AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Where there is love there is life. ♣ Kora&Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Jeu 8 Mai - 11:13

Where there is love there is life

Il était quinze heures, ma dernière réunion venait de s’achever et je devais avouer qu’elle m’avait paru longue, même si elle n’avait duré qu’un peu plus d’une heure, j’avais eu l’impression qu’elle avait duré une éternité. Heureusement que papa était présent avec moi et qu’il avait tout suivit, pare que y des moments j’écoutais plus du tout. Enfin bon, comme on dit c’est le métier qui rentre et je vais devoir apprendre à vivre avec. On était dans la voiture, bien sûr conduite par un chauffeur, quand papa me rappela que ce soir il y avait une soirée au casino et que je me devais d’être présent et bien évidemment en bonne compagnie. Je savais que quand il disait là dans le fond il parlait de Kora, puisqu’à chaque représentation où je me devais d’être présent pour le casino, je devais être accompagnée d’une jolie fille et c’était encore mieux si c’était toujours la même. Vous comprenez, c’est mieux pour l’image du casino. Papa y va avec maman et quand elle ne peut être là il se présente avec Kate, ma sœur, comme ça il n’est pas jugé d’infidélité. Même si tout le monde sait qu’il n’est pas fidèle à ma mère, enfin bon, leurs histoires de cul ne m’intéressent pas.

Pour ce qui est de la soirée de ce soir je dois avouer que j’avais complètement zappé et que donc, je n’avais pas prévenu Kora, elle ne pourra sans doute pas être présente et sera sans doute déjà réservée à un autre client. Parce que oui, pour ce genre de soirée, nous faisons appel à des escort girl, comme tout les hommes d’affaires en fait, c’est à celui qui aura la plus belle. Je m’empresse alors d’envoyer un SMS à Kora en lui précisant que j’avais besoin d’elle à dix neuf heures tapante comme d’habitude. Bien sûr, je lui fais un topo de la soirée pour qu’elle sache comment s’habiller.

« Coucou ma belle, ce soir j’ai besoin de toi. Soirée de gala au casino, il y aura toute la belle société de la vile. Je te préviens au dernier moment, je sais, mais j’avais zappé ! Bisous, à ce soir ! »

En espérant qu’elle ne me réponde pas qu’elle ne peut pas, sinon dernier recours j’appellerai Kate qui se fera un plaisir de venir s’ennuyer avec moi à cette soirée. Et puis Kate ne pourra refuser puisque c’est pour la famille et surtout pour les affaires de papa. Qu’elle ne soit pas présente c’est une chose, mais que le fils du patron ne soit pas accompagner ou encore pire pas présent c’est une honte !

Les heures défilent, je suis tranquillement à l’appartement, il faut dire qu’il est maintenant dix huit heures et que j’ai passé l’après midi au casino à faire le tour des jeux pour surveiller. Oui, je suis polyvalent, je ne reste pas seulement derrière un bureau comme on pourrait le penser, d’ailleurs j’ai horreur de ça, il faut que ça bouge ! Je me lève alors de mon canapé pour commencer à me préparer, dans une heure il faut que je sois au casino et Kora ne m’a toujours pas répondu… Je sens que ça va être la course.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Ven 9 Mai - 22:56


where there is love there is life
Ft. Will Adelson & Kora McCallister

Cette journée ressemblait exactement aux autres que j'avais passés dans ma vie. J'avais assisté à un déjeuner avec de la haute société pour favoriser un de mes clients, mais je m'y étais ennuyé à mourir. Rien n'aurait pu me rendre plus heureuse que de partir de cette salle fermée et climatisée, où les fenêtres donnent sur le reste de la ville, sans y mettre le charme ravageur du ciel. Je ne pouvais ni fumer ni boire. Le bar était inexistant et nous ne devions pas nous lever de table pour une raison aussi immature d'après une femme à mes côtés. Il était quinze heures trente et je nous n'en étions qu'au plat principal. Je n'arrêtais pas de me poser des questions : à quelle heure mange-t-il le dessert ? C'était affligeant de les regarder rire les uns avec les autres sachant qu'un ne supportait pas l'homme à sa droite et que celui à sa gauche trompait sa femme avec la sienne. Ils me faisaient pitié, par leur élégance mal placée et leur élocance trop forte. Leur société ne dépassait pas la mienne. J'étais des leur maintenant, mais je ne m'abaissais pas à sourire à quelqu'un que je ne pouvais pas voir en peinture. C'était trop.
Je sortais enfin de cette pièce alors qu'il n'était même plus l'heure de prendre le thé. Reprenant mon téléphone, je regardais l'heure et voyais qu'il était déjà dix-huit heures. Un message était arrivé durant l'après-midi. Il était de Will. Je ne passais pas plus d'une minute avant de l'ouvrir et de le lire, un sourire collé aux lèvres. « Coucou ma belle, ce soir j'ai besoin de toi. Soirée de gala au casino, il y aura toute la belle société de la ville. Je te préviens au dernier moment, je sais, mais j'avais zappé ! Bisous, à ce soir ! » En lisant ce message, je voyais le besoin de ma venue. Sans moi, il se présenterait sans doute avec sa sœur ou encore son père. Mais, comme j'étais plus ou moins libre, je me demandais comment le faire patienter un peu plus sur ma réponse. J'avais très envie de lui répondre un grand OUI ! Mais, je devais apprendre à me contrôler quand il s'agissait de lui. Et mon plan pour le faire attendre était déjà tout tracé. Si lui répondre lui ferait beaucoup trop plaisir, j'allais attendre le plus longtemps possible pour le faire patienter. S'il me rejette ? Tant pis pour moi, au moins je ne recommencerais plus cette farce de mauvais goûts.
Quand j'étais enfin arrivée à l'hôtel, je montais dans ma chambre en quatrième vitesse, me déshabillant entièrement. Prenant soin de mon corps, faisant une douche chaude avec des soins du visage et du corps. Je me ne prenais pas beaucoup de temps, le faisant à grande vitesse. Lorsque j'avais terminé, je me postais devant ma coiffeuse et arrangeais ma coiffure de telle sorte que ça ressemble à un chignon, une petite mèche de cheveux en liberté sur le devant. Me maquillant, j'appliquais un rouge à lèvre rouge sur mes lèvres. Me dirigeant vers mon dressing, j'en sortais la longue robe rouge pour laquelle j'attendais une occasion particulière. Je m'habillais alors, prenant mes talons noirs, ainsi que mon portable avant de partir de ma chambre. J'avais au préalable, appelé une voiture de luxe pour venir me chercher et m'emmener à cette réunion ou plutôt ce gala. En passant devant le bâtiment, je voyais à l'extérieur, un regroupement de journalistes et de photographes, en face d'eux, Will était avec sa sœur et son père entrain de prendre une photo de famille élégante et soignée. Si nous voulions entrer dans le casino, nous étions obligatoirement sur une des photos de ces paparazzis. Et ce n'est qu'à quelque seconde de l'arrivée devant le tapis rouge, que je déverrouillais mon téléphone et envoyais un message à Will. « Tu me préviens toujours au dernier moment. J'arrive dans trois secondes sur le tapis. J'espère que tu vas aimer ma tenue. » Le verrouillant de nouveau, le portier m'ouvrait la porte et j'en descendais le sourire sur les lèvres et inscrit dans les yeux. Commençant à marcher, je passais les escaliers avant de relever ma tête et de regarder devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Sam 10 Mai - 10:59

Where there is love there is life

Je me retrouve en une fraction de seconde sous la douche. J’en sors ensuite, m’habille d’un smoking noir et me coiffe comme à mon habitude. Je veux bien croire que je vais représenter le casino ce soir mais faut pas trop m’en demander non plus ! J’ai l’air d’un pingouin… Pouaaah, qu’est-ce que je n’aime pas ce genre de soirée où il faut paraître parfait ! Le seul point positif de ses soirées c’est qu’on y mange bien… Bon on pourrait aussi dire que je me retrouve entourer de la famille et certaine fois de Kora. Bon ok, deux points positifs, mais ce n’est rien comparer à l’ennui de ses soirées et à la bonne prestance que l’on doit avoir quand on parle aux personnes de la haute société.

Dix neuf heures cinq. Bon d’accord je suis à la bourre… Enfin bon faut bien savoir se faire désirer hein, vous connaissez un chanteur qui monte sur scène à l’heure vous ? Bah pas moi. De plus, je n’ai toujours pas de nouvelles de Kora, ça me désolé de savoir qu’elle ne sera pas à mes côtés ce soir, ça compagnie me rassure, j’aime bien qu’elle soit près de moi. Je reçois alors un message de ma sœur… Ok elle m’attend, parce que oui faut que j’aille la chercher ma princesse. Je sors alors devant chez moi et monte dans la voiture noir qui m’attend, ce n’est pas mon chauffeur habituel, mais un autre que l’on paye juste pour ce genre de soirée. J’arrive alors devant chez Kate, elle monte dans la voiture, elle est ravissante. Ça doit être de famille ! On parle alors du fait que l’on va s’ennuyer à mourir ce soir, elle me prévient aussi qu’elle ne restera pas toute la soirée car elle à un rencard… Je lui fait les gros yeux, pas trop rassuré, puis elle me parle de Kora et là je comprend que je dois me taire.

On arrive alors devant le casino, il y a une foule de journaliste. Papa est déjà arrivé avec maman, on descend alors de la voiture, tenant ma sœur par la main. On pose tranquillement devant les journalistes puis on entre dans le casino quand j’aperçois une voiture qui arrive et Kora qui en sort. Un énorme sourire se dessine alors sur mes lèvres. Je la vois posé seule, les yeux dans le vide. Je l’attends alors de pied ferme en haut des escaliers quand celle-ci lève le regard. Je lui tend la main tel un gentleman.

« Mademoiselle McCallister, vous vous êtes fait désirer ! »

Je lui fais un large sourire avant que celle-ci n’y réponde, puis lui dépose un léger baiser sur la joue au coin des lèvres. Ça me fait tellement plaisir qu’elle soit venu…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Dim 11 Mai - 19:46


where there is love there is life
Ft. Will Adelson & Kora McCallister

Je n'avais fait qu'espérer qu'il soit heureux de me voir dans un tenue si soigner qu'il ne me reconnaitrait que par nos nombreuses soirées de gala. Pas autrement. Il ne me connaissait pas réellement en dehors de nos arrangements, mais je savais que mon coeur battait pour lui comme une chanson rythmé et rapide. Son visage me faisait languir de sa présence et bien que je ne savais pas ce qu'il ressentait pour moi, j'avais l'impression de n'être que sa poupée de substitution. Je ne devais servir qu'à agrandir ses intérêts. Mais personne n'était dupe dans cette ville. Les journalistes me connaissent et savent que mon travail n'est pas comme celui des autres. En me préparant, je pensais au visage que je ferais en le voyant, et à ses yeux qui me transperceront. Je ne pouvais que tomber sous son charme, je ne pouvais que vouloir un peu plus de ses baisers. Rien ni faisait, je ne devais me trahir, me dénuder face à lui. S'il ne voulait que ma partie corporelle, tant mieux. Mais la partie psychologique ne voulait que le découvrir d'avantage. Apprendre à le connaître.
En sortant de cette voiture, je sentais déjà tous les visages arriver sur moi. Les journalistes me prenaient en photo et je ne pouvais que leur faire de grands sourires, sans rien y ajouter. Continuant mon ascension vers l'homme pour lequel j'étais venu, je souriais tête baissée aux escaliers que je montais marche après marche. Quand c'était enfin terminé, je relevais la tête et voyais Will en face de moi. Une main tendue dans ma direction, j'y déposais la mienne. « Une femme se doit d'être désirée aussi longtemps que possible. Sinon elle en perd son éclat. » Il me souriait et, j'y répondais avec douceur avant de voir son visage se rapprocher du mien. Une douce sensation se déposant sur le coin de mes lèvres, mais en particulier sur ma joue. Il y déposait un baiser. Et je ne pouvais que sourire de plus en plus. Les journalistes continuant de nous prendre en photo, ils auraient de quoi faire un bon article avec ça. Pourtant, quoi qu'il pourrait dire, mon bonheur était bien là, bien présent. J'étais aux côtés de Will, que demander de mieux ? « J'espère que ça te fait plaisir tout de même. » Nous étions main dans la main, ou du moins, l'un collé à l'autre. Les journalistes ne nous laissaient pas passer une soirée ensemble, tranquillement. Et si un jour il le faisait, ce serait sans doute parce que nous ne serions plus sur terre. Quand on regarde bien les journaux, mes histoires de coeur sont beaucoup plus passionnante que je ne le croyais. Même si mon préférée restera pour toujours celui avec qui je partage cette soirée. Will n'était pas comme les autres. Bien que maccho, il avait un côté plus ou moins doux qu'il découvrait en ma compagnie. C'est pour ça que je faisais tout pour lui et ça, même si je dois en perdre de l'argent. « Je suppose que je n'étais pas ton seul choix de compagnie pour ce soir, si ? » D'accord, je n'avais pas été très gentille sur cette dernière phrase, mais je le pensais très fort au fond de moi. Je voulais qu'il me dise que j'étais son seul choix, que personne d'autres n'aurait pu l'accompagner à une cérémonie aussi importante que celle-là pour sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Lun 12 Mai - 16:20

Where there is love there is life

Je ressentais la chaleur des flashs retentirent, les journalistes devaient se faire un plaisir de nous prendre en photo si proche. Je suis certain qu’ils pensaient déjà à leur fin de mois qu’ils arriveraient à boucler sans se poser de question. Tandis que moi, d’un autre côté, j’étais certains que demain j’apparaitrais dans le journal de la ville et dans les magazines de la semaine prochaine. Enfin bref, tout ça pour dire que notre « couple » faisait parler et je dois dire que je ne m’en plaignais pas. Mon père m’a toujours dis « que l’on parle de toi en bien ou en mal, l’important c’est que l’on parle de toi ! » et j’ai toujours écouté ses paroles pour relever la tête quand ça n’allait pas.

« C’est donc pour cela que tu brille de mille feu ce soir ! Je suis heureux de te voir ici, la fête ne serait pas pareil si tu n’étais pas là »

Oui bon d’accord, je sors mes belles grandes phrases de loveur, mais en même temps je ne vais pas la demander en mariage sur un tapis rouge alors que je connais rien d’elle à part qu’elle est escort girl si ? Bon alors ! On est d’accord. Oui puis bon, je ne vais pas non plus y dire que je n’attendais qu’elle, que j’avais hâte qu’elle me réponde et que je n’ai pas lâché mon téléphone jusqu’à ce que j’arrive sur le tapis rouge si ? Faut que j’y dise tout ça ? Bien sûr que non, je passerais pour un looser qui crois qu’il peut avoir tout ce qu’il veut parce qu’il est riche… En même temps, c’est vrai que c’est déjà le cas puisque je la paie pour qu’elle m’accompagne à mes soirées, mais je ne l’ai jamais payé pour qu’on couche ensemble, je trouve que ce n’est pas son travail, mais plus le métier d’une prostituée… Enfin bref, ne débattons pas ! Voilà qu’elle se met à penser qu’il y a une autre fille dans ma vie, des fois j’aimerais bien, au moins je n’aurais pas à débourser dans ses services, bien que ses services sont agréables et que l’argent à fait place à des sentiments. Bien que les sentiments n’aient pas leur place dans ce genre de situation.

« Qui d’autres aurait pu illuminer aussi bien ma soirée ? »

Une grande phrase ? Non, parce que je n’ai pas eu le temps de réfléchir, elle est sortie toute seule. Je lui fais alors un grand sourire avant de serrer sa main dans la mienne, les doigts entre croisé avant d’entrée dans la grande salle de gala où mes invités m’attendaient, bien qu’ils n’aient réellement d’yeux que pour mon père. Le temps était venu de devoir dire bonjour à tout le monde et de présenter Kora à ceux qui ne la connaissaient pas et bien sûr, je me devais de la présenter en tant que petite amie.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Lun 12 Mai - 23:51


where there is love there is life
Ft. Will Adelson & Kora McCallister

Je n'avais jamais vraiment vu Will en dehors de cet univers de flash et de paillettes où il vivait et se plaisait. À chacune de nos soirées, il faisait toujours la même tête, un peu sur sa fin mais, toujours très souriant quand il était en présence de personnes à connaître. Sinon, ses lèvres restaient les mêmes, fermées l'une sur l'autre avec un petit rictus pour me faire plaisir. J'adorais Will, mais de temps en temps j'avais envie de lui dire " regarde moi, j'attends plus que ça pour nous. " Oui, j'attendais à ce qu'il soit à mes côtés chaque jour, qu'il me sourit de sept heures du matin à huit heures du soir. Je voulais enfin pouvoir vivre une vie d'amour et de bonheur. J'en avais eu très peu et, pour une fois que mes sentiments m'envoyaient vers quelqu'un de bien, il fallait que j'en profite, légèrement. Lorsqu'il parlait, des papillons tournaient autour de nous, faisant de chaque parole un doux son qui frôlait mon oreille et la rendait folle de joie. « Merci, tu es fabuleux toi aussi. On dirait un homme d'affaires avec une coupe de cheveux beaucoup plus cool. » Je lui souriais à longueur de temps, il pouvait me prendre pour une fanatique, une grande malade mentale. Mais, impossible qu'il croit que je n'avais aucun sentiments pour lui, sinon ce serait le comble.
Il charmait avec tant de splendeurs, de délicatesse. Je me demandais si je méritais vraiment quelqu'un comme lui. Moi qui faisais toujours tout de travers avec les hommes. J'étais sûr de ne pas lui plaire tant que ça. Il devait m'appeler pour mon joli minois et rien de plus. Car, après tout, rien ne vaut la présence d'une belle jeune femme devant tant de journalistes, ainsi que devant la famille. Bien que c'était étrange d'être au courant qu'il savait tout sur moi, mon métier, mes pratiques. Quoi que, ils devaient se faire des idées sur moi. Bref, je me sentais mal à l'aise devant leurs grands sourires, leurs manières de riches et même devant leurs vêtements de marque, même si je rêvais d'acquérir les trois quarts de ces caractéristiques. « Tu l'illumines déjà parfaitement à toi seul. Mais, je suis vraiment ravie d'avoir reçu un message. Et désolée d'avoir répondue si tard. J'espère que tu ne m'en veux pas trop. » Nous avancions ensemble, l'un à côté de l'autre.
En entrant de l'immeuble si imposant en cette soirée, je voyais les visage se tourner vers le père de Will, le grand patron. Mais certains se perdaient sur nous deux, sur notre entrée très peu annoncée et pas réellement attendue des invités. On nous regardait et on me dévisageait, de ce que j'avais cru apercevoir. Je regardais nos mains qui s'accompagnaient, baissant légèrement la tête comme pour regarder où je m'étais mes pieds. J'avais un peu mal au ventre de rencontrer tant de monde. Et si je ne leur plaisais pas ? Outch. Je commençais à me poser des questions, comme d'habitude. Je devenais paranoïaque sans même qu'il n'y ai grand chose. Levant ma tête vers Will, je reprenais mes esprits. « Que le grand gala commence, Willounet. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Sam 17 Mai - 16:22

Where there is love there is life

La soirée se passait parfaitement bien, les gens faisait attention à moi et parlait avec Kora en la faisant rentrer dans leur cercle de conversation, des conversations auquel elle s’intéressait. Elle faisait tout pour paraitre une « fiancée » idéale pour moi et ça me plaisait qu’elle prenne sa mission à cœur comme elle le faisait. En même temps c’est vrai que c’était son travail, je ne pouvais comparer cette soirée à d’autre, enfin avec d’autre client puisque je n’avais jamais eu de retour sur son travail. Des invités commençaient à partir, papa avait pris soin de venir me voir pour me dire que si je voulais partir à mon tour je le pouvais, c’est vrai qu’on était vendredi soir et vue l’heure qu’il était il pensait surement que je voulais rejoindre mes amis en boite plutôt que de rester ici jusqu’à l’ouverture du casino. Il me laissa alors sortir du casino, il devait être au alentour d’une heure du matin et je n’avais pas vue le temps passer, il faut dire que j’étais en bonne compagnie. Kora m’avait suivit dehors, on était là tout les deux, à se regarder comme deux idiot. Je la voyais trembler de froid, j’ai alors pris soin d’enlever ma veste et de lui déposer sur les épaules.

« Merci pour ce soir mademoiselle McCallister. Votre mission se termine, seulement j’aurais une question à vous posez, bien plus personnelle que professionnelle. »

Je mettais mis à la vouvoyez, comme pour montrer que toute la soirée nous avions été entouré de personne de la haute société et que j’avais déteint sur leur langage, chose qui ne me ressemblait pas du tout. Je m’approchai alors de Kora, son visage était à quelque centimètre du mien.

« Je me demandais, est-ce que tu accepterais de venir chez moi sans que se soit une mission ? »

J’avais peur de me prendre un râteau c’était sûr, mais au moins j’avais suivit les conseils de ma meilleure amie et certes j’aurais pu tourner la chose différemment et mieux, mais je devais avouer que lorsque mes sentiments doivent entrer en scène, je deviens extrêmement maladroit.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   Dim 18 Mai - 20:00


where there is love there is life
Ft. Will Adelson & Kora McCallister

La règle que je me fixais dans ce genre d'évènement était de toujours rester souriante et aimable. Rien ne devait transparaître au niveau de l'ennui, de la fatigue. Mais, lorsque j'étais avec Will, c'était plus naturel qu'avec n'importe quel autre client. Avec lui, je n'avais pas besoin de jouer un rôle, je restais distante, comme une fille doit l'être avec celui qui fait battre son coeur. Je parlais avec bon nombre de personnages publics de cette ville. Je les saluais avant de parler avec eux. Je m'intéressais à leur passion et eux aux miennes. J'avais l'impression de me sentir comme un poisson dans l'océan. Sauf que je n'étais pas du tout largué. J'étais même très à l'aise dans ce vaste océan rempli de poisson. En regardant Will se diriger vers son père, alors que pas mal des invités avaient déjà quitté les lieux, je regardais ma montre et ouvrais de petits yeux ronds à la vue de l'heure. Il était tôt pour une soirée de jeune, mais tard pour des personnes d'un certain âge. Ma mission n'allait donc pas tarder à se terminer, mince. Mon ventre commençait à chanter de mécontentement. Il ne voulait pas quitter Will, pas maintenant. L'accompagnant jusqu'à la sortie, nous étions à côté de la route que nos regards ne faisaient que se chercher. On ne savait pas trop quoi faire, mais je ne voulais pas rentrer maintenant. Et c'est là qu'il ouvrait une discussion. Les yeux brillants de bonheur, je le regardais et me tordais un peu comme pour l'attirer de plus en plus dans mes filets. « Une question personnelle. Je ne refuse jamais de répondre, encore moins à vos questions mon cher. » Je lui souriais, sa façon de parler me faisait rire, elle me rappelait celle des petits vieux à qui on a parlé toute la soirée. Will avait le chic pour garder l'accent des autres, c'était exceptionnel de sa part. J'avais pris un accent plus souple mais, je faisais en sorte de ne pas casser le moment presque parfait qui nous touchait. En le voyant se rapprocher de moi.
En contemplant son visage de plus en plus, je n'avais qu'une envie, l'embrasser avant de disparaître et qu'il fasse tout pour me retrouver. Le scénario parfait en somme. Mais, je décidais de me retenir, même si mes yeux passaient des siens à sa bouche plusieurs fois de suite. Je ne savais pas trop quoi faire, ni quoi répondre à son invitation des plus étranges et charmantes à la fois. J'espérais que c'était ce qu'il souhaite réellement, et pas quelque chose de forcer. « Venir chez toi ? Vraiment ? J'adorerais. » Rouge. Je devenais rouge de traque. C'était un peu osé comme situation, mais quitte à lui avouer mes sentiments, autant que ce soit en privé que devant des paparazzis. « En plus, on pourra faire plus ample connaissance. Ce ne peut être que positif, ha. » Toutes les dents dehors, je souriais à Will en voyant une voiture s'arrêter devant nous. Il s'agissait sans doute du chauffeur de Will, nous étions bien partis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Where there is love there is life. ♣ Kora&Will   

Revenir en haut Aller en bas
 

Where there is love there is life. ♣ Kora&Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Supernatural (1999)
» 12'-FANTASY-LIVE THE LIFE I LOVE-83-QUALITY REC
» JACK SASS BAND SAVE YOUR LOVE
» 12" R.B. Hudmon ‎- Searching For Your Love (Nite-Life/1983)
» the Love Juke Box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Les rps-