AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hope you got good reasons for this (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan Morris
avatar
les conditionnels
vos messages : 143
Date d'inscription : 08/05/2014

MessageSujet: I hope you got good reasons for this (pv)   Mer 14 Mai - 13:25

I hop you got good reasons for this

La journée avait débuté d'une façon plus ou moins inhabituelle lorsque mon téléphone se mit à vibrer, l'alerte de messages textes entrant ayant attisé ma curiosité j'allongeai le bras afin de m'emparer de l'appareil et c'est luttant contre le sommeil afin d'entrouvrir les yeux que je finis par en prendre la teneur. Le ton utilisé par Trinity ne laissait nullement place à interprétation de ma part … elle exigeait de me voir et je la connaissais plutôt bien pour savoir que lorsqu'elle désirait un truc elle ne reculait devant rien ni personne afin de l'obtenir. Je finis donc par lui dire que je serais chez elle dans 2 heures … le temps que je puisse me préparer adéquatement.

Me tirant du lit je finis par me diriger vers ma salle de bain histoire de prendre une douche et mes sens revigorés j'en sortis frais comme une rose. M'essuyant et me rasant, afin d'être parfaitement présentable, je finis par retourner vers ma chambre afin de choisir ce que j'allais porter. Optant pour une tenue plutôt simple, un jeans assorti d'une chemise sur laquelle j'allais passer un veston, je me pris un jus d'orange pour ensuite filer en direction de chez mon amie d'enfance.

Chemin faisant je me trouvais songeur me demandant bien ce qui pouvait l'avoir incité à communiquer avec moi d'aussi bonne heure, après tout ce n'était pas dans ses habitudes d'agir ainsi, il était évident qu'un truc clochait mais lequel? Là était toute la question. Étant finalement arrivé à destination je finis par me stationner et sortant de ma voiture je me dirigeai vers la porte d'entrée de sa résidence appuyant sur le sonnette histoire de me manifester et de lui faire réaliser que j'étais maintenant arrivé. J'allais donc bientôt en avoir le cœur net, j'allais bientôt savoir, mais pour le moment je n'en étais pas moins sans me demander de quoi il pouvait bien en retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trinity O'Hara
avatar
les présents
vos messages : 885
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   Dim 25 Mai - 15:31


I hope you got good reasons for this
Ft. Nolan Morris & Trinity O'Hara
Une colère, un sentiment de rage sommeillait en elle. Une chose l’avait poussé à ressentir un sentiment pareil, mais qu’était-ce ? Cette sensation d’être la dernière au courant, cette proximité qui engendre le mensonge et la vérité caché. Les jours précédents de la belle blonde avait été mise à profit de sa curiosité, son être ressentait cette vague impression que quelque chose ne tournait pas rond, qu’elle était la spectatrice d’une situation qui dérapait doucement. Elle se tenait dans cette salle d’attente de ce médecin, avec une idée bien précise en tête, réussir à lui tirer les vers du nez. Une situation occupait son esprit et elle comptait bien y mettre un terme dans les minutes à suivre. Son ami lui cachait quelque chose, elle en était persuadée. Connaissant les antécédents de ce médecin, de son goût prononcé pour les demoiselles, elle n’eut pas besoin de beaucoup de temps afin qu’il puisse rompre le serment d’hypocrate et annoncer à la belle Trinity tout ce qu’elle voulait entendre. Sentant la moutarde lui montait au nez, elle laissait ce médecin seul, sans y prêter plus d’attentions et quitter l’enceinte de ce cabinet médical. Tout en elle rugissait de colère, celle d’avoir été consideré comme une personne pas assez digne de confiance afin de lui dévoiler une chose pareille. Simplement, les derniers rayons du soleil firent leur apparition sur le ciel de Caerphilly, elle allait donc attendre le lendemain matin afin de mettre les choses au clair avec Nolan, en espérant que la nuit puisse atténuer la colère apparaissant en elle. A son domicile, celle-ci ne désemplissait pas, elle tenait de se changer les idées avant de pouvoir se rendre dans le club qu’elle dirigeait en compagnie de son mari et se laissait aller le temps de quelques heures. Une fois la nuit tombée, elle se laissait aller dans les bras de son mari, afin de ne plus penser à rien, seul le moment passé avec lui, cet étreinte douce et affective.
La lumière du jour filtrait au travers de ces rideaux, les paupières de la jeune femme ne voulaient pas s’ouvrir, cette nuit fut courte et les tracas de la veille lui revinrent en pleine face. Avant de prendre la peine de se réveiller complètement, elle attrapait son téléphone afin de pouvoir harceler son ami d’enfance d’obligations, elle ressentait le besoin de lui avouer clairement le fond de sa pensée. Sa peine ressentie, au moment où le médecin avait laissé échapper que son ami souffrait d’une maladie, comment avait-il pu lui cacher une chose pareille ? Comment pouvait-il continuer de la regarder de la sorte, sachant qu’elle s’est toujours montrée présente pour lui ? La jeune femme avait du mal à digérer cette information et elle ne comptait pas laisser une autre journée s’interposer face aux explications. Daignant enfin se lever, après une réponse de la part du jeune homme, elle ne trouvait personne dans cette grande villa, son mari avait certaines obligations et un soupir se fit entendre. Fonçant sous la douche, elle laissait l’eau chaude couler sur elle, fermant les yeux quelques instants et profitant de ce moment à ne plus penser. La réalité lui revint soudainement, dès qu’elle sortit de la salle de bain. Une musique d’ambiance se faisait entendre en fond sonore alors que Trinity se battait avec son reflet dans le miroir, tentant de se montrer présentable. Lorsque la nuit tombait, ce côté sophistiqué était partie intégrante de sa vie, cependant dès que la journée prenait possession de Caerphilly, elle devenait une jeune femme simple, naturelle, presque ordinaire. Optant pour un jean et un chemisier turquoise, elle laissait ses cheveux retombaient en cascade le long de son dos et cet odeur fruité la suivre constamment.
Dans la cuisine, l’odeur de café se faisait ressentir et guider les pas de Trinity, elle n’avait pas très faim et se contenter de grignoter simplement, tenant fermement sa tasse de café. Elle occupait son esprit dans la villa, en attendant l’heure où Nolan arriverait. Une heure plus tard, la sonnerie de la porte principale se fit entendre, Trinity délaissait ses occupations afin de s’y rendre personnellement et elle n’eut pas besoin d’ouvrir afin de savoir qui se trouvait là. Aucun sourire n’apparaissait sur son visage, bien qu’elle tentait d’en esquisser un léger, comme une simple formule de politesse. « Nolan, entre vas-y ! » Elle se décalait, afin de pouvoir le laisser passer. Ils ne seraient que tous les deux, au moins ils pourraient parler librement, ouvertement ! Elle fermait la porte derrière lui avant de lancer, sèchement. « Comment tu vas ?  » Son regard ne se portait pas sur lui, elle se contentait d’avancer, l’incitant à la suivre, afin de prendre la direction du salon. Elle commençait par les formules de politesse avant de pouvoir lui dire clairement ce qu’elle pensait. Une fois dans la salle principale, elle prit place dans le canapé et prit enfin la décision de lui porter de l’attention et poser son regard sur lui, plus précisément dans son regard.  

_________________
Purple haze, all in my brain !
I follow the Moskva, down to Gorky Park. Listening to the wind of change ! An August summer night, soldiers passing by listening to the wind of change ! The world is closing in, did you ever think !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Morris
avatar
les conditionnels
vos messages : 143
Date d'inscription : 08/05/2014

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   Sam 31 Mai - 23:36

I hop you got good reasons for this

Je connaissais Trinity depuis assez longtemps pour savoir lire entre les lignes et lorsqu'elle me demanda de venir la voir chez elle je ne pouvais que me douter qu'un truc ne tournait pas rond mais j'étais loin de me douter que ce truc me concernait directement. Faisant route afin de venir la rejoindre chez elle, tel que convenu, je n'étais pas sans me tracasser alors que j'envisageai différents scénarios afin de tenter de découvrir ce qu'elle pouvait bien me vouloir et puis je finis par me stationner devant chez elle. Le doute et la peur semblait s'être emparé de tout mon être, à un point tel que j'en étais totalement tétanisé, et puis je finis par trouver la force et le courage de sortir de la voiture … après tout il le fallait bien.

Arrivé devant la porte je m'apprêtais à poser le doigt sur la sonnette et sans trop savoir pourquoi je me sentis épris d'une certaine hésitation, je doutais de la pertinence de ma présence en cet endroit un peu comme si mon sixième sens voulait me faire comprendre un truc dont la subtilité m'échappait. Haussant les épaules en signe de dépit je finis par appuyer sur le dit bouton attendant que la belle blonde vienne me répondre. Lorsque je la vis je réalisais que mes appréhension n'étaient peut-être pas aussi farfelues que je ne le pensais. Aucun sourire, elle me semblait tout aussi froide que contrariée, et c'est alors qu'elle m'invita à passer à l'intérieur. Je me demandais bien ce que je pouvais bien être venu faire ici vu le regard qu'elle pouvait me lancer. Faisant quelques pas avec elle je remarquai qu'elle ne me regardait pas, un peu comme si elle feignait de m'ignorer, et c'est alors qu'elle finit par m'adresser une de ces banales questions d'usage que l'on adresse aux gens afin de meubler une conversation naissante. Je vais bien. Évidemment j'avais l'impression qu'elle connaissait d'avance la réponse à la question qu'elle venait de me poser. Se silence des plus insoutenable commençait à réellement me peser lourd sur les épaules si bien que j'en étais venu à le trouver des plus accablants. Arrivé au salon je la vis s'installer sur le sofa et c'est alors qu'elle finit par daigner me regarder je pris donc le temps de m'installer à mon tour sur un des fauteuils et je pris sur moi de mettre un terme à cette torture. Allez dis-moi ce qui ne va pas, tu ne m'as pas tiré du lit pour tout simplement me foudroyer de tes airs de glaces et garder le silence. Je n'appréciais pas ce comportement d'autant plus que je savais même pas ce que j'avais bien pu faire pour le provoquer. J'étais sur mes gardes un peu comme si j'appréhendais quelque chose sans trop savoir d’où le coup allait venir … subitement je me suis mis à me faire un film et à craindre le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trinity O'Hara
avatar
les présents
vos messages : 885
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   Mar 10 Juin - 20:30


I hope you got good reasons for this
Ft. Nolan Morris & Trinity O'Hara
Trinity semblait décontenancée. Elle refusait de croire que son ami, l’homme qu’elle cotoie depuis de nombreuses années, ait pu lui mentir sur une chose pareille. Si cela avait été un homme sans importance, elle aurait certainement fait main basse sur une quelconque relation et n’aurait plus jamais de nouvelles. Cependant, Nolan n’était pas n’importe quel homme à ses yeux et une explication s’imposer. C’est avec une certaine impatience qu’elle s’était dirigée vers la porte et qu’elle avait lancé les premières hostilités. En temps normal, un sourire aurait orné chaque phrase prononcée, simplement l’envie n’y était pas. Ce fut une fois, qu’elle fut assise sur ce canapé, qu’elle rompit le froid commençant à s’installer entre eux. La réponse de cet homme ne l’interloquait pas, elle se doutait qu’il avait du le remarquer. Elle levait les yeux au ciel en signe d’une exaspération profonde, il devait la connaître par coeur donc chaque mouvement de son visage risquait d’être épiés par cet homme. Malgré le fait que sa colère soit présente, elle n’en oubliait pas d’être une femme distinguée et se redressa dans ce canapé, les jambes délicatement croisées et ses cheveux blonds retombant en cascade le long de son dos. Son regard était plongé dans celui de Nolan, comme pour donner une intensité supérieur à ses propos. « Je vais bien ? Je pense mériter mieux que ça, surtout à chaque fois que l’on se voit !  » La jeune femme était désemparée, comment osait-il sortir la même réplique à chaque fois alors que le médecin avait été formel sur ces propos, bien qu’elle n’était pas censée être au courant. Simplement, lorsqu’elle avait une idée en tête, Trinity est le genre de femmes qui est prête à tout afin de pouvoir l’obtenir. Plaçant les mains sur son visage, la jeune femme ne pouvait pas cacher sa colère, elle tentait de conserver son sang-froid au maximum.
Ses mains vinrent se placer face à sa poitrine, ses bras croisés, elle ne cessait pas un seul instant de poser son regard sur Nolan, avant de pouvoir continuer ses paroles. « Je n’ai pas l’intention de garder le silence, sinon tu ne serais pas là ce matin !  » Trinity n’avait pas tord. Si elle avait voulu, elle aurait pu patienter leur prochaine rencontre et conserver ce secret jusqu’au moment où il daignerait lui annoncer, enfin si ce moment serait arrivé un jour. Sa voix était un mélange d’incompréhension, de déception, de colère, comme si elle avait été trahir au plus profond d’elle-même. « Puis je pense que j’ai des raisons d’avoir cet ‘air de glace’. Tu n’aurais pas quelque chose à me dire sur toi. Quelque chose que je devrais savoir ! » Trinity souhaitait lui laisser une sorte d'échappatoire. La possibilité de pouvoir lui confirmer les dires du médecin, sans qu’elle ait besoin de lui annoncer sa trouvaille. Elle ne voulait pas lui forcer, la jeune O’Hara aurait vraiment aimé qu’il puisse se décider de lui-même, sans y être obligé. « Que je devrais savoir, dans le sens où nous nous sommes toujours tout dits, que j’ai toujours été présente pour toi, comme tu l’aies pour moi. Une chose que je mérite de savoir sur toi ! » La jeune femme ne pouvait pas être plus explicite. Elle ne ressentait pas l’envie de lui dire clairement les choses dès le départ et préférait jouer la carte de la subtilité afin qu’il puisse se décider de lui-même. Trépignant d’impatience et de colère, la jeune femme ne pouvait se résoudre à rester assise et se elle se mit à se lever afin de pouvoir se tenir là, droite, face à lui, comme pour accentuer chaque propos qu’elle pouvait entretenir.
Bien qu’elle ne soit pas encore de le forcer à quoi que ce soit, le regard de la jeune femme se voulait de plus en plus insistant, comme si elle percevait à trouver une faille dans celui du jeune Morris, afin qu’elle puisse y retrouver le Nolan qu’elle connaissait. A présent, elle pensait au fait que cela ne soit pas forcément la seule chose qu’il ait pu lui cacher, de nombreuses questions trottent dans l’esprit de la jeune femme, mais aucune réponse n’y serait apporté.  

_________________
Purple haze, all in my brain !
I follow the Moskva, down to Gorky Park. Listening to the wind of change ! An August summer night, soldiers passing by listening to the wind of change ! The world is closing in, did you ever think !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumour has it
avatar
pnj
vos messages : 151
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   Sam 14 Juin - 10:49

La poche qui buzz, le bruit de l'alarme pour les mails qui sonne. Une blonde qui n'aime pas les secrets et un Nolan qui se fait disputer comme si c'était un gamin de 10 ans.


Nolan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commehier.forum-canada.com
Nolan Morris
avatar
les conditionnels
vos messages : 143
Date d'inscription : 08/05/2014

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   Dim 15 Juin - 15:51

I hop you got good reasons for this

S'il y a un trait de caractère chez mes proches que je détestais c'était bien de me faire prendre de haut et de toute évidence c'est l'impression que me laissait Trinity … elle se montrait froide à mon endroit et semblait s'adresser à moi comme si j'avais commis un truc répréhensible mais pourtant je n'avais rien fait. Pendant un instant, bien que bref, j'eus la forte envie de rebrousser chemin car après tout je n'étais pas venu ici pour subir les humeurs de mon amie. Et bien je ne vois pas en quoi ma réponse te déplait car c'est la vérité et puis parlant de ce que nous méritons je ne crois pas non plus que je mérite de me faire agresser de la sorte. Tu sais si tu t'es levé du mauvais pieds moi j'y suis pour rien. Je roulais des yeux. Si tu préfères je peux m'en retourner chez moi et on se reverra un autre jour.

Le ton qu'elle employa ne put que me convaincre que j'avais raison lorsque je me disais que j'aurais été plus avisé de foutre le camp lorsque l'occasion se présenta. Je préférai ne rien ajouter lorsqu'elle me dit qu'elle ne comptait pas garder le silence et c'est alors qu'elle renchérit en invoquant qu'elle avait des raisons d'avoir un air aussi glacial pour ensuite me demander si j'avais quelque chose à lui dire sur moi . De toute évidence elle avait flairer un truc mais bon je ne comptais pas lui en parler … pas maintenant. Et bien pour ma part je ne vois pas ce que je pourrais bien te dire me concernant, il y a des trucs que je préfère garder pour moi après tout ils ne te concernent pas … ne le prends pas mal mais j'ai passé l'âge de me faire materner. Je pris un moment afin de réfléchir à ce que j'allais lui dire sans la froisser. Oui nous sommes amis et nous avons toujours été proches mais il y a des sujets que je préfère ne pas aborder pas même avec toi.

Je l'avais vu se lever afin de se rapprocher même qu'elle venait de planter son regard dans le miens, me foudroyant d'un regard que je pouvais qualifier d'un brin hostile, mais bon je ne voyais pas la pertinence de tout lui avouer de toute façon j'étais d'avis qu'elle connaissait déjà la réponse à la question qu'elle me demandait … je comptais le lui faire avouer et si ce que je soupçonnais s'avérait exact je connais un médecin qui allait avoir de sérieux ennuis. Si je m'étais gardé dans parler à ma mère , de qui j'étais très proche, ce n'était pas pour en parler à qui que ce soit pas même à Trinity … je voulais garder le secret et là je craignais qu'il soit compromis.

Soudain j'entendis mon portable vibrer et je regardai en direction de Trinity. Désolé c'est mon portable probablement une urgence. Je le sortis afin de visionner le message et je le remis en place tout en roulant des yeux en guise de dépit … on tentait de se foutre de ma gueule je le sentais. Mon portable maintenant éteint plus rien n'allait pouvoir nous interrompre et je posai de nouveau mon regard sur Trinity hésitant entre continuer cette discussion ou m'en aller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I hope you got good reasons for this (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I hope you got good reasons for this (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ¤ GoOd neWs ? Just HAPPY ... Come And Tell Us ¤
» BOBBY LOLLAR – THE “BAD BAD BOY” IS BACK GOOD
» Ain't Too Good (Against the Grain)
» [VIDEO] Good Gone Girl - Cirque d'Hiver 11.06.09
» [VIDEO] Blame It On The Girls - Good Morning America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le coin sud :: les habitations-