que tu ne veux pas résister, tu ne veux plus. Une voix douce vient te sortir de tes douces pensées et tu le regardes, cet inconnu qui t'a fait tourné la tête dès que tu l'as vu, ce beau brun aux yeux clairs, ce beau brun qui te sourit. Tu ne lui souris pas en retour, tu te contentes de poser son verre en face de lui, puis tu veux t'en aller mais tes pieds restent collés au sol, à croire que tu ne peux plus rien faire, tu dois faire face à ton destin. Ton père t'a toujours dit que tu devais prendre ta vie en main et ne pas laisser tes peurs te contrôler, tu le trouvais courageux, il t'impressionner et au fond ton père était le seul homme de ta vie. Tu avais décidé de vivre avec lui, alors que tu faisais des études qui ne te plaisaient pas, tu avais besoin de lui, de son soutien, puisque c'était la seule chose dont tu avais réellement besoin, le reste tu t'en fichais. « asseyez-vous avec moi. » ton regard se tourne vers le mystérieux inconnu, l'on aurait cru une sylphide, il était si beau et tu étais si laide. Ton problème c'était ton manque de confiance, tu avais constamment peur d'être rejeté, alors que tu te fichais bien du regard des autres, mais si tout ça n'était que mensonge ? Pourtant tu t'assis, tu avais peur, mais quelque chose plus venait se mêler à cette impression de gouffre, tu l'attirais, il t'attirait peut-être encore plus. Tu tiras la chaises vers toi qui grinça horriblement, puis tu restas planté là. T'étais perdu, une pauvre enfant impossible de se concentrer sur autre chose que sur ses yeux. Tu bégayes intérieurement, tu ne sais pas quoi dire, pas quoi faire alors tu te fonds aux couleurs du soleil, tu deviens rouge, puis tu te retournes en murmurant « je ne peux pas. » puis tu t'en vas. Tu ne sais pas ce que c'est, tu n'y as jamais cru, mais c'était un éclair qui t'avait frappé en pleine poitrine, et si c'était l'amour que tu venais de rencontrer ?

pour faire court, brynjàr et swan viennent de se rencontrer au bar où elle travaille et ce n'est pas exactement un coup de foudre, mais il y a quelque chose de fort, une attirance physique qui la perturbe beaucoup. elle lui rappelle sa femme, physiquement en tous les cas, mais va très vite se rendre compte qu'elles sont toutes les deux très différentes et c'est d'ailleurs ça qui va le pousser à vouloir en savoir plus sur swan et réciproquement. elle n'est jamais tombée amoureuse, mais est fascinée par cet homme quelque peu froid et plus âgé qu'elle, et pourtant elle ne peut s'empêcher de se dire qu'elle en veut plus, qu'elle veut en savoir plus, mais elle est timide, il l'intimide, alors ils se tournent autour, ne savent pas comment s'y prendre, personne ne sait exactement si ça va aboutir à quelque chose, mais c'est passionnel et c'est compliqué, car chez eux rien n'est facile.
   
Revenir en haut Aller en bas
 

(M) RICHARD MADDEN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Madden NFL 10: DU Maiden Dedans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: les scénarios.-