AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary Connely
avatar
les imparfaits
vos messages : 27
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Mer 17 Sep - 14:31

Tate ∞ Zachary
Je n'ai pas envie de parier sur la probabilité du bonheur sans toi.
Ca fait déjà dix minutes que j’attends devant l’hôtel. Nous ne sommes qu’en septembre mais il fait quand même assez frais pour la soirée. Du coup, j’espère que Tate ne va pas tarder à arriver pour éviter qu’elle prenne froid. Comme toujours, je lui ai envoyé mon chauffeur, m’étant rendu par mes propres moyens à l’hôtel. Une nouvelle fois, j’ai demandé à ce qu’elle m’accompagne parce que j’aime sa présence, parce que j’aime qu’elle me donne si bonne façon devant les autres invités présents. Et puis, j’aime pouvoir passer le reste de la nuit avec elle, ne nous mentons pas. La jeune femme a pris une place assez importante dans ma vie ces derniers temps, si bien que lorsque je suis arrivé, l’homme qui s’occupe d’accueillir les invités à l’entrée m’a fait signe qu’il avait compris que j’attendais la jeune femme. Ce soir, c’est une soirée un peu moins huppée que d’habitude. Rien avoir avec la Mairie en plus de ça. Je participe à un projet pour lancer les travaux pour placer des panneaux solaires sur tous les toits de la ville. L’écologie est un sujet qui me tient très à cœur et grâce à mon dernier don, l’équipe qui s’occupe de tout mettre en place va pouvoir commencer les travaux sur tous les toits de la ville. De quoi me réjouir. Ils ont décidé de faire une sorte de soirée d’ouverture des travaux et bien évidemment, étant l’un des seuls donateurs, ma présence n’était pas discutable. Mais ça ne me dérange pas. J’aime ce genre de soirées, j’aime parler avec des personnes très cultivées et qui viennent du même monde que moi. Par-dessus tout, j’aime pouvoir le faire avec Tate à mon bras.

La Porsche se gare devant moi. Comme toujours, je descends les quelques escaliers qui me séparent du véhicule et je vais ouvrir la portière arrière pour accueillir la jeune femme comme il se doit. Mon regard glisse sur les jambes qu’elle sort en premier et remonte doucement vers le haut de son corps. Comme toujours, la jeune femme est à couper le souffre dans une robe bleue roi. Je lui offre un large sourire lorsqu’elle est enfin sortie de la voiture. Cette dernière démarre, nous laissant sur le trottoir alors que j’offre mon bras à Tate. « Comme toujours, tu es à couper le souffre Tate… » Elle accepte mon bras et nous montons les marches qui mènent à l’entrée de l’hôtel. Nous suivons le jeune homme qui nous accueille dans une grande salle réservée aux fêtes et soirées mondaines. La décoration est magnifique bien que sobre. Ca colle tout à fait au thème de la soirée. Quelques personnes nous salue sur notre passage et je me dirige directement vers un plateau de flute de champagne. « Merci de m’avoir à nouveau accompagner ici. Tu verras, cette soirée sera moins ennuyante que les autres. » Un sourire malicieux étire mes lèvres.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Hadley
avatar
les conditionnels
vos messages : 39
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Jeu 18 Sep - 16:05

Zachary & Tate

Assise à mon bureau, l’ennui me gagnait. Une pile interminable de paperasses s’entassait sur mon bureau. Le visage aplati contre la paume de ma main, je soupirais. Il était seulement 15 heures et je rêvais déjà de rentrer à la maison. Non pas que j’avais une soirée palpitante qui m’attendais. Plateau repas et série télévisée était au menu, pas la grande classe.  J’avais hâte d’arriver chez moi pour me glisser dans une couverture chaude. Deux heures me semblaient une éternité jusqu’à la fin de cette journée.  

L’été avait fait place à l’automne. Fini les journées chaudes, bonjour les journées fraîches. Et pour marquer encore plus ce changement de saison, la climatisation avait décidé faire des siennes, elle aussi. Elle devait être en pause syndicale où je ne sais quoi. Bref, l’air s’était drôlement refroidi au bureau. Pour cause, j’étais frigorifiée. Un nouveau soupir.

Puis, un papier adhésif coloré attira mon attention. Un post-it. Je ne me souvenais pas l’avoir vu ce matin sur mon bureau. Quelqu’un avait dû le déposer lors de la pause déjeuner. C’était une note de Zach me demandant de l’accompagner ce soir à une de ses soirées. Sa petite note me mit immédiatement le  baume au cœur, j’en oubliais même mes orteils complètement gelées. Mon chauffeur t’attendra devant chez toi, à 19h, furent les mots signés de sa plume. Les deux heures qui suivirent passèrent à la vitesse de l’éclair.

!9 heures tapante. Comme à son habitude le chauffeur attendait ma venue. Zach ne m’avait pas donné d’indications sur la soirée, j’avais donc enfilé une robe bleue ornée de tulle et de pierres incrustés. Mes cheveux remontés en un simple chignon, d’où quelques mèches ondulés s’échappaient. Quinze minutes plus tard, la Porsche se gara devant l’hôtel. J’étais un peu fébrile, comme chaque fois que j’accompagnais Zach. Sortie du véhicule, il m’offrit son bras. « Comme toujours, tu es à couper le souffre Tate… ». Simple compliment qui ne manqua pas de me faire sourire. Ce soir, il avait quelque chose de différent, et je ne pouvais dire quoi. Zach était toujours aussi élégant, sa chemise bleue lignée de fines rayures blanches lui allait à ravir. « Merci Zach, tu n’es pas mal non plus ».

Quelques marches plus haut, nous franchîmes les portes vitrées pour arriver à la dite salle. Zach le sourire scotché au visage, salue à son tour les convives qui agitent la main dans notre direction. M’emmenant vers un coin moins peuplé de la salle, il me tendit une coupe de champagne que j’acceptais volontiers. « Merci de m’avoir à nouveau accompagner ici. Tu verras, cette soirée sera moins ennuyante que les autres. » Les lèvres posées sur la coupe, je le regarde, une fois de plus. Les yeux pétillants, il ne me lâchait pas du regard. Sans me déplaire.   « Tout le plaisir est pour moi, j’adore chaque soirée à laquelle tu m’invites. » Qui aurait cru, il y a de cela quelques mois, que j’accompagnerais l’adjoint du maire à ses soirées mondaines. Personne n’y aurait cru. Personne, pas même moi. Un rapide coup d’œil dans la salle et je vis que quelques têtes m’étaient familières alors que d’autres complètement inconnues. Zach me fixait toujours de ce regard qui ne m’était plus indifférent, jour après jour.  « Alors, tu ne m’as toujours pas dit quel était le thème de ce soir »

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Connely
avatar
les imparfaits
vos messages : 27
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Dim 21 Sep - 6:37

Tate ∞ Zachary
Je n'ai pas envie de parier sur la probabilité du bonheur sans toi.
La présence de Tate m’était vraiment très importante pour ce soir. Pas seulement pour faire bonne façon devant les autres hommes d’affaires riches de la ville, mais simplement parce que j’aime qu’elle soit près de moi. J’aime la regarder et simplement parler avec elle de choses et d’autres. C’est une jeune femme très cultivée et qui garde sûrement beaucoup d’intelligence pour elle. C’est pour ça qu’en toute discrètion, j’avais été déposer un petit billet sur son bureau pendant sa pause déjeuné pour lui demander de m’accompagner à cette soirée. Je n’ai plus besoin de lui dire qu’elle aura un supplément sur son salaire, elle le sait déjà. Peut-être que ce n’est pas très classe de la payer pour passer la soirée et la nuit avec moi mais c’est malheureusement tout ce que j’ai pour qu’elle accepte. Je ne peux pas compter sur ma gentille ou mon charme et je n’ai que l’argent comme avantage. Tate est une jeune femme tout à fait normale, qui a sûrement beaucoup de factures à payer et je ne peux que la comprendre d’accepter une petite augmentation si pour ça elle doit simplement m’accompagner à une soirée.

Lorsque je la vois sortir de la voiture, je ressens toujours la même adrénaline. Elle est toujours aussi belle et ça me rends très fier de marcher à son bras dans la salle des fêtes. Tate présente très bien et ça compense avec mon petit côté ex taulard. Enfin, quoi qu’il en soit, elle ne m’a pas déçue. Cette robe lui va à ravir et je sais que je devrais envoyer un bouquet à mon assistante pour toujours trouver d’aussi belles tenues pour la jolie blonde. Quoi qu’il en soit, nous voilà en train de traverser la salle. Les personnes autour de nous sont de grosses tête de la ville et ils ont un porte feuille sûrement encore plus rempli que le mien. Même si ce soir, c’est un peu grâce à moi qu’on est tous là. Beaucoup d’invités présents viennent pour le champagne et les petits fours, en oubliant que nous sommes là pour une bonne cause et qu’il faut penser à l’évolution de la ville avant de penser à notre estomac. Mais on ne changera pas les hommes riches, ils sont tous pareils. Je présume même qu’à peine la moitié des invités présents ce soir ont donné de l’argent pour l’écologie. Ce qui me rend quelque peu amer. En gros ils sont là juste pour se montrer et profiter du repas. Heureusement, la voix de Tate me sort de mes songes et je ne pense plus à ces ingrâts égoïstes qui nous entourent.

Une flûte de champagne à la main, je ne peux pas m’empêcher de la regarder intensément alors que ses yeux papillonnent pendant qu’elle prend une gorgée du liquide doré. Tate est une jeune femme qui vient d’un milieu modeste, pourtant, elle s’y prend à merveille pour sembler à l’aise et dans son élément. C’est quelque chose qui m’excite chez elle. Quoi qu’il en soit, il serait temps de la mettre au courant du thème de la soirée. Je baisse les yeux sur mon verre et fait tourner le liquide en rond dans son récipient. Je n’aime pas me venter. J’ai de l’argent, une belle villa et une vieille voiture de collection mais je ne suis pas du genre à m’en venter alors je cherche des mots laissant sous entendre que grâce à mes donnations, la ville va être plus écologique. « Grâce aux donations, la ville va pouvoir s’équiper de panneaux solaires sur les toits des maisons et sur les systèmes de lumières de la ville. Ce qui va réduire les impôts, les factures d’électricités et faire un petit geste écologique pour la planète. En gros, c’est ça. » Je bois une gorgée de champagne avant de replonger mon regard sur la jeune femme. « Cette petite soirée est en quelque sorte pour remercier les donateurs. Même si la moitié des personnes présentes ne sont là que pour faire bonne façon. » dis-je amèrement, ne pouvant pas m’en empêcher. Je propose à nouveau mon bras à Tate, décidant de lui faire faire un tour de la salle où sont exposés les futurs systèmes de panneaux solaires qui vont être installés dans toute la ville. Nous passons également devant la liste des personnes ayant donner de l’argent, rien de bien palpitant en soi. « Tu as faim ? Il faut que je reste jusqu’au discour, après on pourra s’eclipser et faire ce qu’on veut du reste de la soirée. » Je lui offre un petit sourire en coin.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Hadley
avatar
les conditionnels
vos messages : 39
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Lun 22 Sep - 13:25

Zachary & Tate

Le décor était somptueux tout en restant sobre. Les étoffes de couleur émeraude accrochées aux fenêtres ondulaient docilement au rythme du vent. Les tables disposées aux extrémités de la table étaient bien mises.  Quelques cantonnières étaient suspendues au plafond. Tout était absolument divin. Le champagne, les invités, la décoration ainsi que Zachary. Je l’enviais, en quelque sorte, de mener cette vie. J’aurais donné n’importe quoi pour naître dans ce monde. Une famille bien nantie. Ne pas avoir à me soucier des factures. Pouvoir conduire des voitures de luxe que je ne pourrais jamais me permettre. Voyager partout dans le monde, sans me préoccuper du coût. Porter les plus beaux vêtements griffés. Tout ça n’était pas ma réalité. Toutes ces robes et chaussures que me trouvait son assistante étaient absolument  parfaites. Trop parfaites pour moi. Chaque fois, ça me ramenait à la réalité. À ma réalité. Mon cancer avait coûté des fortunes et aujourd’hui je devais en payer le prix.

Je reposais mes yeux sur Zach. Alors qu’il faisait valser le champagne dans son verre. Il prit parole. « Grâce aux donations, la ville va pouvoir s’équiper de panneaux solaires sur les toits des maisons et sur les systèmes de lumières de la ville. Ce qui va réduire les impôts, les factures d’électricités et faire un petit geste écologique pour la planète. En gros, c’est ça. ». Je fis mine d’être impressionnée. Je ne voyais plus en Zach quelqu’un d’hautain et de snob. Jamais je ne l’avais vu tenter d’impressionner qui que ce soit avec ses avoirs ou encore se vanter de son status.   Il œuvrait pour la bonne cause et je trouvais ça admirable. « Cette petite soirée est en quelque sorte pour remercier les donateurs. Même si la moitié des personnes présentes ne sont là que pour faire bonne façon. » Il sembla irrité par ses dernières paroles. Sans hésiter, j’acceptais le bras que me tendait Zachary. Nos mains se frôlèrent. Immédiatement, un frisson m’envahit. Il m’emmena faire le tour de la salle, m’expliquant de temps à autre les nouvelles avancées technologiques ou encore comment cela pourrait être bénéfique pour la ville. Sa présence était de plus en plus agréable. Il était toujours courtois et attentionné. « Tu as faim ? Il faut que je reste jusqu’au discours, après on pourra s’eclipser et faire ce qu’on veut du reste de la soirée. ». Après quoi il me décocha un petit sourire en coin. Je ne décelais aucuns arrières pensés. Bien que ce n’était pas pour me déplaire. « Oui un peu » admis-je en dodelinant. Tout ce champagne commençait à me monter à la tête. « Alors, tu es prêt pour ce discours? » dis-je en le gratifiant d’un sourire.
code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Connely
avatar
les imparfaits
vos messages : 27
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Mar 30 Sep - 6:27

Tate ∞ Zachary
Je n'ai pas envie de parier sur la probabilité du bonheur sans toi.
Je ne me fais pas d'illusions, je suis au courant de ce qui se dit dans mon dos dans la Mairie. Je sais que je ne passe pas pour quelqu'un de très aimable, on dit de moi que je suis même trop autoritaire et narcissique. J'accepte ce statut. Je l'alimente même, ne me gênant pas pour crier après mon assistante devant tout le monde, envoyant des billets à tous les employés pour leur demander de rester une heure de plus... Je n'aime pas spécialement faire ça mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour me faire respecter. Le Maire apprécie mon travail, il aime ce que je fais et comme je l'assiste. C'est un peu égoïste mais tant que mon salaire tombe à la fin du mois, je ne vais pas changer quoi que ce soit. Bien sur, je me doute que lorsque j'ai demandé à Tate de m'accompagner la toute première fois, elle a sûrement dû râler de devoir passer sa soirée de libre avec un supérieur borné et peu bavard mais au fil du temps, je me suis un peu détendu à ses côtés. Comme si elle me calmait. Je n'ai jamais cherché à être méchant avec elle ou à mal lui parler. Au contraire, je l'oblige à passer ses soirées avec moi mais je fais tout pour qu'elle n'ait rien à débourser et qu'elle passe quand même un bon moment. Les bruits de couloirs ont changé. Maintenant les employés de la Mairie pensent que Tate et moi couchons ensembles. Et que je la paie pour ça. Ce qui n'est pas totalement faux bien sur mais quand je l'ai invité la première fois, je n'avais rien derrière la tête. Les choses se sont faites sans que ni elle ni moi ne nous y attendions.

Calme, bien qu'un peu amer, je fais visiter la salle à la jeune femme. Comme toujours, j'ai envie qu'elle se sente bien et je sais très bien ce qu'une coupe de champagne lui fait alors je tiens à la rassurer en lui promettant qu'on ne restera pas longtemps. Le Maire va pas tarder à arriver pour faire un petit discours et on pourra s'éclipser dans la minute qui suit, si elle le désire. Après m'avoir confié qu'elle avait un peu faim, j'attire Tate vers le buffet. Rien de bien palpitant, ce ne sont que des amuses gueule mais ça va nous occuper pour quelques minutes au moins. Sa question me fait lever les yeux au ciel alors que j'avale ce que j'ai dans la bouche. « Je déteste les discours. Mais comme je n'ai pas le choix... » Je lui tends un petit four avant de prendre une gorgée de mon verre de champagne. Le Maire fait son entrée et je le salue d'un hochement de tête. C'est un homme très respecté dans toute la ville mais personnellement, j'ai tellement l'habitude de le voir tous les jours pour parler affaires, que j'ai davantage l'impression qu'il est un ami pour moi. Il monte sur la petite estrade et se positionne devant le micro avant de commencer son petit speech. Je plisse les yeux, l'écoutant attentivement. « Ne nous mentons pas, si ce soir nous sommes tous réunis pour célébrer cette petite avancée écologique pour la ville, c'est grâce à vous tous. A vous, les donateurs. La planète n'est pas quelque chose que l'on peut renouveler et il est important de la préserver du mieux qu'on peut. Ce n'est peut-être qu'un petit pas, mais dix petits pas font un grand pas. N'est-ce pas? Ce n'est que le début. Caerphilly sera bientôt cent pour cent écologique et n'y voyez pas qu'un but personnel car pour nos habitants, les économies quant à l'électricité et au chauffage seront vraiment impressionnants. Ce qui séduira sûrement de nouveaux habitants à venir s'installer dans notre petite ville. » Je hoche la tête, plutôt content de discours que j'ai pondu à ce cher Monsieur le Maire. C'est une personne très intelligente, mais vraiment pas doué avec les mots. A chaque fois qu'il a quelques mots à dire, il m'appelle au secours. « Zachary? Vous voulez bien me rejoindre? » Je jette un oeil à Tate avant de lui sourire et de l'abandonner pour monter sur scène. Je me sens immédiatement rougir, n'aimant pas spécialement avoir l'attention sur moi. « Désolé Monsieur le Maire mais je ne sais pas si je serais capable d'aligner une phrase correcte avec ce délicieux champagne dans le sang. » Je rigole légèrement avant de regarder la foule. « Plus sérieusement, je suis ravi de faire parti des donateurs. C'est un projet qui me tenait vraiment très à coeur et la somme que l'on donne ne compte pas. Je ne veux pas qu'on me prenne pour le genre d'homme à donner plus que les autres. Je l'ai fait parce que je vois vraiment un avenir "vert" pour Caerphilly. Je veux que nos enfants puissent naître dans une ville qui respecte la nature. Je veux que nos ainés puissent regarder derrière eux et voir que leur ville est plus belle que jamais et plus pure que jamais. Je veux pouvoir me lever tous les matins en sachant que l'air qu'on respire est meilleure qu'ailleurs. Merci à tous pour vos dons. » Simple mais rapide. Je souris en entendant les invités nous applaudir et avec le Maire, nous descendons la petite estrade. Je lui sers la main avant de filer dans la foule, souriant à certaines personnes au passage. J'arrive finalement à hauteur de Tate, finit mon verre cul sec et lui prends la main. « J'ai réservé une suite dans cet hôtel. Ca te dit de boire un autre verre de champagne sur la terrasse? »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Hadley
avatar
les conditionnels
vos messages : 39
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Mer 1 Oct - 13:49

Zachary & Tate

En saluant la maire au passage, Zachary m’emmena à la table du buffet. Tout était savamment disposé. Quelques petits fours, ici et là, des apéritifs fourrés aux champignons, des baluchons aux oignons caramélisés, des saucisses cocktails enroulés de bacon, sans oublier quelques petites friandises. Au passage d’un serveur, je déposais ma coupe vide dans son plateau de service avant de me tourner vers Zach. Il n’avait pas l’air enchanté par le discours qu’il devait faire. Et pourtant, comme toujours j’étais certaine qu’il se débrouillerait à merveille. Il avait le chic pour ce genre de choses. Il me tendit un petit four que j’acceptais volontiers. Délicatement, je l’enfonçais dans ma bouche. Le maire prit alors la parole. Je jetais une œillade à Zach. Un petit sourire d’approbation illumina son visage, alors que je compris que c’était probablement lui qui avait écrit ce discours. Je ne fus pas surprise, j’avais d’ores et déjà reconnu ses tournures de phrases. Puis, ce fut au tour de Zachary. Il me jeta un coup d’œil puis esquissa un sourire avant de monter rejoindre le maire.

Tout m’hypnotisait chez lui. Sa confiance en lui. Son sourire franc. Sa démarche assurée. La façon dont son visage s’empourpra dès qu’il monta sur la scène. Son aisance imparable.  La minutie avec laquelle il choisissait chaque mot de chaque phrase. Cette manière qu’il avait de capter le public. Et moi, par la même occasion. Par-dessus tout, c’était l’assurance qu’il dégageait. Cet homme avait tout pour lui. Sans contredit.

Il avait tout pour plaire. Excepté son attitude antipathique au boulot. Il se faisait passer pour un adjoint presque tyran. À mes débuts, comme secrétaire, je le détestais.  J’avais toujours l’impression d’être incompétente et pas assez efficace. Alors que pour lui tout lui semblait facile. Parfois, je me demandais encore pourquoi il m’avait choisi moi. Je n’avais absolument rien de particulier. Et encore moins d’élégance. J’avais de vieux vêtements ternes de deuxième main. Je ne m’étais pas acheté de nouveaux vêtements depuis des lustres. Mes cheveux étaient souvent remontés en un simple chignon. Alors pourquoi moi ?

J’applaudis Zachary chaleureusement. Il était doué. Comme il allait probablement saluer certaines personnes, j’échangeais quelques mots avec des invités que j’avais déjà vus dans d’autres soirées de ce genre. J’essayais toujours de faire bonne figure. Depuis que Zachary m’invitait à ses soirées, je m’instruisais beaucoup. Je lisais beaucoup les journaux, mêmes internationaux. Je m’intéressais aux nouvelles technologies. Enfin, je m’intéressais à tout ce qui pouvait m’être utile. J’étais justement en train de sortir des statistiques sur les panneaux solaires, quand Zachary s’approchait de moi. Je m’excusais auprès de mes interlocuteurs et leur souhaite une bonne soirée avant de me tourner vers Zach. À peine retournée, qu’il saisit délicatement ma main et m’emmena vers les grandes portes vitrées qui menaient au hall d’entrée. « Super discours, comme toujours ». Je ne sais pas s’il m’avait comprise parmi tout ce brouhaha, mais je tenais quand même à lui dire. Même s’il s’en foutait probablement. Il me proposait d’aller boire un autre verre de champagne avec lui, sur la terrasse d’une chambre qu’il avait déjà réservé. Comment dire refuser. « Pourquoi pas ». Après tout, je me devais de le suivre.

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Connely
avatar
les imparfaits
vos messages : 27
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Dim 5 Oct - 7:27

Tate ∞ Zachary
Je n'ai pas envie de parier sur la probabilité du bonheur sans toi.
La seule chose que je n'aimais pas durant ces soirées sont les discours. Je ne sais pas qui c'est qui a inventé ça mais pour avoir l'impression d'être à poil devant des hommes d'affaires riches, il n'y a pas mieux! Heureusement, même si mes joues deviennent toujours un peu rouges sous l'effet des lumières braquées sur moi, j'arrive toujours à paraître à l'aise et dans mon élément. J'ai l'habitude d'écrire des discours car en général, j'écris toujours ceux du Maire qui est complètement incapable d'aligner deux lignes sans se perdre dans ce qu'il a envie de dire. C'est un homme intelligent mais qui est plus à l'aise avec les chiffres et la politique qu'avec les mots. On a donc un petit accord entre nous pour que lorsqu'il a un discours à prononcé, qu'il retrouve une feuille de papier sur son bureau la veille histoire qu'il ait le temps de l'apprendre un minimum.

Maintenant que c'est fait, j'aimerais mieux disparaître de cette petite fête pour passer le reste de la soirée avec Tate. C'était une bonne réception mais il y a trop d'hypocrites qui prétendent avoir donné de l'argent alors qu'ils ne sont là qu'en imposteurs. Lorsque je descends de la petite estrade, je salue quelques personnes et retrouve Tate qui semblait parler avec des invités. Une de mes mains glissa dans son dos alors qu'elle prit congé des deux personnes avec qui elle parlait et c'est un peu malicieux que je lui proposais de passer le reste de la soirée dans la suite que j'ai réservé. Tate sait qu'elle a le choix. Elle n'a pas signé un contrat en acceptant de m'accompagner durant ses soirées. Elle sait qu'elle peut refuser de rester avec moi après avoir fait bonne figure devant les invités. La seule chose qu'elle ne peut pas choisir c'est de m'accompagner mais après, si elle désire rentrer chez elle, mon chauffeur est toujours prêt, ça ne fait pas partie de ses obligations. Mais dans le fond, j'espère toujours qu'elle accepte. Non pas par esprit mal tourné mais simplement parce que j'aime passer du temps avec elle et que notre relation me convient tel qu'elle est. Pour mon plus grand plaisir; elle accepta.

Je saluais encore quelques personnes en quittant la salle par les grandes baies vitrées puis je m'arrêtais à la réception avec Tate à mon bras. La réceptionniste m'offrit un sourire très séduisant mais je lui demanda un peu plus sèchement de me donner les clés. Je sais que la blondinette n'aime pas quand j'use de mon côté tyran mais des fois, je n'ai pas le choix si je ne veux pas qu'on me marche sur les pieds. On prit l'ascenseur qui nous mena au tout dernier étage de l'hôtel. Je cherche du regard le numéro de notre suite et enfonça la clé dans la serrure de la porte pour l'ouvrir sur une magnifique suite dans les tons beiges et blancs. J'appréciais beaucoup cet hôtel. Un peu trop vieillot pour moi mais c'était quand même un endroit agréable. Je lâchais la main de Tate pour la laisser se mettre à son aise alors que j'allais directement ouvrir la bouteille de champagne qui nous attendait dans son seau rempli de glaçons. Dès que nos deux flûtes furent remplies, je fis signe à Tate de me rejoindre sur la terrasse. Celle-ci offrait une vue imprenable sur la ville. C'était sans aucun doute mon endroit préféré pour la contempler. J'attendis Tate pour trinquer puis je me tourna vers elle pour engager une conversation quelconque lorsque mon téléphone se mit à vibrer dans ma poche. Je le sorti pour regarder qui c'était mais en voyant le nom de mon ex femme s'afficher, je fis taire l'appel et posa mon téléphone sur la table de la terrasse. « Alors Tate? Quels sont les ragots qui tournent dans la Mairie cette semaine? » dis-je en rigolant légèrement. J'ai conscience que mes dernières soirées passées avec Tate ne sont pas passées inaperçu à la Mairie et j'ose vraiment espérer que la jeune femme n'en fait pas trop les frais.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Hadley
avatar
les conditionnels
vos messages : 39
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   Lun 6 Oct - 12:17

Zachary & Tate

J’appréciais la compagnie de Zach. De plus en plus, à vrai dire. La première fois qu’il m’avait fait venir dans son bureau, je me souviens avoir pensé qu’il voulait me congédier ou me réprimander pour avoir mal rempli des papiers. Son air austère m’avait laissé présager le pire. Tout à coup, j’avais eu les mains moites et mon cœur battait à la chamade. Je m’imaginais déjà devoir trouver un autre emploi. J’en avais des sueurs froides. Quelques minutes avant de me dire la raison du pourquoi il m’avait fait venir dans son bureau m’avaient semblé une éternité. Puis, la suite m’avait rendu tellement confuse que je croyais avoir perdu l’usage de la parole. La première fois que j’avais accompagné Zachary, je ne comprenais pas du tout ce que je faisais là. À vrai dire, j’étais même un peu fâchée. J’avais prévu de saboter la soirée en étant le plus désagréable possible et malpolie. Puis, je me suis rétractée en voyant qu’un chèque accompagnant la magnifique robe qu’il m’avait envoyée. Après tout, Zachary venait en quelque sorte de m’offrir une opportunité. Je n’avais pas à prendre un deuxième job, puisque le bonus qu’il ajoutait sur mon salaire couvrait mes dettes. En fait, je lui étais reconnaissante, sans qu’il le sache.

Enfin, il allait devoir l’apprendre un jour. J’appréhendais ce moment depuis quelques mois déjà. Plus je passais du temps avec Zachary, plus je m’attachais. Je ne détestais pas pouvoir me réveiller, au petit matin, à ses côtés et faire la grasse matinée. En fait, j’en devenais presque accro. Je ne détestais pas non plus, le voir à l’œuvre à tenter de m’impressionner alors qu’il faisait à déjeuner. Plus le temps passait, plus je me sentais coupable. Je ne savais pas où tout cela allait nous mener, mais une chose était sure, j’allais devoir lui déballer toute l’histoire et en payer les frais.

Une fois que nous avions franchi les portes vitrées menant au hall, Zachary nous dirigeait vers la réception où nous obtinrent les clés de la suite. En montant dans l’ascenseur, je compris qu’il n’avait pas réservé une chambre d’hôtel ordinaire puisque nous nous rendions au dernier étage de l’hôtel. Là où se trouvaient les chambres les plus luxueuses, d’habitude. En effet, je ne m’étais pas trompée. En plus d’être somptueuse, comme toujours, la chambre donnait sur le toit. Alors que Zach se dirigea vers la terrasse, je contemplais avec admiration la chambre. Le petit côté ancien des boiseries repeintes dans des tons de beige se mêlait bien au côté moderne du mobilier, la chambre était simplement parfaite. Le canapé en coin dans les mêmes teintes ajoutait un petit côté raffiné. Alors qu’il termina de verser du champagne dans nos deux flûtes, il me fit signe de venir le rejoindre. À l’extérieur, la température s’était refroidie. Je sortis mon châle et le déposa sur mes épaules. La vue sur le toit était magnifique. L’hôtel surplombait toute la ville et d’ici, on avait l’impression de presque pouvoir toucher les nuages. Zach se tourna vers moi quand son téléphone sonna. Son expression faciale pourtant si sereine se muta en un air renfrogné. Je devinais que la personne au bout du fil ne devait pas se tenir dans ses bonnes grâces. Je détournais le regard et prit la flûte de champagne.  

Je la portais à mes lèvres. Il me demanda alors quelles étaient les rumeurs ces derniers temps. Un petit sourire malicieux se dessinait sur mes lèvres. Chaque semaine, j’étais surprise du nombre de ragots qui pouvait circuler. Certaines me choquaient, d’autres m’amusaient. Ce que les gens pouvaient être perfides. La plupart du temps je n’y prêtais pas attention. J’y voyais plus une forme de jalousie mal placée. Lui et moi, nous ne venions pas des mêmes milieux, nous n’avions pas les mêmes classes sociales. Et ça faisait parler les gens. « Quelques-unes, mais ma préféré reste celle où on s’envoie en l’air sur la photocopieuse, après les heures de bureau. » Je bu une lampée de champagne, puis je regardais Zachary. « Sans me déplaire, entre ton bureau ou la photocopieuse, je choisis la photocopieuse ». Je lui décochais un sourire rieur suivit d’un clin d’œil. Après tout, les gens pouvaient bien parler, ça m’était égal.  


code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: + et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ et cette nuit dans mes rêves, je te retrouverai le coeur au bord des lèvres (tate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cette nuit j'ai fait un rêve...
» Jeu : qui se cache sur cette photo ?
» Hendrix: il y a 40 ans cette nuit
» Hail
» REFLEXION PASSEISTE OU REALISTE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le coin sud :: Holliday inn-