AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yeah I'm a selfish bastard - Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hope Llewellyn
avatar
les présents
vos messages : 181
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Dim 7 Sep - 13:34

Yeah I’m a selfish bastard.

Une semaine. Cela faisait une semaine que la fameuse soirée chez Jamie était passée. Hope s’était littéralement plongée dans le travail. Elle en avait eu besoin car elle avait toujours en tête les paroles d’Owen. Elle n’en revenait pas d’avoir pu faire une chose pareille. Alors pour oublier et avancer, elle n’avait fait que bosser. Elle faisait des heures pas possibles. Elle se réveilla sur les coups de 9 heures. Aujourd’hui, sa galerie était fermée. Elle était en repos. Mais elle irait tout de même y faire un tour. Elle n'avait rien de prévu avec qui que ce soit de toute façon. Autant bosser. Elle traina quelques minutes au lit en soupirant. Elle disait vouloir oublier. Mais pourquoi ruminait-elle autant ? Elle se décida enfin à se lever. Elle devait se bouger. Elle prit une longue douche bien chaude qui la détendit et termina de la réveiller. Elle s’habilla le plus simplement du monde. Elle allait bosser mais sa galerie resterait fermée au public. Alors elle pouvait se permettre d’enfiler ce jean déchiré par endroit ainsi que ce haut noir. Elle mangea rapidement et prit la direction de sa galerie. Elle mit ses lunettes de soleil sur son nez et profita des rayons du soleil. Elle adorait cette saison. Il ne faisait pas trop chaud mais juste assez pour pouvoir se promener en tee-shirt dehors. Hope finit par arriver sur son lieu de travail et ferma derrière elle montrant ainsi qu’elle n’y attendait personne. Elle posa ses affaires et se posa à son bureau. Elle se sentait bien, dans son monde, dans son univers. Ici, pour elle, rien ne pouvait l’atteindre, elle en était certaine.

La matinée avança alors qu’elle bossait encore et toujours. Midi passa. Elle n’avait même pas faim. Par contre, elle bailla et pas qu’un peu. Elle passa sa main dans ses cheveux et soupira. « Ok, une pause et un café s’impose. » Elle se leva, attrapa son sac et quitta sa galerie pour simplement traverser la rue et aller à son café préféré. Elle fit la queue, attendant patiemment son tour et commandé son café ainsi qu’une petite pâtisserie histoire de manger un petit truc. Elle paya et remercia la serveuse qui lui tendit sa commande. Elle se retourna rapidement et rentra littéralement dans la personne qui attendait. « Oh mince pardon ! J’espère que je n’ai pas… » Elle ne finit pas sa phrase, faisant attention à ce que son café ne se soit pas renversé sur la personne en question. Elle soupira de soulagement. « Oh c’est bon ! Tant mieux vous n’avez rien ! Vous… » Et là, Hope se rendit compte de la personne qu’elle venait de percuter. Owen. Merde. Elle faisait tout pour oublier la fameuse soirée. Elle croyait en sa bonne étoile de ne pas l’avoir croisé cette semaine. Finalement, sa bonne étoile se foutait royalement de sa gueule. Ce n’était pas possible autrement. Ou alors elle lui en voulait, au choix. « Bref excuse-moi, bonne journée quand même. » Elle ramassa le plus vite possible ce qui était tombé de son sac à main. Elle voulait partir rapidement d’ici et s’éloigner le plus vite possible d’Owen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Montgomery
avatar
les présents
vos messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Ven 19 Sep - 19:04

yeah I’m a selfish bastard.



« Je t’avais dit de repousser ce rendez-vous, t’es vraiment qu’une incapable. » râle Owen tandis que ses pas le rapprochent peu à peu du centre-ville. Il n’est pas encore midi, mais son estomac grogne. Alors, sans même prendre la peine de raccrocher (& au risque de passer pour un impoli), le directeur s’engouffre dans une petite boulangerie & ainsi acheter un sandwich de crudités. Le temps que la serveuse lui prépare ce qu’il a exigé, Montgomery continue d’engueuler son assistante – à qui il conseillera bien assez tôt de changer de métier. « T’es en train de sous-entendre que je suis un menteur ? Ou que je perds la tête ? Je te l’ai dit pas plus tard qu’hier ! J’avais déjà un rendez-vous que je ne pouvais me permettre de manquer, alors à moins de pouvoir me dédoubler, ou d’avoir un jumeau, il était impossible que je puisse être à ce putain de meeting que tu devais repousser ! » Claquant les pièces de monnaie sur le comptoir, Owen récupère son sandwich sans même adresser un regard à la serveuse, qui attend bien évidemment de le voir partir pour murmurer un « connard » bien pensé. « Bref, t’as intérêt de rattraper le coup avant que ma pause se termine. » Sur ces mots plein d’encouragement, Owen raccroche & balance son téléphone dans la petite sacoche qu’il a pris soin de nouer autour de sa taille. Las, & l’appétit coupé, il se pose pourtant sur le banc le plus proche & croque dans son repas.

À peine quelques instants plus tard, il rejoint le « café expresso », le café populaire de la ville. Quand il était plus jeune, Owen y passait ses journées. Aujourd’hui, ses visites se font plus rares, plus soudaines aussi. Perdu dans ses pensées, il patiente. L’endroit est toujours bondé. Il en profite finalement pour consulter le tableau où toutes les boissons sont inscrites à la craie. Il hésite entre un allongé ou un thé glacé. D’ordinaire, il ne boit jamais de café pendant sa pause de midi. Aujourd’hui, étrangement, il en ressent le besoin. Ses réflexions sont toutefois interrompues lorsqu’un corps percute le sien. Il ronchonne. Puis esquisse un sourire en reconnaissant la jolie Hope. « Oh mince pardon ! J’espère que je n’ai pas… »   Elle panique à l’idée de l’avoir peut-être arrosé de boisson brûlante. Ça aurait été le cas, Montgomery serait sûrement en train de lui hurler dessus, ou plutôt de lui balancer des horreurs capables de la mettre mal à l’aise devant une foule entière de clients. Ça, ça serait tout à fait lui. « Oh c’est bon ! Tant mieux vous n’avez rien ! Vous… »   Enfin, elle réalise que la personne devant elle n’est autre qu’Owen. Celui-ci ricane, passant tout de même une main le long de son tee-shirt blanc pour vérifier qu’il n’est pas tâché. « Tu ne sais plus comment terminer tes phrases ? » la charrie-t-elle, avançant d’un pas dans la file d’attente. « Bref excuse-moi, bonne journée quand même. »   Ses sourcils se froncent. Il ne comprend pas son attitude. Ouvrant la bouche, décidé à lui demander plus d’amples explications, c’est pourtant une voix de femme qui se fait entendre. La serveuse attend sa commande. Sans quitter Hope des yeux, il demande un thé glacé. « Pourquoi tu joues les distantes ? » lâche-t-il en payant sa boisson, qu’il récupère aussitôt & d’une main peut-être un peu plus ferme qu’il ne l’aurait voulu. De sa main libre, il attrape le bras de son ancienne copine & l’incite à rejoindre l’extérieur, où le soleil tape si fort qu’il est obligé de mettre ses lunettes de soleil. « C’est quand même pas à cause de la soirée ? J’veux dire, c’était rien du tout. T’es plus une gamine, Hope. » Cette soirée, Owen l’a partiellement oubliée. En s’adressant de cette façon à la jeune artiste, il fait allusion aux quelques baisers échangés sur le canapé, au moment où Jamie leur a demandé un peu plus de discrétion. Bien sûr, il se souvient de ces mêmes échanges de salive qui ont eu lieu plus tard, dans la chambre d’amis.
Mas ce mensonge odieux concernant une fellation qu’il n’a jamais reçue de sa part, il l’a complètement oublié.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope Llewellyn
avatar
les présents
vos messages : 181
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Sam 20 Sep - 19:46

Yeah I’m a selfish bastard.

En se levant aujourd’hui, Hope n’aurait jamais pensé en arriver à cette rencontre. Le destin était clairement contre elle. Ce foutu destin lui jouait des tours. Son souhait était d’éviter Owen. Elle ne voulait pas le voir, le croiser ou même l’apercevoir à l’autre bout de la rue. Elle avait bien trop honte de ce qu’elle avait fait, de l’état dans lequel elle s’était montrée devant lui à cette fameuse soirée. De plus, elle lui avait embelli la fin de soirée apparemment. Elle avait honte de l’avoir fait. Ok, ce n’était pas quelqu’un qu’elle ne connaissait pas et avec qui elle n’avait jamais fait ce genre de choses. D’ailleurs, elle avait à peu près tout appris avec Owen. Mais en arriver là à cause d’un peu d’alcool… Elle ne se le pardonnait pas. Elle préférait largement qu’il se passe quelque-chose avec quelqu’un parce-qu’elle en avait pleinement conscience et envie. Elle ne dirait pas non à Owen même si refaire quoi que ce soit avec lui ne serait pas une bonne idée. Elle ne savait que trop bien qu’elle se ferait virer par la suite ou bien qu’Owen ferait comme s’il n’y avait rien eu. Ou bien ils entretiendraient une relation purement physique parce-qu’ils se connaissaient presque par cœur au lit. Mais là encore, c’était loin d’être une bonne idée vu la façon dont ils s’étaient séparés. Elle ne devait même pas penser à un seul après puisqu’il n’y en aurait pas. Elle avait tout fait pour ne pas le croiser, ne pas se montrer à part en allant bosser. Pourtant la ville était assez grande non ? Quel était le pourcentage de chance pour qu’elle se retrouve dans le même café que son ex à la même heure ? Il y en avait très peu. Raison de plus pour dire que le destin était contre elle. Ainsi que la chance.

Pour le moment, elle tentait surtout de se remettre du fait qu’elle lui était rentrée dedans. Elle n’aurait jamais dû faire réellement attention à qui elle venait de bousculer. Elle aurait simplement dû s’excuser et partir rapidement. Mais non. Voilà. Résultat elle avait croisé son regard azur. Et en plus de ça, elle bloquait. « Tu ne sais plus comment terminer tes phrases ? » Si, elle le savait parfaitement bien. Juste qu’elle ne voulait pas vraiment parler avec lui. Voir pas du tout. Elle ne voulait pas continuer la discussion même si celle-ci était assez restreinte. Elle s’excusa une dernière fois et lui souhaita une bonne journée. Mais voilà, c’était Owen. Elle récupérait bien ses affaires, faisant attention à ce que son café ne soit pas tout dégoulinant autour de son gobelet. « Pourquoi tu joues les distantes ? » Pourquoi ? Il osait réellement demander pourquoi ? La réponse était simple pourtant. Mais elle savait parfaitement quelle serait la réaction d’Owen face à cela. Il dirait que ce n’était rien, qu’ils l’avaient déjà fait par le passé. Mais cela la dérangeait. Vraiment. Elle ne répondit pas et allait pour partir quand il lui attrapa le bras pour la conduire à l’extérieur. « Owen ! Mais qu’est-ce que tu fais ! » Elle ne parlait pas fort et fronça les sourcils.

Mais c’était trop tard, ils se retrouvaient ainsi dehors sur le trottoir, face à face. « C’est quand même pas à cause de la soirée ? J’veux dire, c’était rien du tout. T’es plus une gamine, Hope. » Elle haussa un sourcil. Il n’avait même pas l’air de se rappeler exactement ce qui s’était passé. Et dans le fond, ça pouvait blesser un minimum. « Non en effet je ne suis plus une gamine. Et quelques bisous ce n’est rien du tout je le confirme. » Elle s’en souvenait parfaitement de cela. Enfin, par bribes mais elle savait qu’ils s’étaient embrassés. « Mais une pipe ce n’est pas rien. » Elle se rendit compte qu’elle avait sans doute parlé un peu fort en voyant la tête choquée de deux passantes. Elle serra la mâchoire et attrapa la main d’Owen pour le faire traverser la rue et rejoindre sa galerie. Ils pourraient parler librement sans avoir à choquer qui que ce soit. Elle ferma la porte et se retourna vers Owen. « Donc non, la soirée en elle-même, aucun problème mais la pipe ça c’est autre chose ! Et puis ta façon de te barrer au matin sans autre explication c’était pas mal aussi. » Enfin, quelque-part, elle l’avait eu son explication. Elle l’avait sucé. Mais juste après le lui avoir dit il était parti comme une fleur. Elle soupira et partit dans son bureau où elle posa son café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Montgomery
avatar
les présents
vos messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Mer 1 Oct - 17:59

yeah I’m a selfish bastard.



Elle est distante. Elle attend le bon moment pour prendre ses jambes à son cou. Bon sang, pourquoi les femmes sont-elles si compliquées ? Lors de cette fameuse soirée, une semaine plus tôt, Hope & lui étaient plutôt proches - à en juger les nombreux échanges de salive. Qu’avait-il bien pu se passer pour qu’aujourd’hui, la jeune artiste ne supporte plus sa présence ? Décidé à obtenir les réponses à ses questions, Owen lui attrape le poignet & l’entraine à l’extérieur. De gré ou de force, Hope parlera. « Owen ! Mais qu’est-ce que tu fais ! »   Il ne répond pas, se contente de la relâcher avant qu’elle ne se mette (sait-on jamais) à hurler ou se débattre comme une folle furieuse. Il faut dire que son ex-copine a l’air vachement énervée. & lui, il ignore encore pourquoi. Il a le regard insistant, les sourcils froncés aussi. « Non en effet je ne suis plus une gamine. Et quelques bisous ce n’est rien du tout je le confirme. » Bien. Sur ce point, l’un & l’autre sont d’accords. Quelques baisers ne devraient pas la plonger dans cet état de stress & d’agacement. Un soupire s’échappe de ses lèvres. Il a clairement envie de lui demander de passer à autre chose. Quelle idée de coller sa bouche sur celle d’un autre (en l’occurrence, son ex), si c’est pour ne pas être capable de vivre avec ce souvenir & assumer ses actes ensuite ? « Mais une pipe ce n’est pas rien. »   À deux doigts de s’étouffer avec son thé, Owen place son poing solidement fermé contre ses lèvres ; il n’a pas envie de cracher sa boisson sur le trottoir, où deux passantes manifestent leur surprise de manière équivoque. Amusé malgré tout, Montgomery leur lance un sourire mesquin. Quoi qu’il en soit, cette histoire de pipe le tracasse. & puis, les souvenirs se ravivent peu à peu.
Hope s’était endormie ! Les choses auraient pu être plus sérieuses entre eux. Après avoir partagé d’innombrables baisers, leurs corps s’étaient rapprochés, le désir s’en était mêlé. Owen avait naïvement pensé qu’il ferait l’amour à son ex-copine. Mais cette débutante s’était endormie. Comme ça. D’un seul coup. Au petit matin, frustré & en colère, il s’était vengé d’une bien piètre façon, en lui annonçant que rien ne s’était passé entre eux, si ce n’était cette petite pipe inachevée.
Ainsi donc, Hope avait cru ce mensonge ? Intéressant.

La porte se referme. Ils sont dorénavant seuls & ne risquent plus d’alimenter les ragots & commérages de Caerphilly. « Donc non, la soirée en elle-même, aucun problème mais la pipe ça c’est autre chose ! Et puis ta façon de te barrer au matin sans autre explication c’était pas mal aussi. » L’espace d’un instant, le brun se demande s’il ne devrait pas lui dire la vérité maintenant. Voir son ex se torturer l’ennuie – mais ça l’amuse aussi terriblement. Alors, il décide de faire durer ce jeu dans lequel il est le seul à prendre son pied. Il dépose son thé glacé sur le bureau & enfonce ses mains dans les poches de son survêtement. « Je n’ai pas le souvenir de m’être tiré sans dire un mot, tu exagères. » Il ne lui avait pas laissé le temps de répondre, en effet. Mais quelle importance ? « Ce n’est pas comme si ce n’était jamais arrivé avant, tu as toujours eu très faim de mon corps. & moi, je ne suis qu’un homme, j’en profite. » admet-il sans aucune honte, attrapant son gobelet pour boire une longue gorgée de son thé glacé. Il ôte ensuite ses lunettes de soleil & les accroche à l’encolure de son tee-shirt. « Si ça peut te consoler, tu n’as fait qu’une ‘demi-pipe’. Sérieusement, tu n’es même pas allée jusqu’au bout ! » s’indigne-t-il alors qu’un sourire un peu narquois s’invite sur ses lèvres. Il la pousse à bout, il en est parfaitement conscient. Mais il a toujours été comme ça : un putain d’emmerdeur sarcastique au possible. « Tu veux peut-être y remédier, d’ailleurs ? » demande-t-il à tout hasard, en agrippant son paquet qu’il agite faiblement à travers son pantalon. Ce n’est visiblement pas un sujet sur lequel il devrait plaisanter. Mais il s’en fiche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope Llewellyn
avatar
les présents
vos messages : 181
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Mer 1 Oct - 20:47

Yeah I’m a selfish bastard.

Hope n’avait qu’une envie, s’échapper de cette entrevue. Ce n’était pas forcément contre Owen précisément. Enfin, si. En fait, c’était contre Owen. Il ne voulait pas le voir. Il ne voulait pas qu’il lui rappelle ce qu’elle avait fait et dont elle n’avait aucun souvenir. Elle avait honte d’elle. Si elle n’avait aucun souvenir c’était bien qu’elle s’était mise dans un sale état. Elle ne voulait pas que l’alcool la fasse faire n’importe quoi. Elle l’avait embrassé oui.  Ça elle s’en souvenait. Elle l’avait fait de son plein gré. Elle en avait eu envie. Owen était attirant. Très attirant. Et puis, elle l’avait aimé. Il serait toujours à part pour elle. Mais voilà. Elle avait fait une connerie. Et même si Owen avait l’air de royalement s’en foutre, ce n’était pas le cas de la miss. Loin de là. Elle n’aimait pas cette image d’elle. Elle y était passée au début de sa vie à Paris. Mais elle s’était vite reprise. Les coups d’une nuit juste pour le fun, très peu pour elle. Et vu qu’elle ne recherchait pas quelqu’un en particulier avec qui s’installer… Mais voilà, Owen était là, face à elle. Elle ne pouvait malheureusement pas faire autrement. Elle devait parler avec lui puisqu’il avait l’air enclin à le faire. Alors elle dit ouvertement que oui, les baisers elle s’en rappelait mais ce n’était pas la seule chose qui était arrivé. Elle l’entraina dans sa galerie pour plus d’intimité. Elle ne voulait pas forcément d’oreilles indiscrètes pour ce genre de conversation. Elle reprocha également le comportement de son ex le matin après avoir balancé ce qui était arrivé. Elle s’assit sur le coin de son bureau et observa Owen. « Je n’ai pas le souvenir de m’être tiré sans dire un mot, tu exagères. » Elle leva les yeux et le fixa d’un regard lourd de reproche. Elle finit par croiser les bras et hausser un sourcil l’air de dire « T’es sérieux là ? » Il était parti sans rien dire de plus que la pipe en question. Elle n’avait même pas pu se rendre compte sur l’instant de ce qu’il avait dit qu’il était parti.

« Ce n’est pas comme si ce n’était jamais arrivé avant, tu as toujours eu très faim de mon corps. & moi, je ne suis qu’un homme, j’en profite. » Elle attrapa son café et en but une longue gorgée brûlante. « Tu l’as dit. J’ai EU très faim de ton corps. » Elle ne voulait pas en dire plus sinon elle savait parfaitement qu’il en serait très content. Si l’occasion se représentait, elle craquerait. Elle aurait à nouveau envie de lui. Ce soir-là n’était que le début. Elle le savait au fond d’elle. Elle n’aurait pas dû le revoir car elle craquerait. Et elle ne devait pas car ça n’apporterait jamais rien de bon. Retourner avec son ex… Même si c’était juste pour s’amuser ne servait à rien. Cela ne menait à rien. Hope avait beau avoir répondu cette phrase, il n’était pas difficile pour Owen de savoir que c’était toujours le cas. Les baisers fiévreux de l’autre soir le prouvaient. « Si ça peut te consoler, tu n’as fait qu’une ‘demi-pipe’. Sérieusement, tu n’es même pas allée jusqu’au bout ! » Elle regarda aussitôt ailleurs. Elle avait putain de honte d’elle et il en rajoutait. Elle avait été nulle en plus de ça. « Ah ouais ça me console vachement… » Elle soupira. En quoi cela pouvait la consoler ? En rien du tout. Owen et son tact naturel en somme. « Tu veux peut-être y remédier, d’ailleurs ? » La jolie brune jeta un coup d’œil au geste de son ex. Elle grimaça en s’imaginant se mettre à genoux là tout de suite pour terminer ce qu’elle avait commencé ce soir-là. « Non merci. Je n’ai pas faim comme tu le dis si bien. » Elle but une nouvelle gorgée de son café qu’elle reposa sur son bureau. « Tu serais bien trop content ou alors bien frustré de me voir à nouveau foirer le tout en n’allant pas jusqu’au bout pas vrai ? » L’énervement était là. Il se jouait de la situation. Il se jouait d’elle. Elle le sentait parfaitement et ça l’agaçait. Owen était un chieur parfait. Il n’était pas ainsi auparavant. Ou pas autant. Mais là, il s’amusait de la situation. Il allait jusqu’à sourire, jusqu’à lui proposer de remettre ça. Qu’il était chiant. « T’as bien une pétasse qui acceptera de te le faire. » Lui qui se montrait si sûr de tout avait bien une fille qui voudrait s’amuser avec lui là tout de suite. Un sourire, un regard de sa part et la moindre fille accepterait. Elle connaissait le pouvoir qu’il avait sur les femmes. Elle y avait succombé. Et y succombait toujours. Seulement aujourd’hui, elle avait une plus grande force pour résister.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Montgomery
avatar
les présents
vos messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Lun 13 Oct - 20:06

yeah I’m a selfish bastard.



Il fait les cent pas dans la galerie, les mains dans les poches de son survêtement. Il la provoque & s’amuse avec ses nerfs sans même se douter que ça pourrait la blesser de découvrir la vérité. Pour Owen, ce n’est qu’un jeu, une mauvaise blague. Entre Hope & lui, ça a toujours été si fusionnel, si léger, si naturel. Chaque jour, ils se taquinaient, se charriaient, riaient aux éclats en se foutant des conséquences. Aujourd’hui, son ex-copine a grandi. Elle a mûri & les blagues stupides n’ont plus l’air de la divertir. Bien au contraire – à en juger par son air las & ses réflexions presque cinglantes. (Il faut dire que Montgomery n’est pas très malin, de rire avec une situation aussi gênante, mais encore une fois, il n’est qu’un homme.) « Tu l’as dit. J’ai EU très faim de ton corps. » Owen roule des yeux. Comme si ce n’était plus le cas, sérieusement ! Il n’y a qu’à voir la façon dont la jeune artiste le dévisage, la façon dont elle l’embrasse aussi. Mais Montgomery ne s’en formalise pas & ne lui apporte aucune réponse. Il boit une gorgée de son thé glacé & tente de la rassurer. « Ah ouais ça me console vachement…   Owen éclate de rire. Sa réaction était si prévisible. Mais ça ne l’arrête pas. Il lui propose même de remettre ça, le tout en agitant (avec sa classe légendaire), son service trois pièces à travers son pantalon. La grimace de Hope aurait pu l’offenser, toutefois, il sait très bien qu’elle ne cherche qu’à se persuader qu’il ne l’intéresse plus. « Non merci. Je n’ai pas faim comme tu le dis si bien. Tu serais bien trop content ou alors bien frustré de me voir à nouveau foirer le tout en n’allant pas jusqu’au bout pas vrai ? »   Quel homme supporterait une femme incapable de le satisfaire pleinement ? Owen aime le sexe. Ça, c’est commun à tout homme. Mais il a également besoin de sexe & accessoirement d’une femme qui sache s’y prendre. Il n’a jamais eu à se plaindre en sortant avec Hope. Serait-elle devenue prude ?!? « Mmh, ouais, mais c’est hier que tu aurais dû me dire que tu n’étais plus capable de sucer jusqu’au bout. Ça m’aurait évité d’être frustré. » se moque-t-il.

« T’as bien une pétasse qui acceptera de te le faire. » Effectivement, il n’aurait sans doute pas de mal à trouver une femme prête à tout pour combler ses désirs. D’aussi loin qu’il se souvienne, Owen a toujours eu une étrange faculté à draguer les femmes & les séduire, son physique avantageux aidant indéniablement.
Amusé, le brun sourit & secoue la tête. Il s’assoit sur le bureau, ses pieds reposant sur la chaise. « C’est vrai. Mais ça veut dire que j’dois attendre ce soir. » Oui, parce qu’Owen allait devoir retourner bosser. Il ne sortirait qu’en fin de soirée, avec quelques amis. Ils iraient sans doute dans le bar du coin & commanderaient des verres de whisky. & seulement à ce moment-là, il pourrait espérer ramener une gonzesse dans ses filets. « T’es pas drôle. Allez, j’arrête de te torturer » dit-il en descendant finalement du bureau. Il jette le gobelet vide dans la poubelle & se tourne dans la direction de son ancienne petite-amie. « C’était pas sérieux, Hope. On a rien fait, rien du tout. On s’est embrassés, je t'ai peloté & tu t’es endormie. Tu ne m’as pas sucé. » révèle-t-il en haussant ses épaules. Autant être honnête maintenant & ne plus jamais parler de cette histoire. De toute façon, Hope est seulement disposée à râler. Alors lui, ça ne l’amuse plus. « Rassurée pour de bon, cette fois ? » demande-t-il en attrapant son téléphone portable. L’heure tourne. Son boulot & ses employés l’attendent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope Llewellyn
avatar
les présents
vos messages : 181
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   Mar 14 Oct - 20:28

Yeah I’m a selfish bastard.

Hope en avait assez de cette situation. Elle se montrait si amère car elle n’avait aucun souvenir de ce qui avait pu arriver en dehors des baisers. Elle assumerait sans doute plus avec les souvenirs. Quelque-part, cela pouvait être légèrement vexant à Owen qu’elle ne se souvienne de rien. Mais ce qui l’agaçait le plus était que son ex s’amusait grandement de la situation. Il se marrait. Cela se voyait. Et il savait surtout que cela agaçait la jeune femme. Il en profitait pleinement. Mais Hope n’allait pas pouvoir durer longtemps ainsi. Elle n’allait pas le supporter. En plus de cela, il faisait des sous-entendus bien graveleux qui l’agaçaient encore plus. En d’autres termes, cela ne l’aurait pas énervée comme à l’instant. « Mmh, ouais, mais c’est hier que tu aurais dû me dire que tu n’étais plus capable de sucer jusqu’au bout. Ça m’aurait évité d’être frustré. » Elle fronça les sourcils. Il mettait en doute ses capacités ?! Elle se tut. Elle ne voulait pas rentrer dans son jeu car elle savait très bien vers quoi cela irait. Il y aurait une sorte de défi pour prouver qu’il avait tort. Et cela partirait dans le gros n’importe quoi. Alors elle ajouta qu’une des filles qui lui tournaient constamment autour le ferait à sa place sans aucun problème. Elle savait qu’Owen était convoité. Et c’était plus que normal. « C’est vrai. Mais ça veut dire que j’dois attendre ce soir. » Hope fit une petite moue désolée alors qu’elle ne l’était pas du tout. « Peut-être que tu en trouveras une dans l’après-midi qui sait. » Elle haussa les épaules. Elle savait parfaitement qu’il n’aurait aucun mal à trouver quelqu’un. Il avait toujours été ainsi. Il avait toujours réussi à attirer le regard et le savait. Il en jouait et avait sans doute raison de le faire. A côté, Hope ne faisait pas attention aux regards des autres. Elle aurait pu jouer et s’amuser également mais elle ne cherchait pas cela.

La jeune femme but une gorgée de son café. Elle en avait déjà assez de cette conversation. Elle n’aurait jamais dû lui rappeler ce qui s’était passé. Elle jeta un rapide coup d’œil à son ex installé sur son bureau. « T’es pas drôle. Allez, j’arrête de te torturer » Nouveau froncement de sourcil. C’était quoi cette connerie encore ? De quoi parlait-il ? Elle l’observait attentivement, attendant patiemment la suite même si elle la craignait déjà. « C’était pas sérieux, Hope. On a rien fait, rien du tout. On s’est embrassés, je t'ai peloté & tu t’es endormie. Tu ne m’as pas sucé. Rassurée pour de bon, cette fois ? » Elle ouvrit grands les yeux et tenta de bien analyser chaque mot qu’il venait de prononcer. Il se foutait encore de sa gueule ce n’était pas possible autrement. La seule réaction sur le moment fut de rire nerveusement. Elle éclata de rire. « Donc ce que tu m’as dit… C’était de la pure connerie ? Un mensonge ? » Son rire se calma peu à peu. Tout comme son sourire qui s’estompa. « Tu t’es foutu de moi ? Tu m’as menti et tu m’as regardé me poser je ne sais combien de questions ou mal réagir pour te marrer ? » Sa voix tremblait. Elle s’énervait. Et pas de la meilleure des façons. Elle lui en voulait. Vraiment. Il s’était moqué d’elle. Il ne lui avait pas fait croire qu’elle avait simplement oublié de lui préparer un café non. Il lui avait menti et lui avait fait croire qu'elle l’avait sucé.

Elle posa son café sur son bureau alors que sa main tremblait faiblement. « Mais t’es vraiment… Un enfoiré ! » A peine l’insulte sortie de sa bouche que sa main vola pour assener une gifle magistrale à Owen. Sa colère ressortait ainsi. « T’as fait ça pour te venger c’est ça ? Parce-que je m’étais endormie et qu’on n’a rien fait ! » C’était à la fois vexant et humiliant. Lui n’en aurait sans doute rien à faire mais pas elle. Et il n’y avait même pas réfléchi. Il était vraiment devenu égoïste au possible. Elle le poussa. Et elle le poussa à nouveau. Elle le dirigea vers l’entrée de sa galerie. Elle ne voulait plus le voir. Elle ne voulait plus qu’il soit là. « Dégage. Dégage d’ici. Tu ne grandis vraiment pas. Et mentir sur ça en plus. N’importe quoi. Dégage ! » Elle le poussa une dernière fois. Elle savait que sa forcé comparée à la sienne ne valait pas grand-chose mais c’était plus pour ce que le geste représentait. Elle le repoussait totalement. Elle en avait les larmes aux yeux de rage mais ne pleurerait pas pour ça. Elle se retourna et partit dans son bureau pour ne plus le voir. C’était terminé. Elle ne croiserait plus jamais Owen. Elle refusait de le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Yeah I'm a selfish bastard - Owen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yeah I'm a selfish bastard - Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Fat Bastard GB
» Mark Owen arriving at his home 11/03/2010
» Oh Yeah (1962)
» Inglorious Bastard
» Mark Owen revient à la maison après le shopping 07.06.10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le centre de la ville :: café expresso-